Référence multimedia du sénégal
.
Google

INCOHERENCES - Des documents suffisamment éloquents dans leur contenu : Des travaux plus chers que le coût du navire

Article Lu 1445 fois


Au-delà du pactole financier puisé de l’argent du contribuable, la consultation des documents relatifs à la réfection de La Signare laisse entrevoir des anomalies très troublantes. L’une des incohérences très visibles sur celui du titre d’exonération validé par le Directeur général du Pad est la différence notoire qui sépare la valeur marchande de la vedette, du coût des travaux, nettement plus élevé. Sur ces documents, la valeur hors-taxe de la navette, La Signare, est estimée à 479 millions 390 mille francs Cfa, somme largement en dessous du pactole financier décaissé pour sa réparation. «Dans cette affaire, c’est le contribuable qui trinque de nouveau. Au niveau du Port autonome comme au sommet de l’Etat, les gens ont tenu à tout verrouiller, pour ne pas susciter un tollé, si l’on sait ce qui a été à cause du naufrage du Joola ; et surtout, vu la situation de crise actuelle que traverse le pays», confie une source de la Direction du port.

Que ce soit aux services de la Fiscalité du Pad qui sont activement intervenus dans la facturation et l’élaboration du titre d’exonération du navire présidentiel, qu’au service Matériel et Logistique directement impliqué dans sa gestion, et à la Direction commerciale, l’avis de contacts bien imprégnés de l’affaire, confirme l’arrivée à Dakar de La Signare, après plusieurs mois passés en France. Un responsable du premier service nommé est allé même, jusqu’à assurer de la tenue toute prochaine d’une cérémonie solennelle en vue de la réception du joyau, tout fraîchement revenu des ateliers français. Ceci, avant de nuancer quelques jours plus tard, certainement briefé par des supérieurs hiérarchiques très à cheval sur le mot d’ordre de discrétion. L’homme se désengagera de toute ouverture à en parler, et indique le service Matériel et Logistique, comme habilité à détailler sur là-dessus, mais ce sera sans compter avec le verrouillage systématique de toute fuite d’information.

C’est finalement le chef du service commercial qui prendra les choses en main. Tout comme les premiers responsables de services, il confirme l’information du retour de réparation de La Signare, mais pas plus. Pour les détails financiers, Monsieur Sy va contacter, sur le coup, le responsable intérimaire de la capitainerie, son titulaire étant en congé. Tentative restée sans suite puisqu’au bout du fil son interlocuteur met des gants et attire son attention sur la sensibilité de la question, non sans lui faire de recommandations. «Je viens d’avoir un responsable de la capitainerie du Pad, qui s’occupe de ce navire. A leur niveau, ils trouvent que cette question est beaucoup trop sensible pour en parler comme ça. Surtout en ce qui concerne les détails financiers», rapporte-t-il.

La légitimation systématique de cette dépense de près de 600 millions, pour raison de «sécurité de l’Etat et du président de la République», passera finalement par son allié Djibo Kâ. De la bouche de l’homme politique et ministre, l’on semble bien comprendre que les parents et amis des milliers de victimes du naufrage du Joola peuvent toujours trinquer pour les négligences relevées dans la réparation des moteurs du bateau. Mais le chef de l’Etat, non. Et tout le pactole financier voué à la réfection de ce joyau inutilisé rentre dans l’ordre normal des choses. Et l’ancien ministre de l’Economie maritime, Djibo Kâ d’y aller avec sa précision : «Cette somme ne représente rien du tout ! Un Etat doit se donner les moyens de sa sécurité, surtout en ce qui concerne celle du président de la République. Il ne faut donc pas trop s’attarder sur ce chiffre qui ne représente rien ! (sic !)»


Aliou SANE
Source: Le Quotidien

Article Lu 1445 fois

Mardi 31 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State