Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



INCENDIE MEURTRIER AU VILLAGE DE TENKOTO, KÉDOUGOU: Trois enfants et une femme enceinte tués, 400 concessions calcinées

Trois enfants et une femme enceinte tués, 400 concessions parties en fumée, ainsi que plusieurs superficies de terres agricoles brûlées, des pertes importan­tes de numéraires estimées à plusieurs millions de francs. C'est le lourd bilan qui a sanctionné le violent incendie survenu dimanche dernier au village de Tenkoto, dans le Kédougou. Les autorités se sont rendus au chevet des sinistrés.



Village aurifère d'environ 8700 âmes, Tenkoto, situé dans le département de Saraya, région de Kédougou, a été dimanche dernier la proie d'un violent et non moins meurtrier incendie qui a rayé de la carte les trois quarts du village. Selon nos sources, le feu s'est déclaré aux envi­rons de 13 heures, alors qu'une bonne partie des villageois, s'activant dans l'orpaillage, s'é­tait rendue à son lieu de travail. À en croire nos interlocuteurs, qui n'ont toutefois pas voulu être catégoriques quant à l'origine exacte du sinistre, «l'incendie serait survenue à la suite de la maladresse d'une dame qui avait allumé le feu pour préparer le repas du jour. Très vite, l'incendie s'est déclenché et les flammes ont atteint les cases contigues. L'action du vent, mais surtout les explosions des bonbonnes de gaz ont permis aux flammes de se propager rapidement de concession en concession». Poursuivant, nos sources ont soutenu que les moyens de lutte brandis par les quelques villa­geois restés sur place étaient insuffisants face à l'ampleur de l'incendie. Toutes choses qui, pré­cisent nos sources, font que «seule la partie nord du village a été relativement épargnée par les flamrnes. Les parties est, ouest et sud ont quasiment été calcinées par le feu, qui a été maîtrise par les sapeurs-pompiers de Tambacounda, qui ont accusé plusieurs heures de retard».

À l'heure du décompte, nos interlocuteurs ont révélé que le lourd bilan fait état de quatre morts : trois enfants et une femme en état de grossesse, plus une personne portée disparue. Ce n'est pas tout, car, renseignent nos sources, «400 concessions sont parties en fumée, ainsi qu'une bonne surface de terres agricoles, sans compter les économies des sinistrés estimées à plusieurs millions de francs». A noter qu'au regard de l'ampleur du sinistre, les autorités locales et régionales, avec à leur tête le gou­verneur de région, se sont rendues dans la mat­inée d'hier au chevet des sinistrés. Au cours de la rencontre, notent nos interlocuteurs, «la question du recasement, de l'aide et de l'assis­tance aux victimes a été évoquée». Toutefois, les hommes en bleu de la localité ont ouvert une enquête pour apporter toute la lumière sur ce sinistre.

Abdoulaye Diedhiou
Source Le Populaire

Mercredi 6 Janvier 2010




1.Posté par sambou le 06/01/2010 09:36
on pompe l;or ;le fer ;le marbe;le miel est l;etat ne fait absolument rien pour cette region virtuelle cette partie du pays est a l;etat primaire

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés