Référence multimedia du sénégal
.
Google

Il l'a battu en 39 secondes : Gris ridiculise Bombardier

Article Lu 1428 fois

Parce qu’il a été techniquement et tactiquement dominé, Bombardier n’aura tenu que 39 secondes devant Gris Bordeaux. Ce dernier lui a d’emblée imposé un combat rapproché pour réduire son champ d’action et le faire sortir de sa garde basse. Il l’a ensuite dominé et battu avec la manière. Bombardier n’en croyait pas ses yeux de s’être affalé aussi facilement devant l’un des jeunes loups de l’arène.



Il l'a battu en 39 secondes : Gris ridiculise Bombardier
Tout s’est joué hier en 39 secondes dans la finale du challenge Orange. Avec un Ibrahima Dione plus connu sous le sobriquet de Gris Bordeaux de l’écurie de Fass, impérial devant Serigne Dia Bombardier de Mbour. Avant de lui faire mordre la pelouse synthétique du stade Demba Diop, le Fassois aura joué sur le registre de son adversaire, pour le faire douter dès le coup d’envoi du combat. On le sentait prêt à en découdre avec Bombardier. Le courage y était. Mentalement, Gris Bordeaux était aussi prêt. Il était également physiquement confiant et techniquement au point pour donner le change à Bombardier. Des arguments qui ont été déterminants dans ce combat. Jamais de mémoire d’amateurs de lutte, Gris Bordeaux n’a été aussi sûr de sa victoire sur son adversaire qu’il a dominé et battu, avec la manière et la hargne d’un Mbaye Guèye le Tigre de Fass.
Hier, au stade Demba Diop, c’est un combat de grande envergure que Gris Bordeaux a livré pour s’imposer. D’abord, il a obligé Bombardier à changer de méthode et de tactique de lutte, en lui imposant un combat rapproché, pour réduire son champ d’action. Ensuite, il lui a imposé la bagarre de face, pour le sortir de sa garde basse. Et là aussi, il a marqué des points, puisque le Mbourois qui avait l’habitude de marcher sur ses adversaires et d’utiliser sa frappe, a tempéré son ardeur cette fois-ci, en allant de biais contre Gris Bordeaux. C’est dans cette position que le Fassois est allé le chercher, avec une rare insolence, en le provoquant à la bagarre qui allait être fatale au Mbourois. Ayant répondu à l’appel de Gris Bordeaux, Bombardier l’a touché du droit, avant de recevoir un direct du Fassois qui, aussitôt, enclenche une entrée en jambes, vite bloquée par Bombardier, qui a obligé le jeune champion de Fass à poser ses deux genoux à terre. Tout s’est joué dans cette position de Gris Bordeaux qui, avec une grande rapidité d’exécution et une force insoupçonnée, s’est débarrassé de la masse pondérale de son adversaire, pour enchaîner par un petit ‘wéyélê’ qui a eu raison du colosse de Mbour qui s’est affalé de tout son long sur le gazon de Demba Diop.

Une victoire à tout point de vue grandiose. Bien sûr pour le camp de Fass et Moustapha Guèye en premier que son poulain a vengé, mais aussi et surtout pour la génération des Khadim Ndiaye n°2 de Thiaroye, Balla Gaye n°2 de l’école de lutte de son homonyme, Issa Pouye, Lac de Guiers n°2 du Walo, Eumeu Sène de Boul-Falé et autres, qui vont en découdre forcément avec ceux-là qu’on dit ténors de l’arène. Cet examen de passage réussi de Gris Bordeaux est le passeport de ces jeunes lutteurs qui ont tous la même ambition, les mêmes arguments et qualités techniques, pour croiser le fer avec ces derniers. Et il relance la refondation de l’arène. Rien ne doit plus s’opposer à ces confrontations. La sortie de Gris Bordeaux hier, est illustrative à plus d’un titre. La lutte, c’est le courage, la témérité et l’ambition.

L’écurie de Fass s’était préparée en conséquence, pour cette confrontation. Rien n’a été laissé au hasard par la bande mystique de Moussa Gningue, pour donner à leur poulain les éléments de réponse à l’équation Bombardier. A l’arrivée, le résultat est probant. Avec une victoire éclatante de Gris Bordeaux sur Bombardier, en 39’’. Et sans grand dommage pour le champion de Fass. Une soirée ténébreuse pour le champion de Mbour Bombardier, qui était le favori de ce combat. Une défaite qui va l’affecter au plus fort de son ascension. Et les spécialistes vont se poser des questions sur sa garde fébrile et son équilibre qui sont ses points faibles. Se pose aussi la question de savoir si son aspect physique est en conformité avec sa stature et son physique. Des éléments en contradictoire avec sa masse pondérale, qui dénote de sa puissance musculaire.

Cette seconde déconvenue de Bombardier doit lui servir de leçon, avec une introspection approfondie sur ses arguments et tactiques de lutte. C’est une défaite qui n’a rien de honteux, puisque c’est un champion de lutte qui s’est fait tout seul, avec une forte personnalité dans l’arène, en battant des leaders d’écurie.

Dans les combats préliminaires, Baye Fall de l’écurie Sam Mooloo a battu Gaïndé de l’école de Lutte Balla Gaye (Elbg), Jordan n°2 de Rock-Energie disposait de Ousmane Toucouleur de Fass, Colonel Sagna de Yeumbeul prenait le meilleur sur Niokhor du Baol, tandis que Pape Fall de Guédiawaye sortait Birahim Nguer (le fils de Mor Nguer) de l’écurie les Tigres de Mbaye Guèye.

Samedi au stadium Iba Mar DIOP : Papa Sow de Fass terrasse ‘Dounkhaf’

Papa Sow de l’écurie de Fass a battu avec la manière ‘Dounkhaf’ de Thiaroye Mbollo, dans un combat qui a tenu ses promesses au plan technique. Le jeune frère d’Ouza Sow n’a laissé aucun répit au mastodonte ‘Dounkhaf’ qu’il a amené sur le terrain de la bagarre pour l’obliger à la riposte. Une opportunité que Papa Sow attendait, puisqu’il recevra un coup à la bouche, avant d’entrer dans la garde de ‘Dounkhaf’ trop fébrile à ce niveau. Une sortie rapide du Fassois suivie d’un enfourchement spectaculaire qui a eu raison de ‘Dounkhaf’ qui s’est affalé au sol, dans un stade en délire.

Babacar Noël NDOYE
Source: Walfadji

Article Lu 1428 fois

Lundi 23 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State