Référence multimedia du sénégal
.
Google

INAUGURATION DU MAUSOLEE DE CHEIKH ANTA DIOP : L’œuvre et la mémoire du fils de Caytu perpétuées

Article Lu 1498 fois


Le ministre de la Culture, du Patrimoine historique classé, des Langues nationales et de la Francophonie, Mame Birame Diouf, a inauguré vendredi le mausolée du Pr Cheikh Anta Diop. La cérémonie a eu lieu à Caytu (département de Bambey, région de Diourbel), village natal où repose le défunt chercheur.

Pérenniser l’œuvre et la mémoire de l’illustre fils de Caytu (prononcer Tchaytou). Telle est la finalité de la démarche des autorités sénégalaises. "En bon redresseur de tort, le président de la République Abdoulaye Wade a voulu corriger une erreur en construisant ce mausolée comme un Panthéon", a déclaré le ministre Mame Birame Diouf. Car, martèle-t-il, "beaucoup de choses ont été cachées sur Cheikh Anta Diop. Eu égard à son parcours exemplaire en tant que savant, "Cheikh Anta Diop doit faire figure de référence, de modèle pour tous, singulièrement la jeune génération", estime pour sa part le recteur de l’université de Dakar qui porte son nom, Abdou Salam Sall.

En prenant exemple sur la lumière de Cheikh Anta Diop, "notre souhait est de voir émerger d’autres Cheikh Anta", renchérit le ministre de la Culture. Et pour mieux faire connaître le célèbre égyptologue, "un conservateur issu de Caytu sera formé afin d’immortaliser l’œuvre du chercheur", annonce Mame Birame Diouf. A cela s’ajoute la mise sur pied d’une exposition permanente sur la vie de Cheikh Anta et la création d’un Centre de lecture et d’animation culturelle (Clac).

"Notre ambition, c’est de récrire l’histoire en nous réappropriant notre propre culture", dit-il.

Dans cette entreprise de restaurer la conscience historique de l’Afrique, "nous allons inciter nos étudiants à davantage visiter Caytu pour mieux connaître Cheikh Anta Diop", insiste Abdou Salam Sall. Cela d’autant plus que "Cheikh Anta Diop a toujours été un panafricaniste convaincu. Il a beaucoup lutté pour la renaissance africaine, une cause si chère au président Wade", souligne le ministre de la Culture.

Au cours de son intervention, l’un des fils de Cheikh Anta Diop, en l’occurrence Cheikh Mbacké Diop, au nom de sa famille, a témoigné de toute sa gratitude et de son émotion à l’endroit des autorités sénégalaises, mais aussi à l’égard des populations de Caytu.

Revenant sur le choix du lieu d’inhumation de son défunt père, il soutient : "C’est un message d’humilité, malgré sa notoriété. Un symbole d’attachement à la terre ancestrale, synonyme d’une quête d’un passé africain qui remonte de l’antiquité jusqu’à la préhistoire ».

Selon Cheikh Mbacké, la construction de ce mausolée est le signe d’une Afrique qui se reconstruit et participe à la renaissance d’un Sénégal nouveau.

Des moments d’intense recueillement ont suivi l’inauguration du mausolée. Tour à tour, invités et populations locales se sont inclinés devant la tombe de Cheikh Anta Diop.

Dans sa conception architecturale, la bâtisse prend les courbes d’une pyramide chapeautée par un minaret aux couleurs du Sahel (jaune).

Rappelons que la manifestation s’inscrit dans le sillage du 22è anniversaire (7 février 1986-7 février 2008) du rappel à Dieu de l’éminent savant Cheikh Anta Diop.

Source: Le Soleil

Article Lu 1498 fois

Lundi 11 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State