Référence multimedia du sénégal
.
Google

INTERDICTION DE CIRCULER DE 6H A MINUIT: Les camionneurs se mettent en grève ce mardi

Article Lu 1636 fois

En réaction à l’arrêté du gouverneur de Dakar portant interdiction de circulation des camions de 6 heures du matin à 00 heures, le syndicat des transports routiers du Sénégal, par la voix de son Secrétaire général, Gora Khouma, a annoncé un débrayage prévu ce mardi, rapporte Sud Fm.



INTERDICTION DE CIRCULER DE 6H A MINUIT: Les camionneurs se mettent en grève ce mardi
Dans le but de lutter contre les embouteillages monstres qui bloquent la circulation et entravent la mobilité urbaine, le gouverneur de la région de Dakar a pris un arrêté portant interdiction de circulation des camions dans l’agglomération dakaroise entre 6 heures du matin et 00 heures, il y a de cela une semaine.

Pour protester contre cette décision prise sans aucune concertation, les camionneurs regroupés au sein du Syndicat des transporteurs routiers que dirige Gora Khouma ont décidé d’aller en mouvement ce mardi pour, disent-ils, refuser de porter le chapeau des embouteillages dus, à les en croire, plus à l’état des routes qu’aux camions.

« Le lundi 8 de ce mois, le gouverneur nous a remis un arrêté fixant les modalités de circulation. Nous sommes retournés à nos bases pour leur rendre compte. Et demain, camions de charbon, de fer, de béton, de sable, de riz etc. seront à l’arrêt », explique Gora Khouma, Secrétaire général du Syndicat des transporteurs routiers du Sénégal.

« Nous ne voulons pas servir de souffre-douleur, car la faute, c’est à l’état défectueux de la Route de Rufisque où il y a des trous partout. Ce qui n’est pas le cas ni sur l’autoroute, ni sur la Vdn, où tout roule. Contrairement à la Route de Rufisque où les camions roulent au pas, obligés de s’arrêter tout le temps pour éviter les trous. C’est pour cela que nous avons décidé de protester contre l’arrêté du gouverneur par une grève ce mardi », martèle le responsable syndical des camionneurs du Sénégal.

Il faut dire que malgré les travaux effectués dans le cadre de la mobilité urbaine, à l’orée de la Conférence islamique organisée en début d’année, la situation ne s’est améliorée réellement que sur la Corniche Ouest. La Route nationale N°1 comme la Route de Rufisque demeurent un casse-tête pour les automobilistes qui veulent sortir de Dakar ou y entrer en provenance de l’intérieur du pays. Laquelle situation a été aggravée par les fortes inondations de cet hivernage qui ont coupé certains axes.

Source: Nettali

Article Lu 1636 fois

Lundi 15 Septembre 2008





1.Posté par Mouna le 15/09/2008 21:02
Il ne faut pas les soutenir, ce sont des jeunes adolescents qui conduisent ces "marchants de la mort" et ils ne font que causer des dégats!!! Trop c'est trop!!!!!

2.Posté par SENEGAL le 15/09/2008 21:19
WA GNI LOU NIOU BEEG,WADE WAX NAA DEEG LAISSEZ ALLER BI CI CAPITAL BI DA FA BEURI MERCI WADE

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State