Référence multimedia du sénégal
.
Google

INFANTICIDE: Mystères autour de l'accouchement d'une épileptique dont le corps sans vie du nouveau-né présente plusieurs blessures

Article Lu 11821 fois

Mariée et mère de deux enfants; la dame M. Mbaye a été déférée ce mardi au parquet pour infanticide. Ayant accouché chez elle et sans aucune assistance, elle s'est rendue au centre de santé de Gaspard Kamara avec un nouveau-né décédé et présentant plusieurs blessures sur le corps. Une mort suspecte, selon le directeur du centre qui a vite fait d'informer le commissariat de Point E. La mise en cause, elle soutient qu'elle a piqué une crise épileptique au moment de l'accouchement.



La dame M. Mbaye a-t-elle volontairement donné la mort à son nouveau-né, ou l'a-t-elle inconsciemment blessé au moment de son accouchement ? En tout cas, si la mise en cause estime qu'elle a piqué une crise d'épilepsie au moment de son accouchement, le certificat de genre de mort de son nouveau-né envoyé au commissariat du Point E fait état d'une hémor­ragie interne et externe liée à des coups et blessures. Des conclusions qui

viennent con­firmer les doutes du directeur du centre de santé Gaspard Kamara, qui a pensé à une mort suspecte dès qu'il a constaté que l'os du crâne du bébé semblait brisé et que son cou, sa poitrine et sa gorge présentaient des plaies béantes.

Quoi qu'il en soit, il faut retenir que c'est dans la nuit du 30 septembre au 1 er octobre que la dame M. Mbaye, domiciliée à la Sicap Liberté 5, enceinte et à terme, a été prise par des douleurs. Selon la version qu'elle a donnée aux policiers, son mari étant momentanément absent, ainsi que sa petite-soeur, elle tente à plusieurs reprises de les joindre au téléphone, mais en vain. C'est ainsi qu'elle a lutté pendant plusieurs heures contre les douleurs avant de piquer une crise d'épilepsie. Soutenant qu'elle perd totalement conscience à cette occasion, la dame a signalé que c'est certainement durant cette période qu'elle a accouché. En effet, c'est de retour de son travail que sa soeur l'a trouvée inerte, à même le sol, entre les fauteuils, avec à ses côtés un bébé couvert de sang et inanimé.

Affolée par la scène qui s'offrait à elle, sa sœur panique. Et quand elle arrive à se ressaisir, elle essaie de joindre son beau-frère. Ce dernier qui n'était apparemment pas loin, procède aussitôt à l'évacuation de sa femme au centre de santé Gaspard Kamara.

Très affaiblie par son accouchement mouve­menté, la dame n'a été entendue par les limiers que cinq jours plus tard: Et à la question de savoir si l'enfant était viable à sa naissance, M. Mbaye se limite à dire qu'elle ne l'a même pas senti naître. C'est d'ailleurs dans ces circonstances qu'elle avoue qu'il était possible qu'elle soit à l'origine des blessures de son enfant, car ses proches lui racontent qu'elle est très agitée au moment de ses crises. Une version qui a été confirmée par son époux qui, lors de son audi­tion par les policiers, a signalé que son épouse traînait cette maladie depuis 1998, même s'ils ne disposent d'aucun document médical attes­tant cette maladie. En attendant de mettre cette affaire au clair, la parturiente a été déférée au parquet pour infanticide.

Ndèye Anna NDIAYE
Source Le Populaire

Article Lu 11821 fois

Samedi 10 Octobre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State