Référence multimedia du sénégal
.
Google

INVITATION AU DIALOGUE DE Me WADE : L’Afp se montre prudente

Article Lu 1382 fois

Le Bureau politique de l’Afp s’est montré prudent dans son analyse du dernier appel au dialogue lancé par le président de la République. La direction de l’Afp a, lors de sa réunion d’hier, indiqué que « l’invitation au dialogue de Me Wade ne saurait être acceptée, si elle est sous-tendue par une nouvelle ruse ».



INVITATION AU DIALOGUE DE Me WADE : L’Afp se montre prudente
Les camarades de Moustapha Niasse soupçonnent Me Wade de vouloir, en invitant au dialogue, « desserrer l’étau que les Sénégalais et les partenaires du Sénégal font peser autour du cou d’un régime essoufflé par tant de turpitudes, d’errements et de tâtonnements ».

Le Bureau politique de l’Afp souligne que « la fonction première d’un dialogue utile, c’est d’abord infléchir des orientations susceptibles d’ouvrir les portes de l’aventure périlleuse. C’est aussi replacer le Sénégal sur la rampe du progrès dans tous les domaines, y compris celui de la vraie démocratie et d’une dévolution transparente et apaisée du pouvoir ».

Les expériences passées et les enjeux ont fait voir aux progressistes que : « le cadre du dialogue est aussi important que son objet, car il convient d’éviter qu’une nouvelle mise en scène cynique serve de trophée au pouvoir en place ».

L’Afp a, par ailleurs, invité le régime libéral : « à restaurer dans l’urgence l’Etat de droit, l’indépendance de la justice et de contenir le présidentialisme débridé qui n’hésite pas à piétiner tous les autres pouvoirs ».

Pour le parti de Moustapha Niasse, les vrais chantiers prioritaires de notre pays ne sont pas ouverts, avec une volonté politique sérieuse de les faire avancer. Il s’agit, notamment, du monde rural qui continue sa lente et profonde agonie, de l’industrie et de la construction d’un environnement favorable à l’investissement et à l’emploi, d’un système éducatif stable et fiable.

Les progressistes regrettent qu’au lieu « de se faire le devoir de traiter méthodiquement et en profondeur les priorités des populations, les tenants du pouvoir saisissent n’importe quelle opportunité pour tirer la couverture vers eux, en s’obstinant à croire que la communication est à la fois un moyen et une fin en soi ».

Le Bureau politique de l’Afp a déploré que la situation nationale soit « caractérisée par une tension et une morosité visibles à la veille de la Tabaski et des fêtes de fin d’année, période qui coïncide cette année avec les nombreuses questions sans réponse qui hantent le douloureux quotidien des populations, victimes de la gouvernance du verbe et de la violence ».

Le Bureau politique a adressé ses vives félicitations à M. Moustapha Niasse, en sa qualité de membre du groupe de Haut niveau de l’Alliance des civilisations, créé suite à une Résolution de l’Assemblée générale des Nations unies et dont la 5è réunion vient de se tenir à Rio de Janeiro (Brésil).

A cette occasion, M. Niasse a présenté une brillante communication sur le thème « Multilatéralité, diaspora africaine et développement, un monde en mutation », en exprimant avec doigté les préoccupations de l’Afrique dans le contexte de la Mondialisation et de la Globalisation.

Source: Le Soleil

Article Lu 1382 fois

Mercredi 12 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State