Référence multimedia du sénégal
.
Google

INTERIVIEW EXCLUSIVE... Le Khalife général des Mourides parle

Article Lu 12797 fois

Le Khalife général des Mourides qui se prête au jeu des questions-réponses avec un journaliste. C'est tout à fait inédit pour dire le moins. Car même si Serigne Bara Falilou Mbacké a fait montre, dés les premiers mois de son magistère débuté en décembre 2007, de bonnes dispositions pour communiquer, notre projet de l'interviewer a fait sourire plus d'un. Mais petit à petit, durant ces derniers mois, nous avons persisté. Faisant sauter les obstacles, un á un. Jusqu'á ce face-à-face, samedi dernier. Et l'on découvre un homme affable, aux gestes attentionnés, curieux de tout, attentif aux dires et gestes de ceux qui l'entourent. Mais surtout un homme passionné par deux hommes. D'abord, le Prophète Mohamed (Psl), qu'il est allé visiter - retenez le chiffre car il a sa place dans le livre Guiness des records - quarante-trois (43), depuis 1956, en autant de pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Ensuite, feu son père et prédécesseur au Khalifat de Touba, Serigne Falilou Mbacké. L'évocation de ce nom fait pétiller ses yeux. Et á l'épreuve, on n'est pas loin de donner raison á ceux qui disent que parler de Galas provoque le «halu (état second) chez Serigne Bara Falilou. D'où notre décision (opportuniste) de débuter cet entretien avec ce sujet...



INTERIVIEW EXCLUSIVE... Le Khalife général des Mourides parle
A vous, représentant sur terre de Serigne Touba Khadimou Rassoul (Psl), nous disons : «Assalamou Alaykoum » (ndlr : Que la paix soit avec vous).

Wa Alaykoum Salam (ndlr : Que la paix soit sur nous tous).

A toutes les personnes proches de vous avec qui nous nous sommes entretenus, avant d'entamer cet entretien, nous avons posé une question : quelle est la meilleure introduction pour avoir une bonne causerie avec Serigne Bara Falilou Mbacké ?

Unanimement elles nous ont dit: «Parlez-lui d'abord de Serigne Fallou Mbacké». Alors, parlez-nous de Serigne Fallou...

(Un large sourire fend son visage). Parler de Serigne Fallou me remplit de bonheur. II est une figure multidimensionnelle et à la portée de tous. A ce propos, les témoignages de son père et fondateur du Mouridisme, Serigne Touba Khadimou Rassoul (Psl), sont légion. Très tôt, ce dernier a attiré l'attention sur la stature exceptionnelle de Serigne Fallou. Ce qu'il a dit de lui, il ne l'a dit sur nulle autre personne. Une fois, les populations du Baol, aux prises à une terrible disette, sont venues retrouver Serigne Touba Khadimou Rassoul (Psl) pour solliciter son aide et ses prières. «Fallou n'est-il pas avec vous, là d'où vous venez ?», leur a demandé Borom Touba. Et lorsque ses visiteurs lui ont répondu par l'affirmative, Serigne Touba Khadimou Rassoul (Psl) leur dit ceci : «Allez le voir, car tout ce qu'il demande Dieu le fera». Et elles sont revenues dire à Serigne Fallou : «On nous dit que Dieu exauce tous vos vœux». «Effectivement, car le Créateur m'a fait l'insigne honneur de faire ce que je lui demande dans l'heure», fut la réponse de Serigne Fallou.

Comment expliquer que, plus de quarante ans après son rappel à Dieu, il soit toujours aussi présent dans les cœurs et les esprits. Son ombre tutélaire domine la confrérie.

Un jour, il a dit : «Nuni Samba manul kanamame, mane ginawam. Lolu bokou maci» (ndlr On dit que personne n'a le dont d'ubiquité. Excepté moi, Serigne Fallou».

Je vais vous faire une confidence, relativement toujours à Serigne Fallou. Lorsqu'à sa naissance, on est allé porter la bonne nouvelle á Serigne Touba Khadimou Rassoul, il s'est écrié, répétant par quatre fois : «Allahamdoulilahi» (ndlr : Dieu soit loué). Puis, à quatre reprisés, il dit ces mots : «Li am ni bu amone feeneen fudul fofi, dina deem feeneen fofi wuti luma am» (ndlr : Si cette naissance avait eu lieu dans une autre famille, je me serais alors réfugié là-bas pour parfaire cette quête dans la voie, du Mouridisme dans laquelle je me suis engagé». On peut mesurer tout le poids de ces mots. Seul Serigne Fallou a eu ce privilège. C'est lui qui a réuni, ici à Touba, toute la progéniture de Serigne Touba Khadimou Rassoul (Psl), après avoir succédé à son grand-frère, Serigne Modou Moustapha. Serigne Fallou était un saint choisi parmi les saints par Dieu. II était totalement Serigne Touba Khadimou Rassoul (Psl). Compte tenu de tout cela, je prie Dieu le Tout-Puissant pour que ma mission s'inscrive dans un sillon agréé par Serigne Fallou.

De Serigne Modou Moustapha à Serigne Bara Falilou, en passant par Serigne Fallou, Serigne Abdul Ahad, Serigne Abdou Khadre et Serigne Saliou, le visiteur habitué peut avoir l'impression que Touba est un chantier en construction permanente. Pourquoi cette volonté de faire et refaire ?

Ma volonté est de m'inscrire dans le sillage de mes prédécesseurs, en essayant, en toute modestie, de parfaire leur œuvre. Les actes que je pose ne peuvent pas, ne doivent pas être compris comme une manière de minimiser ce que j'ai trouvé ici, encore moins nier les œuvres de ceux qui m'ont précédé. Seulement, sur terre, toute personne que Dieu le Tout-Puissant met à une station, doit avoir la saine ambition de laisser une belle marque. Et mon ambition, c'est de faire en sorte que la Grande Mosquée de Touba soit à l'image de celle de Médina où repose le Sceau des Prophètes, Mohamed (Psl)

C'est tout ce que je veux. Et je le ferai sans bavardage inutile. Mon ambition pour Touba, c'est augmenter le capital que m'ont légué mes illustres prédécesseurs. C'est pourquoi je me suis mis à l'ouvrage. Et pour ce faire, je ne négligerai aucun apport.

A quoi ou à qui Serigne Bara Falilou tient le plus ?

Les «talibee» (ndlr: les disciples). C'est la seule chose qui me tient à cœur. Je suis là pour eux. Ma présence, mon magistère, et les actes que je pose n'ont de sens que s'ils rencontrent leur agrément. Et tout ce que Touba a, tout ce qui est investi à Touba c'est eux, et personne d'autre. «Lufi deefu talibee yila. Du keeneen. Mane deefuma dara» (ndlr : tout ce qui se construit à Touba, vient des disciples, et de personne d'autre. Serigne Bara n'a rien fait).

Qu'est-ce qui explique vos derniers «ndigël » (ndlr : directives) interdisant à Touba toutes les manifestations folkloriques et activités politiques ?

Mais parce que ces choses ternissent la réputation de Touba. J'autoriserai toutes manifestations dignes du rang et de la stature de Touba. Comme je sévirai contre ceux-là qui veulent organiser ici des choses que la morale réprouve ou qui vont à l'encontre de la quiétude et de la cohésion des populations. Je ne l'accepterai pas. Toutes ces manifestations qui sont souvent la cause de certains maux du pays, n'auront plus droit de cité á Touba. Je lance une mise en garde solennelle à tous ceux qui seraient tentés d'enfreindre mes interdits.

Quelle est selon vous, la voix salvatrice pour le Sénégal confronté présentement à des difficultés de toutes sortes.

Sans la paix, il est vain d'avoir une quelconque ambition pour son pays. C'est pourquoi, hier (ndlr : l'entretien a eu lieu samedi dernier), après la prière du vendredi, j'ai demandé à tous les disciples, à tous les musulmans de prier pour que la paix s'installe. Les événements malheureux qui se sont produits à Kédougou (ndlr : sanglantes émeutes populaires, le 23 décembre 2008) et Kaolack, pouvaient être évités. Le Sénégal est un petit pays et les saints hommes qu'il compte sont les meilleurs, sinon parmi les meilleurs, un tout petit effort suffirait pour le stabiliser.

Vendredi, j'ai aussi demandé des prières pour nos frères musulmans de Palestine. Je n'ignore pas que les Sénégalais sont tellement fatigués qu'ils seraient tentés par l'égoisme, qu'ils seraient tentés de penser qu'á eux-mêmes. Mais je leur demande de s'oublier un tout petit peu et de penser aux Palestiniens, de prier Dieu pour qu'il allège leurs souffrances et leur donne la paix. Dieu fasse qu'ils récupèrent Beytil Mahdis par des voies pacifiques. Dieu est tout-puissant et II donne à ses Créateurs qui l'implorent. Alors implorons-Le. En ce qui me concerne, je sais qu'il n’a cessé d’exaucer mes prières, cause pour laquelle, je demeure convaincu qu'Il a entendu celles que je Lui ai adressées.

Votre dernier mot ?

Que la Grâce de Dieu se répande sur le Sénégal et toutes les terres musulmanes.

Source: le Populaire

Article Lu 12797 fois

Mardi 20 Janvier 2009





1.Posté par conquérant le 20/01/2009 09:06
C'est trop laconique comme interview avec un homme de la dimension du khalife général de ce qui passe pour la plus puissante des confréries locales.
Il incombait au journaliste d'amener le vénéré homme à se pononcer sur les sujets brulants de l'actualité nationale. C'est d'abord sur ce terrain qu'on attend des guides religieux de cette envergure. Je ne suis ni mouride ni musulman mais je suis persuadé qu'une seule phrase venant de la bouche d'un homme de cette dimension vaut mille interviews avec les apprentis sorciers qui écument la république sous le pseudo manteau de politicien.

2.Posté par baye basse le 20/01/2009 10:09
dierediefeti mbacke

3.Posté par SEYE IBRAHIMA abidjan le 20/01/2009 10:55
dieureudieuf Mbacké bala yala naga fi yague lolo thi barké EL HADJI FALOU MBACKE.Ligueye bi ga nasse thi yonou mouride aigue ak djam salam

4.Posté par mamita le 20/01/2009 11:07
Dieureuf Mbacké vous avez vraiment montrer que vous etes un vrai homme de DIeu et guide religieux kilifa ni laay méél prier pour tous les musulmans t un vrai exemple gnoun dé sant nanou bou bakh banou yalla défé gnouy mouride dieureuf mbacké yalla nanga fi yague té wéér

Serigne touba amoul moroom

5.Posté par wawaw le 20/01/2009 11:37
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA
DIEUREUDIEUF SERIGNE FALLOU

SERIGNE TOUBA AMOUL MOROM

6.Posté par Sylman le 20/01/2009 11:54
D'accord avec Conquérant. Je comprends les mourides qui se contenteront de cet "interview", mais quitte à s'exprimer on aurait voulu quand même que le journaliste fasse son vrai boulot. Je ne pense pas que ça soit lui manquer de respect que de parler des choses qui fâchent, au contraire ça lui donnerait l'occasion de de nous donner sa vision à nous qui ne le connaissons pas. La vérité est qu'il s'est beaucoup exprimé (ou certains l'ont fait à son nom, parfois il a même dû dementir) depuis le début de califat, surtout en politique. Avec tout le respect que je lui dois, et Dieu sait que je le respecte et que je respecte tous les mourides, il a accepté des cadeaux de Wade (je parle de ces voitures pour l'OCI) , dont on peut se doter qu'ils soient le fruit du labeur du "talibé" Wade (si jamais c'en est un). Sa réaction sur tous ces sujets pas politique, mais sur l'éthique (le triomphe du mensonge vu les retrouvailles Idy Wade), les valeurs (l'affaire des homos), etc...

7.Posté par Sylman le 20/01/2009 12:04
En somme, je suis resté sur ma faim, mais bon le khalife s'est bien exprimé à part ça. Il n'ya rien à en redire, c'est plutôt le journaliste qui n'a pas fait son boulot.

Sinon dieureudieuf Serigne Touba. Avec El Hadj Malick Sy, ils ont sûrement été ceux qui ont inspiré Gandhi et Luther King dans le refus de la violence, la resistance pacifique avec la désobeissance civile. Si on parlait plus de ceux là et de leurs actes, peut être que nos frères palestiniens pourraient s'en inspirer pour combattre la colonisation et la violence.

8.Posté par mmg le 20/01/2009 12:44
ya une facon de penser tres dangereuse que les senegalais pronent: '' la conquete sans violence'' avec nos guides religieux. comme si la voix du JIhad par les armes que le PROPHETE avait mene revient au second plan. attention cher senegalais a ce ue vous dites sans vous en rendre compte. c'est tres damgereux comme pensee de dire que une personne dans ce bas monde peut poser un acte plus noble que celui du PROPHETE. attention attention

9.Posté par OBAMA le 20/01/2009 12:47
SERIGNE TOUBA AMOUL MOROM UN MUSULMAN DOIT PRIER COMME VOUS M'BACKE

10.Posté par bassirou le 20/01/2009 13:34
yague fi lol thé andaque weer yak cheickh Bssirou SARR Diamou Sérigne Touba

11.Posté par bassirou le 20/01/2009 13:35
yague fi lol thé andaque weer yak cheickh Bassirou SARR Diamou Sérigne Touba

12.Posté par Sylman le 20/01/2009 13:35
mmg, c'est à moi tu veux t'adresser dis le clairement.

Le djihad il y'en a eu une seule, celle qui a ramenée le Prophète Mohamed (PSL) à la Mecque d'ou il avait été chassé. Aujourd'hui ou veux tu mener une gerre sainte? Avec qui? Le Hamas qui tue des innocents civils, le Prophète (PSL) ne s'est jamais attaqué aux civils même si ses ennemis le faisaient. Avec Ben Laden qui dit ouvertement vouloir imposer l'Islam? Le Prophète même à son retour à la Mecque a refusé de persécuter les Qouraichites qui eux mêmes avaient persécuté ses fidèles. Il a refusé leur conversion à l'Islam en leur répétant que la conversion à l'Islam n'était pas quelque chose qu'on pouvait imposer à une personne, mais un choix personnel de cette personne.

Pourquoi tu ne prends pas les armes pour aller combattre à Gaza toi. Que ça te plaise ou non une resistance pacifique, une désobeissance civile serait quelque chose de plus efficace contre les occupants armés par les USA.

Ca n'enlève rien aux mérites des combattants armés El Hadj Omar, Lat Dior ou même Yasser Arafat à un moment de sa vie.

Salaam.

13.Posté par Maraprince le 20/01/2009 13:50
Voila tout ce qu'on attend d'un Khalif General , au moment ou le monde traverse une crise tellement grave.

Que la Baraka de Ton pere et grand pere t'arme pour la vie dici et de lau dela !

43 fois a la mecque , je penses a Feu Mansour Bouna Ndiaye qui la accomple 71 fois , et à son Pere Bouna Alboury NDIAYE dernier roi du djoloff qui avait renoncé a son pelerinage à la Mecque pour acheter de la nourriture et creuser des puits parcequ'à ce moment la le Djoloff etait frappé par une famine.

Que Dieu agré tous ces Saints , el Hadj Omar Tall , Abdoukhadre Djeylani , El Hadj Malik SY , Serigne Touba , Baye Niasse , Limamoulaye , etc...que la paix soit et reste au Senegal bidjahi Nabi !!!
b]bi[

14.Posté par fall le 20/01/2009 15:15
Dieureudieuf Serigne Touba Dieureudieuf Serigne Touba Dieureudieuf Serigne Touba

15.Posté par Aliou le 20/01/2009 16:24
c'est pitoyable...il y'a rien de plus dangereux pour un peuple que des dirigeants qui ne sont pas a la hauteur.
Ce serigne Bara est un pretentieux mais ne connait meme pas le sens de sa mission ...43 fois a la mecque pour un musulman qui vit dans un pays des plus pauvre au monde , ou les gens ne mangent pas a leur faim, ne se soignent pas faute de moyens, tres souvent dorment a la belle etoile...
Et un homme qui se dit , homme de Dieu de dire avec fierte, je suis alle a la mecque 43 fois. de l'autre cote c'est serigne Mansour a qui on prend 60 millions dans sa chambre a coucher ...je plains ce senegal la!!!

16.Posté par joe sylla le 20/01/2009 16:52
aliou u es un aigris si tu pouvais tu serais allé 43fois ala mecque si tu pouvé on oré volé 60millions dan sta chambre mechanceté kan tu nous tiens tu peu dire kil est pretentieux et toi tu es comment pardon tu es koi tu merite meme pas respect poussal

17.Posté par rachid dant traoré le 20/01/2009 17:25
bieureudieuf serigne touba m'backé

18.Posté par bass too ré le 20/01/2009 22:46

aliou sa data ndéye !

19.Posté par Le deçu le 21/01/2009 11:29
Dieureudieuf serigne Bara Yalla na fi yague té and ak weer
Je suis tres deçu par le journaliste et l'interview dans son ensemble .
Je pense que ses hommes de dieu ne sont pas tres au courant de ce qui se passe dans notre cher pays et c le role du journaliste de poser les bonnes questions et d'amener le debat .Je pense serigne Bara il faut l'interpellé en tant que senegalais meme si yalla mo niou bind té yemaléwoul donc laisser de coté notre moi(Talibé) et poser les bonnes questions et surtout dire la verité ,edifier tout le monde et afin demander des directives .
Ce probleme je pense est senegalais on arrive pas a faire la part des chose entre le metier et notre personne .
Nos guides religieux sont telement respectés(talibés,politiques et la population) qu'on ose pas leur dire que ca va tres mal dans le pays vue de l'exterieur .
Il faut dire la verité aux serigne waye niou delossi les valeurs les plus basiques de la vie Joom ,repect ,Ngor et le travail .
Wa salam

20.Posté par fallou le 18/07/2009 00:03
diadieuf serigne fallou m'backé borom mou am mou am damay délou sante serigne fallou bou bakh té diko nianal souf sed si kawam

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State