Référence multimedia du sénégal
.
Google

INJURES ET DIFFAMATION: Me Mbaye Jacques Diop réclame un milliard F Cfa à Gaston Mbengue

Article Lu 11056 fois

Un milliard de francs Cfa. C’est le montant que Me Mbaye Jacques Diop réclame au promoteur de lutte Gaston Mbengue pour les délits d’injures et de diffamation. C’est du moins ce que révèle Me Mbaye Jacques Ndiaye, avocat de l’ex-maire de Rufisque. Qui servira une sommation interpellative ce matin à Salif Mbengue alias Gaston avant l’arrivée de la plainte dans les prochains jours.



INJURES ET DIFFAMATION: Me Mbaye Jacques Diop réclame un milliard F Cfa à Gaston Mbengue
Le différend opposant le promoteur de lutte Salif Mbengue alias Gaston et Me Mbaye Jacques Diop atterri devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Et, pour preuve une sommation interpellative sera servie à Gaston Mbengue ce matin par l’huissier de justice Monique Malick Thiaré en attendant la plainte. Dans la sommation dont nous avons copie Me Mbaye Jacques Ndiaye conseil de Mbaye Jacques Diop mentionne que l’accueil réservé aux lutteurs Yékini et Baboye à Rufisque qualifié de « récupération politique » et de « vol » par Gaston à l’endroit de Me Mbaye Jacques Diop portent « atteinte à son honneur et à sa considération ». D’autant plus que ajoute Me Mbaye Jacques Ndiaye, « Me Mbaye Jacques Diop n’a jamais cessé d’encourager les champions sénégalais. Pour rappel, quand j’avais 18 ans, c’est moi qui ai allé transmettre un message de félicitation de Me Mbaye Jacques Diop à Amadou Dia Bâ. Qui venait de décrocher une médaille d’argent aux jeux Olympique de Séoul 88». L’avocat révèle également qu’une plainte pour injures et diffamation lui sera servie dans les prochains jours. Et, pour ce qui est du préjudice subi Me Mbaye Jacques Ndiaye avance que, « Me Mbaye Jacques Diop demande un milliard de francs Cfa à titre de préjudice à Gaston Mbengue. Les 500 millions de francs Cfa seront destinés à la Case des Touts Petits et les autres 500 pour l’association des handicapés». « Le préjudice est énorme. Gaston Mbengue fait de la politique politicienne. Et en plus, c’est quelqu’un qui après avoir signé un contrat avec la Sonatel estime qu’il peut se justifier en s’attaquant à Mbaye Jacques Diop. La manifestation était destinée à Yékini et Baboye et non à lui. C’est un intrus. Il s’est auto invité et à citer le nom de Ndiawar Touré avant de chanter les louanges de Me Mbaye Jacques Diop. Il a réagi de la sorte. Car, il croyait que l’argent allait lui filer entre les doigts. Car, la Sonatel lui aurait notifié qu’il n’allait plus percevoir son reliquat. Parce qu’il a fait une sortie médiatisée. Alors que la conférence traditionnelle n’a pas encore lieu ». Selon le conseil de l’ex-Président du Conseil de la république pour les affaires économiques et sociales(Craes), « cela ne doit pas pousser à Gaston Mbengue à injurier les gens ». Acte, « qu’il payera cher. Car, il sera devant le tribunal dans les plus brefs délais », affirme Me Ndiaye.

Mamadou Seck
Source Lobservateur

Article Lu 11056 fois

Mardi 12 Août 2008





1.Posté par badou le 12/08/2008 17:11
personnellement j'aime pas GASTON MBENGUE je le trouve trés con et mal poli en plus c'est un ignard Me mBAYE niafal ndayame bou bakh

2.Posté par alphonse le 12/08/2008 17:18
MBAYE JAQUES DIOP vas au diable tu nous en merde traitre que tu es tu as fini avec l argent du contribuable et jusqua present tu nes pas en situation de te justifier alors pardon la avec ta pleinte qua ta GASTON MBENGUE il est un ACTEUR DE DEVELOPPEMENT qui sert son pays sans voler largent des senegalais

3.Posté par papi le 12/08/2008 18:03
mbaye jaques khana ya mom senegal walla liga sagie mo bari ba khamo lan moy milliarde xalisla fi si senegal net de liguey addonam por ame milliadr walla mo dem def com yen te yen

4.Posté par tata le 12/08/2008 18:13
yaw babou tu es impoli comen tu peu injuré me jacque .tu peu dire ton avis tout en restant poli

5.Posté par saar le 12/08/2008 18:37
"mangui nouyou samy diabar ak samay doms."non franchement gaston n a uncun niveau ....mais 1 milliard c trop....

6.Posté par MARVEL le 12/08/2008 23:08

Réponse d'un citoyen à Mbaye Jacques Diop


En observateur sénégalais ayant lu le ramassis d'insanités proférées par Mbaye Jacques Diop à l'encontre d'un autre sénégalais ayant commis le crime de souligner le caractère politicien de tout ce à quoi touche le 1er transhuman politique de l'alternance, nous n'allons pas nous priver d'utiliser le même ton (d'abord pour te montrer que tout le monde sait faire de même) employé par celui qui n'a pas hésité à mettre le feu dans sa propre maison, et à tirer sur son Dieu d'aujourd'hui pour des raisons purement politiciennes. Cette honte de la race humaine a tout simplement saisi une occasion qui lui était à nouveau offerte pour déverser sur un autre ex camarade de partie une partie de ce que lui le tanshuman a eu à entendre durant sa misérable vie de péripatéticien politique qui voit désormais le diable en la famille politique qui l'a indirectement fabriqué pour le plus grand malheur de l'humanité.

On en vient à ne pas savoir où classer Mbaye Jacques Diop dans la pyramide animale. Est-il de la classe des vers de terre ? Ou de celle des crapauds ? Il se rapproche plutôt de cette dernière, en espérant que nos amis les crapauds me pardonneront de classer cette vermine dans leur famille juste pour illustrer la manière dont il sautille d'une idéologie à une autre, d'un famille politique à une autre, d'un régime à un autre, d'un candidat à un autre, d'une bouffonnerie à une autre.

Quand quelqu'un écrit ces mots suivants pour décrire un personnage : "ce qu'il y a de plus vil et plus bas dans les pulsions de certains hominidés qui évoluent parmi nous, prêts à tout pour sauvegarder des ‘intérêts sordides' et n'ayant d'humain que l'apparence et le nom", qui peut douter un seul instant, en connaissant ne fusse qu'une infime partie de sa misérable trajectoire, que c'est Mbaye Jacques lui-même qui est décrit ? Assurément personne. Et tout porte à croire que Mbaye Jacques essaye de projeter sur autrui ce qu'il a dû lire et entendre toute sa vie, crûment ou diplomatiquement, ce que tous les regards qui se sont une fois portés sur son monstrueux tas de chair dégoûtant ont pu projeter comme idée de l'être qu'il représente.

Non Mbaye Jacques, tu es le plus mal placé pour parler de l'éthique, de la morale, de l'opportunisme, du manque de vergogne d'autrui, et surtout pas à l'un de ceux qui sont restés fidèles à leur famille politique, à leur idéologie, après que la roue ait tourné ou pendant qu'elle était en train de tourner que c'est là aussi la particularité de la verminerie de Mbaye Jacques Diop qui refuse le qualificatif de transhuman parce que dit-il, "lui est allé chez Wade alors qu'il n'avait rien" ….. (sic), alors que lui représente sans aucun doute le plus répugnants de cette race car il fût le premier à inaugurer cette transhumance en 2000, non pas alors que Wade n'avait encore rien, mais alors qu'il était certain pour tous les sénégalais qui avaient toujours rêvé de ce deuxième tour que Diouf n'avait plus.

Tu as beau essayer de peindre un tableau moins guignolesque de ton histoire politique, ton quotidien à lui seul le contredira. Quoi de plus éloquent de ta vie d'imposteur que de devoir lécher quotidiennement les bottes de tes ennemis d'hier, de devoir la fermer et lustrer encore plus fort dès que sont agités des dossiers sur des centaines de millions de détournement au machin appelé Craes, ou encore des ossements humains découverts dans les bas fonds de ta commune à Rufisque ? Quelle vermine irait jusqu'à incendier sa maison familiale comme prétexte à une future transhumance, et cracher jour après jour sur ses anciens amis parce qu'ils ne contrôlent pour le moment plus rien que tu convoites ?

Non Mbaye Jacques, je pense que si tu te regardais dans le miroir, tu verrais que même l'apparence humaine peut t'être dénié. Je ne parle même pas du reste. Ce n'est pas à Gaston qui a prouvé sa fidélité à une idéologie, à une famille, qui ne s'est pas enrichi en tant que minable politicien, qu'il faut envoyer une sommation interpellative, c'est à l'ensemble des sénégalais qui t'ont dit merde jusque dans ton propre bureau de vote en Février 2000, au point que tu aies compris qu'il faille vite trouver d'autres godasses à cirer.


MARVEL
marvel@hotmail.fr
Qui ne connaît Gaston, ni d'Adam, ni d'Eve

7.Posté par MARVEL le 13/08/2008 02:56

Réponse de tout citoyen à Mbaye Jacques Diop


En observateur sénégalais ayant lu le ramassis d'insanités proférées par Mbaye Jacques Diop à l'encontre d'un citoyen sénégalais ayant commis le crime de souligner le caractère politicien de tout ce à quoi touche le 1er transhuman politique de l'alternance, nous n'allons pas nous priver d'utiliser le même ton employé par celui qui n'a pas hésité à mettre le feu dans sa propre maison, et à tirer des coups de feu sur son bienfaiteur d'aujourd'hui pour des raisons purement politiciennes. Cet "aplaventriste" a tout simplement saisi une autre occasion qui lui était offerte pour déverser sur un ex camarade de parti une dose de ce que lui le tanshuman a eu à entendre durant sa misérable vie de caméléon et de péripatéticien politique qui voit désormais le diable en la famille socialiste qui l'a fabriqué malgré elle, pour le plus grand malheur du Sénégal et des rufisquois.

En fait, à observer Mbaye Jacques Diop, on en vient à spéculer sur où le classer dans la pyramide animale. Est-il de la classe des vers de terre ? Ou de celle des crapauds ? Il se rapproche plutôt de cette dernière, en espérant que les vrais crapauds me pardonneront de classer une telle vermine dans leur famille pour en fait juste illustrer la manière dont ce crapaud à part entière sautille d'une idéologie à une autre, d'un famille politique à une autre, d'un régime à un autre, d'un candidat à un autre, d'une tartufferie à une autre.

A la lecture de cette description d'un personnage qui serait: "ce qu’il y a de plus vil et plus bas dans les pulsions de certains hominidés qui évoluent parmi nous, prêts à tout pour sauvegarder des ‘intérêts sordides’ et n’ayant d’humain que l’apparence et le nom", qui pourrait douter un seul instant, en connaissant ne fusse qu'une infime partie de sa pitoyable et tortueuse trajectoire, que l'on décrit quelqu'un d'autre que Mbaye Jacques lui-même? Assurément personne. Et tout porte à croire que Mbaye Jacques essaye de projeter sur autrui ce qu'il a dû lire et entendre toute sa vie, crûment ou diplomatiquement, ce que tous les regards qui se sont une fois portés sur son monstrueux et inutile tas de chair dégoûtant ont pu projeter comme idée sur l'être qu'il représente.

Non Mbaye Jacques, tu es le plus mal placé pour parler de l'éthique, de la morale, de l'opportunisme, du manque de vergogne d'autrui, et surtout pas à quelqu'un qui, quoi qu'on puisse lui reprocher en affaires, est resté fidèles à sa famille politique, à son idéologie, et même 8 ans après que la roue ait tourné. On peut d'ailleurs en profiter pour souligner là aussi la verminerie de Mbaye Jacques Diop qui ose refuser le qualificatif de transhuman parce que dit-il, lui "est allé chez Wade alors que Wade n'avait rien". (sic). Mais c'est justement la qu'est la particularité du cas Mbaye Jacques qui représente sans aucun doute le plus répugnants de cette race de politicien sans vergogne car il fût le premier à inaugurer cette transhumance en 2000, non pas alors que Wade n'avait encore rien, mais alors qu'il était clair pour tous les sénégalais, qui avaient toujours rêvé de ce deuxième tour, que Diouf n'avait plus rien

Encore non Mbaye Jacques. Tu as beau essayer de peindre un tableau moins guignolesque, moins fourbe, moins lamentable de ton histoire politique, ton quotidien à lui seul le contredira toujours. Quoi de plus éloquent de ta vie d'imposteur que de devoir lécher quotidiennement les bottes de tes ennemis d'hier ? De devoir la fermer et lustrer encore plus fort dès que sont agités des dossiers sur des centaines de millions de détournement au machin appelé Craes, ou encore des dossiers sur ossements humains découverts dans les bas fonds de ta commune à Rufisque ? Quelle vautour irait jusqu'à incendier sa maison familiale pour s'en servir comme alibi à une future transhumance ? Quel rapiat pourrait cracher autant que tu le fais jour après jour sur ses anciens amis parce qu'ils ne contrôlent pour le moment plus rien de ce que tu convoites sans aucune limite dans la bassesse, dans la servitude, dans le manque de dignité et d'honneur ?

Non Mbaye Jacques, je pense que si tu te regardais dans le miroir, tu verrais que même l'apparence humaine peut t'être dénié à toi. Je ne parle même pas du reste. Ce n'est pas à Gaston qui ne s'est pas enrichi en tant que minable politicien, qu'il faut envoyer une sommation interpellative, c'est à l'ensemble des sénégalais qui t'ont dit "merde" jusque dans ton propre bureau de vote en Février 2000, au point que tu aies compris qu'il faille très vite trouver d'autres godasses à cirer et des cuvettes à curer.

Il ne sert non plus à rien de porter plainte contre Gaston pour injures et diffamation, et réclamer 1 milliard. C'est continuer à te faire passer pour un être humain qui est une injure à l'humanité, et une diffamation vis-à-vis du Sénégal.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

8.Posté par alain le 17/08/2008 17:32
un milliard il reve ou quoi et meme si on.................decidemeent on croiy ^lus a l argent qu a dieu......................

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State