Référence multimedia du sénégal
.
Google

IDY CHARGE LES MAGISTRATS DE LA COMMISSION D'INSTRUCTION «Vous ne décidez de rien…Je suis un otage avec demande de rançon »

Article Lu 1878 fois

Tels sont les propos que le maire de Thiès a balancés, énergiquement, hier, au Président de la Commission d’instruction de la Haute cour de justice, Cheikh Tidiane Diakhaté. C’était hier, lors de son face-à-face avec les magistrats de cette juridiction dans le dossier des «Chantiers de Thiès».



IDY CHARGE LES MAGISTRATS DE LA COMMISSION D'INSTRUCTION «Vous ne décidez de rien…Je suis un otage avec demande de rançon »
L’ex-Premier ministre, Idrissa Seck, s’est présenté à nouveau, hier, devant la Commission d’instruction de la Haute cour de justice dans le cadre des interrogatoires liés aux Chantiers de Thiès. Pour cette nouvelle comparution, le maire de Thiès n’a pas été tendre avec les membres de la Commission d’instruction. Notamment son président, Cheikh Tidiane Diakhaté, à qui l’ex-édile de la ville de Thiès a fait comprendre que «la justice est sous la dictée de l’Exécutif». Pour illustrer cela, Idy lui révèle que «quand il était en prison, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, lui a adressé deux correspondances datées, respectivement, du 22 et du 29 décembre 2006, soit sept jours d’intervalle. Dans les dites missives, Me Wade lui annonçait qu’il allait bénéficier de deux non-lieu total. L’un sur les chantiers de Thiès et l’autre pour le délit d’atteinte à la sûreté de l’État et à la défense nationale». Des décisions qui ont été prononcées totalement en ce qui concerne l’atteinte à la sûreté de l’État et partiellement pour ce qui est des chantiers de Thiès. Concernant ce dossier, Idy s’est longuement interrogé sur les raisons pour lesquelles il continue à déférer à la convocation de la Commission d’instruction. D’autant plus que celle-ci, lors de l’interrogatoire de Salif Bâ, a rendu un arrêt pour préciser que «l’argent qui a été débloqué pour les chantiers de Thiès y a été entièrement dépensé». «Je ne comprends pas pourquoi je continue à comparaître devant vous. Car vous avez déclaré, dans l’arrêt délivrant le non-lieu total à Salif Bâ, que tout l’argent a été dépensé dans les chantiers de Thiès. Et vous continuez à me convoquer», tempête Idy devant le Président de la Commission d’instruction, Cheikh Tidiane Diakhaté. En outre, poursuit Idy : «Vous avez rendu un arrêt pour confirmer votre incompétence à enquêter sur les fonds politiques». Et de conclure : «Cela ne peut être qu’une prise d’otage. Et maintenant je suis un otage avec demande de rançon». Pour ce qui est des commissions rogatoires, objet du face-à-face d’hier avec les magistrats, Idrissa Seck a fait savoir à la Haute cour que «les comptes bancaires qu’ils étaient partis vérifier en France sont de faux comptes. Et la France le leur a fait comprendre». Interpellé par la Commission d’instruction sur la date de création et de certains documents relatifs à sa société dénommée Sci-Seras, l’ex-maire l’a tout bonnement renvoyé à la lecture des conclusions des commissions rogatoires. «Si vous voulez en savoir quelque chose, référez vous aux écrits de vos commissions rogatoires», a déclaré Idrissa Seck. Retenons que l’ex-maire de Thiès reste toujours à la disposition de la Haute cour de justice.

Source: L'observateur

Article Lu 1878 fois

Jeudi 22 Mai 2008





1.Posté par duma le 22/05/2008 15:19
c vré

2.Posté par dij21 le 22/05/2008 15:20
les magistrats vous ne décider rien c wade ki decide

3.Posté par wewe le 22/05/2008 15:21
pééééééééé le probleme avec toi c que tui ne sais pas ce que tu veux un jour avec wade un jour avec l opposition tant que tu ne saura a pas ce que tu veux et que tu essayes d etre honnete avec toi

4.Posté par diaw le 22/05/2008 15:42
way t'es un voleur

5.Posté par alain le 22/05/2008 16:28
on te l avait dit wade n est pas un allier..........il va te faire voir de toute les couleiurs.......et puis idi.........laisse la politique et fait autres choses.........tu commences a subir le poids de cette politique politicienne de wade..........pour rien......repose toi a l etranger...............avec l argent que .tu as recolte........coule- toi une vie douce.........sache qu on ne vit qu une seule fois...........laisse ce viel............tu as le meme avenir que niasse.............

6.Posté par SAGE01 le 22/05/2008 17:56
votre scenario WADE É TOI a ete miru pdt des annees .le seul blem é ke les senegalais se laissent divertir de vs complots perpetuels

7.Posté par demba le 22/05/2008 18:43
Le Sénégal et l'Espagne prolongent la coopération pour arrêter l'immigration illégale
il y a 1 jour

DAKA (AFP) - les ministres intérieurs du Sénégal et de l'Espagne mercredi a signé une coopération se prolongeante d'accord entre la nation africaine occidentale et l'agence européenne Frontex de commande de frontière des syndicats pour combattre l'immigration illégale par un an.

« Nous sommes ici pour signer un accord de prolonger les mesures mises en place pour empêcher l'immigration illégale, « ministre intérieur espagnol Alfredo Perez Rubalcaba dit avant qu'il ait signé le document.

Les migrants de chaque année meurent en essayant d'atteindre les îles Canaries de la côte africaine occidentale. Le ministre espagnol a soumis à une contrainte que les « gens ne devraient pas risquer leurs vies " pour venir en Espagne.

« Je veux dire le jeune Sénégalais que s'ils veulent venir travail en Espagne il y a des manières légales de faire cela, » il ai dit.

En 2007 l'Espagne et le Sénégal ont indiqué qu'elles installaient des centres d'éducation spéciale pour former les jeunesses sénégalaises dans les travaux requis pour l'économie espagnole. Les ministres n'ont donné aucune figure précise pour le nombre de Sénégalais qui fonctionnerait légalement en Espagne.

Dans un rapport commun Rubalcaba et ses contre-parties sénégalaises Cheikh Tidiane Sy a indiqué que la coopération entre les nations avait causé « une baisse claire » dans l'émigration illégale. L'accord a été prolongé jusqu'à à juillet 2009.

Les îles Canaries de l'Espagne outre de la côte du Maroc ont été un aimant en années récentes pour principalement les immigrés sous-saharien aspirant pour atteindre l'Europe après un resserrement de sécurité au Maroc et deux enclaves espagnoles là.

Après qu'un disque de plus de 31.000 migrants arrivant en 2006, le nombre d'Africains essayant d'atteindre l'archipel de l'Océan Atlantique dans les espoirs d'une meilleure vie ait plongé 60 pour cent en 2007, en grande partie en raison des efforts de Frontex.


Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State