Référence multimedia du sénégal
.
Google

Iba Der THIAM interpelle le gouvernement sur… : Les relations entre le Fmi et le Sénégal

Article Lu 1251 fois


Iba Der THIAM interpelle le gouvernement sur… : Les relations entre le Fmi et le Sénégal
La question orale du député Iba Der Thiam s'intéresse cette fois-ci à une question d'actualité relative aux relations entre le Fonds monétaire international (Fmi) et le Sénégal. Dans ‘le cadre de sa mission de contrôle’, écrit Iba Der Thiam, l’Assemblée nationale aimerait être édifiée sur un certain nombre de questions. En effet, le premier vice-président de l'Assemblée nationale souhaiterait connaître le diagnostic que cette institution a fait sur l’économie sénégalaise. Iba Der Thiam veut également être édifié sur le contenu exact du nouveau partenariat qui a été défini. De même qu'il en demande les avantages et les inconvénients.
Dans sa lettre adressée au gouvernement, le parlementaire souligne que le Fonds monétaire international (Fmi) vient de tenir avec le Sénégal, une réunion importante au cours de laquelle, une nouvelle forme de partenariat a été définie.

…Et sur la situation des personnels de la Cellule d’appui à la promotion de l’emploi

Le député Iba Der Thiam a par ailleurs interpellé le gouvernement, à travers une autre question orale, sur la situation des personnels de la Cellule d’appui à la promotion de l’emploi (Cape). Le personnel de la Cellule d’appui à la promotion de l’emploi (Cape), ex-Délégation à l’insertion, à la réinsertion et à l'emploi (Dire), renseigne le premier vice-président de l'Assemblée nationale, ‘est demeuré sans salaire, depuis 13 mois, au titre de l’année 2006-2007, compte non tenu d’arriérés concernant les mois d’avril-mai-juin 2005, alors qu’il continue de s’acquitter de sa mission’. Cette situation, explique Iba Der Thiam dans sa lettre adressée au gouvernement, ‘serait due à des problèmes de conflit de compétence dans lesquels, les personnels concernés n’ont rien à voir’. Et de l'avis du ‘député du peuple’, cette situation constitue ‘une violation de la réglementation du travail, en même temps qu’elle expose le personnel concerné à une précarité lourde de conséquences, pour son équilibre psychologique, social, moral, familial et économique’.

L'auteur de la question orale fait donc remarquer que l’Etat a le ‘devoir’ d’honorer ses engagements vis-à-vis de ses agents. ‘Partant de tout ce qui précède, je pense que l’Assemblée nationale, dans sa mission de contrôle de l’action gouvernementale, aimerait savoir, quelles mesures concrètes, le gouvernement entend-il promouvoir, pour mettre un terme à cette situation, qui n’a que trop duré’, conclut Iba Der Thiam.

G. Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1251 fois

Samedi 1 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State