Référence multimedia du sénégal
.
Google

IMAM MBAYE NIANG SUR LA LIBERATION DES 'GOORJIGEEN' ''nous allons saisir les khalifes généraux et organiser une marche''

Article Lu 11950 fois

L’Imam Mbaye Niang revient dans cet entretien sur la libération en catimini des homosexuels. Il annonce une campagne de sensibilisation des khalifes généraux et une marche nationale pour protester contre la libération de ces homosexuels.



IMAM MBAYE NIANG SUR LA LIBERATION DES 'GOORJIGEEN' ''nous allons saisir les khalifes généraux et organiser une marche''
Les homosexuels arrêtés la semaine dernière ont été libérés hier en catimini, comment vous avez accueilli cette nouvelle ? Merci de m’avoir donné l’occasion pour parler de cet événement douloureux et malheureux à la fois. Nous n’avons pas voulu nous prononcer sur cela parce que les coupables étaient entre les mains de la justice. Nous étions quand même convaincu que la justice allait faire son devoir. Parce que ce sont des personnes qui ont été prises en flagrant délit en train de commettre des actes punis par la loi. L’homosexualité est punie par le code pénal du Sénégal, d’une peine allant de 1 à 5 ans de prison et d’une amende qui tourne autour de millions. Donc il n’y a aucun prétexte ou aucune situation de nature à fonder leur libération. On ne devait pas les libérer. Cette libération veut tout simplement dire qu’il n’y a plus de justice au Sénégal. Cela est extrêmement grave et nous expose à tous les dangers. Autant j’ai exprimé un sentiment de satisfaction quand on a arrêté les meurtriers des deux cambistes, autant un sentiment de consternation m’habite depuis j’ai appris que ces homosexuels ont été libérés, suite à une pression venant de personnes qui se trouvent dans de hautes sphères de l’Etat. Cela est extrêmement grave. Cela est inacceptable. Nous assistons aujourd’hui à une débâcle de nos valeurs. On ne peut plus se sentir en sécurité dans ce pays. Un pays où la police cède à des pressions qui viennent des autorités. Ce pays ne peut plus offrir les garanties qu’il faut pour que les citoyens puissent vivre normalement. Nous ne sommes plus loin de ce qui se passe dans les autres pays.

IMAM MBAYE NIANG SUR LA LIBERATION DES 'GOORJIGEEN' ''nous allons saisir les khalifes généraux et organiser une marche''
Quels pays ?

Ce qui se passe actuellement au Kenya, au Tchad et même au Congo. Nous avons l’habitude de dire que le Sénégal est un pays stable. Mais nous tirons cette stabilité du fait qu’il y a des valeurs et des vertus qui constituent la charpente de notre société. Qui garantit l’équilibre de notre société au double plan politique et social. Si nous procédons à la destruction de ces valeurs et de ces vertus, nous serons comme tous les autres. A entendre les habitants de Fass Mbao où le mariage a été célébré, nous ne sommes pas loin de là. Si la justice ne fait pas son travail, eux ils vont se faire justice eux-mêmes. Il y a d’autres personnes qui disent la même chose. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un pays musulman. Un pays où l’on se targue d’être les héritiers de Cheikh Ahmadou Bamba, d’El Hadj Malick Sy etc. Qui ont sacrifié leur vie pour que ce pays devienne un pays respecté et respectable sur le plan moral. On ne peut pas accepter que de pareilles choses se produisent dans notre pays. Si en Europe, le mariage homosexuel est autorisé, c’est que dans les plus hautes sphères de l’Etat, il y a des homosexuels. Si nous acceptons ce qui se passe aujourd’hui, il faut s’attendre à ce que ces gens demandent un jour que le mariage homosexuel soit autorisé dans ce pays. C’est pourquoi nous allons tout faire pour que le droit soit dit.

Comment allez-vous manifester cela ?

Nous allons d’abord initier une campagne qui va nous mener chez tous les khalifes généraux pour les sensibiliser. Pour qu’ils prennent leurs responsabilités. Nous allons appeler à une marche populaire pour protester contre la libération de ces homosexuels. Une marche à laquelle nous allons appeler tous les Sénégalais sans exception. Tous les Sénégalais désireux de préserver les valeurs et les vertus de ce pays. Il n’est pas question de baisser les bras devant cette situation.

Vous serez avec qui dans ce combat ?

Il y a le Mrds, en collaboration avec les associations islamiques, les organisations de la société civile et toutes les personnes éprises de justice et de liberté et qui veulent que notre pays préserve ses valeurs. C’est un appel qui doit recevoir un écho. Si aujourd’hui les musulmans nous font confiance jusqu’à nous confier pour la deuxième fois l’organisation du sommet de l’Oci, il faut le mériter.

A moins de deux mois du sommet de l’Oci, de telles choses se passent chez nous, est-ce que cela n’écorche pas l’image du pays ?

Oui, l’image du pays est écorchée depuis longtemps. Il y a des choses qui s’y sont produites et qui ne devaient pas se passer dans un pays musulman.

Comme quoi ?

Vous avez suivi la sortie de la mère de Penda Kébé. Elle a dit que le président de la République est un franc-maçon. Et qu’elle détient des preuves. C’est une interpellation, mais il n’a pas bronché. Personne ne l’a nié jusque-là. Cela aussi a écorché un peu l’image de notre pays. Parce qu’on connaît les relations qu’il y a entre la franc-maçonnerie et l’homosexualité. Il y a des rites maçonniques qui banalisent en quelque sorte le sexe. La peine de mort a été abolie. Nous allons vers une situation où il n’y aura plus de justice. Et les gens risquent de se faire justice eux-mêmes. Cela risque de nous rapprocher de la situation qui a entraîné la guerre civile et les émeutes dans certains pays. Nous allons tout faire pour donner un coup d’arrêt à cela.

Source: L'observateur

Article Lu 11950 fois

Vendredi 8 Février 2008





1.Posté par kady le 08/02/2008 16:37

2.Posté par MGMPGDB le 08/02/2008 17:23
NE TE FATIK PAS IMAN PARSK DANS CE PAYS LES AUTORITES SONT DES GOORDJIGUENS

3.Posté par big kems le 08/02/2008 17:33
on est avc toi imame on peu pas tolerer de tel pratique dans ntre pays on est africain et musulman pas un pays de kafire


4.Posté par DFFF le 08/02/2008 17:37
dsfhv

5.Posté par LAYE le 08/02/2008 17:47
Merci Imman..mais sachez que votre, notre combat est deja perdu car les Khalifs generaux devraient protester, condamner vigoureusement ses actes malsaines et mettre l'Etat devant ses responsabilite. Ils sont tous pareils ce ne sont que des hypocrites car leurs interets seraient en jeu. Le Senegal est a la debauche!...Ils detourent l'argent du contribuable. Ses soi-disant Marabouts sont pires. Ils faudrait que nous fassions notre propre justice!....Vive la Jamma Ibadourahmane....Qu'Allah bless les croyants du Senegal et du monde.

6.Posté par papis le 08/02/2008 17:55
Nous sommes derrières vous IMAM
Il faut que cesse l'hypocrisie dans ce pays à majorité "musulmans"

7.Posté par mahamadou dieng le 08/02/2008 19:24
imam nioune nieupe nioughi ci sa ganawe senegal danoune aye musilemen niofi neka waye aye nafekh niofi bary lole

8.Posté par koul le 08/02/2008 19:58
moo gnoom gnoognou sakh sééni gaayangui si biir déggoo seutou yonénti chaytaan (limamou laye )mingui si biir et sûrement les autres sont mourides tijaans gnasséén et j'en passe

9.Posté par MARVEL le 08/02/2008 20:40


Ces Imams alimentaires et opportunistes

1° Où étaient-ils lorsque de supposés marabouts véreux s'identifiaient au Créateur (SWT) ou à son Prophète (PSL) ?
- Où étaient ces imams lorsqu'un de ces fameux clowns qui se fait appeler "Marabout" réduisait le Créateur à sa bouffonne personne, disant à ses fidèles qu'il suffit de le regarder lui le clown pour aller au paradis.
- Où étaient ces imams lorsque ce fameux clown réduisait le Prophète (PSL) à moins qu'un untel ou untel d'aujourd'hui ?
- Où étaient ces imams lorsque ce même clown associait le Créateur à un mortel qui vient de quitter cette terre (Que le Bon Dieu l'accueille en son paradis).

Et pourtant, pour beaucoup moins que cela, pour de "simples" caricatures sur le Prophète (PSL), le monde a failli s'embraser, en tout cas dans les pays où il n'y a pas autant d'hypocrites qu'au Sénégal, où il n'y a pas autant de marabouts véreux qu'au Sénégal, où il n'y a pas autant d'imams alimentaires et opportunistes qu'au Sénégal, des imams qui considèrent comme un détail que le Créateur (SWT) et son Prophète (PSL) soient insultés à travers toutes les radios du Sénégal et dans des conférences, mais des imams qui de l'autre côté, pour profiter de la médiatisation d'une affaire, veulent se faire de la publicité sur un phénomène qui existe depuis toujours au Sénégal et peut-être même chez leurs voisins, ces imams qui vont célébrer des mariages où les Gordjiguénes connus de tous ne sont jamais bien loin et prennent même parfois la parole à la suite de l'imam lorsque les discours se prolongent.

2° Où étaient ces imams lorsque se votaient des lois qui blanchissaient tous les criminels, meurtriers, agresseurs, violeurs, qui ont commis leurs crimes entre 1993 et 2004 ? Pour ces imams, un homo qui fait son truc entre quatre murs est plus dangereux qu'un assassin, un violeur, un agresseur.

3° Où sont ces imams depuis qu'un groupuscule de vautours est en train de jouer avec l'avenir de toute une nation, est en train de détourner tout ce qui peut l'être, est en train de plonger dans la famine des paysans qui n'ont jamais connu une telle misère auparavant, est en train d'épuiser jour après jour tout le recueils d'actes proscrits par l'Islam ?

4° Où étaient ces imams lorsque Marie Mbengue nous en apprenait des choses au sujet de la franc-maçonnerie ? Ces imams savent-ils que l'homosexualité est un rituel courant dans la franc-maçonnerie ? Pourquoi ces imams n'ont-ils jamais fait de prêche contre la franc maçonnerie ?

5° Par contre nous savons tous où étaient bon nombre de ces imams alimentaires le Jeudi 4 Octobre 2007. A la salle des banquets du palais en train de s'offrir à leur bienfaiteur (comme un homo s'offre à un autre mec), en train de rivaliser de courbettes, de passage de pommade, en train de renier les maux des sénégalais, tout cela autour d'un Ndogou princier aux frais des pauvres fidèles, et tous sont repartis avec de grosses enveloppes de "soukeurou koor" rassemblés avec les larmes de leurs fidèles.

Il y'a tellement d'actes à la limite du satanisme qui se sont déroulés sous les yeux de ces imams sans qu'ils aient cru bon de protester, et parfois même avec leur complicité, que ce boucan qu'ils tentent de faire au sujet d'un phénomène qu'ils côtoient depuis toujours sans jamais avoir cru bon ne fusse que d'en parler n'est que la preuve de leur grande hypocrisie, de leurs caractères opportunistes et alimentaire, eux qui se nourrissent de l'argent de ces fidèles qu'ils ignorent royalement pendant que des groupuscules de vautours plongent ces pauvres fidèles dans la misère, des groupuscules qui n'oublient pas d'envoyer leurs parts à ces imams.

Il ne faut pas tous les mettre dans le même sac me diront certains. Je suis d'accord. Mais ceux qui répondent au profil plus haut représentent visiblement la grande majorité.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

10.Posté par diop le 08/02/2008 20:43
imam nionio da niolena ware rai

11.Posté par abdou le 08/02/2008 23:01
yen bayulene togne koune na lidianti problemame ter bayulene svp.lasse les tranquilles

12.Posté par mariame le 09/02/2008 01:12
que des hypocrites, vont tjrs pour les proies faciles, porkoi pas des marches pour lutter contre la pauvraute et autres faits

13.Posté par AB le 09/02/2008 02:53
Now this is a good opportunity for the goordjigeen to get visas easily.

14.Posté par musa le 09/02/2008 04:26
la kha wla wala khawata ila bilahi aliyil azim cet imam passe completement a cote ce qui se passe au congo kenya et thad n'ont rien a voir avec ce probleme imam ce que tu devrais faire c'est de te concerter en prive avec DIEU et lui demanderde guider ces gens sur la voie du salut imam y'a t'il peche plus grave que d'enterer une petite fille vivante l'orsqu'il s'est repentit DIEU a garanti le paradis a l'auteur de ce fait imam nianal nou diame ak salam tout est possile dans la vie d'un etre humain.

15.Posté par SA le 09/02/2008 05:53
WE ARE WHIT U IMAME EVEN IF WE WILL GONNA KILL THOSE MOTHER FUCKER TO STOP THEM WE WILL BIG UP FOR THANK U THANK U TANK U

16.Posté par verite le 09/02/2008 05:53
bayilene gordjiguene yi c'e st le droit.... nous on va gerer les femmes.
On lui de vous occuper de la corruption , du vol ,de l' injustice. vous voulez nous distraire avec les gordjiguene. Le bon Dieu avec sa grandeur et sa clémence tolère les gordjiguene, et vous simple marabo vous dites non or en realité vous etes entrain de cautionner pire...
arreter de nous fatiguer . les gordjiguene c'e st leur probleme nous on adore les femmes

17.Posté par CHERIF le 10/02/2008 00:46
imam laisse tomber car si on ne les punis pas au senegal allah le tout puissant va s en charger a chaque fois les homo menacent l etat les protege car ce sont peut etre leur client

18.Posté par hawa seck le 22/05/2008 15:31
nuos sommes derriere vous ces gens doivent etre tue

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State