Référence multimedia du sénégal
.
Google

Idrissa Seck aurait rencontré des émissaires de Wade

Article Lu 1624 fois

Le président de Rewmi, ancien Premier ministre du Sénégal, Idrissa Seck aurait eu des entretiens avec des émissaires du président de la République, Me Abdoulaye Wade. Ces entretiens se seraient déroulés au consulat de l’ambassade du Sénégal à Paris, durant la semaine dernière, selon la Rfm.



Idrissa Seck aurait rencontré des émissaires de Wade
Le président de Rewmi, Idrissa Seck même si son parti figure parmi les formations politiques qui ont boycotté les élections législatives du 3 juin dernier, avait pourtant adressé des félicitations au président de la République, Me Abdoulaye au lendemain du scrutin présidentiel de 2007. Or, les deux hommes s’étaient rencontrés officiellement à trois reprises à la veille de la campagne pour l’élection présidentielle. Voilà pourquoi, dans certains milieux, certains soupçonnent un deal entre les deux hommes à la veille de la campagne pour l’élection présidentielle, même si le parti de Idrissa Seck a suivi les autres partis appelés de l’opposition significative qui ont boycotté les élections législatives. Une décision que certains qualifient d’erreurs, d’autant plus que des suspicions régnent dans ce parti à la suite des multiples audiences entre le président de la République et Awa Guèye Kébé, la numéro 2 de Rewmi qui dit avoir rompu les amarres avec son parti, ainsi qu’avec Papa Diouf. Le président de la République, Me Abdoulaye Wade dès l’annonce des résultats provisoires de l’élection présidentielle de 2007, ne s’était pas gêné pour annoncer des poursuites judiciaires contre certains de ses concurrents, dont Idrissa Seck, le leader de Rewmi qui est son ancien second à la tête du Pds et de l’exécutif. D’ailleurs depuis la tenue de l’élection présidentielle du 25 février 2007 où il est sorti deuxième derrière le président Abdoulaye Wade, Idrissa Seck s’est en France, en ne participant pas physiquement à la campagne de boycott des élections législatives lancées par l’opposition dite significative. Joint au téléphone, son entourage qui ne nie pas qu’Idrissa Seck se soit effectivement rendu au Consulat, mais dédramatise. "Vous savez si Idrissa Seck devait initier des discussions sérieuses avec Wade, ce n’est quand même pas au Consultat que cela se ferait". Et de poursuivre, "c’est encore une manipulation du pouvoir pour diviser le front Siggil Sénégal. Idrissa Seck peut bien se rendre comme tout citoyen sénégalais au Consulat. Mais entre le fait de s’y rendre et le fait de négocier, il y a quand même à boire et à manger. Il y était pour récupérer des papiers, c’est tout". Pour ce proche d’Idrissa Seck, "il faut que le Palais arrête de distraire les gens. Ils ont peur. Ils savent très bien que nous ne desserrons pas l’étau au niveau du front Siggil Sénégal, c’est pourquoi ils manipulent. Mais les leaders savent..."

Source: Nettali

Article Lu 1624 fois

Dimanche 17 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State