Référence multimedia du sénégal
.
Google

IBRAHIMA SENE DU PIT INVITE DE L’EMISSION « OPINION »: « Toutes les conditions objectives et subjectives sont réunies pour que l’opposition gagne les élections locales »

Article Lu 1714 fois

Ibrahima Sène, responsable des questions économiques du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) était l’invité d’Oumar Gningue pour les besoins de l’émission « Opinion ». Il a abordé l’actualité marquée par les élections locales, les accusations portées sur Macky Sall et les perturbations en milieu scolaire que le gouvernement impute à l’opposition.



IBRAHIMA SENE DU PIT INVITE DE L’EMISSION « OPINION »: « Toutes les conditions objectives et subjectives sont réunies pour que l’opposition gagne les élections locales »
Convaincu de la victoire de l’opposition lors des prochaines joutes électorales prévues le 22 mars 2009, Ibrahima Sène affirme : « toutes les conditions objectives et subjectives sont réunies pour que l’opposition gagne ces élections. Nous avons 500 collectivités locales où l’opposition a des hommes prêts à se battre pour que le processus électoral soit transparent. Cela n’a jamais été le cas. »

Analysant les communiqué du gouvernement voyant une manipulation de l’opposition derrière les mouvements de grève dans le milieu scolaire, il soutient : « Ce n’est pas la première fois que le pouvoir voit la main de l’opposition derrière un soulèvement. Il cherche une diversion et des boucs émissaires, mais cela ne marchera pas. L’opposition n’a rien à voir dans cette histoire. C’est l’Etat qui ne respecte pas ses engagements. Chaque heure perdue dans l’enseignement est un drame pour l’opposition. Nous savons que nous pouvons régler les questions du pouvoir sans violence, nous n’allons pas prendre exemple sur Madagascar ».

Ibrahima Sène pense que dire de Macky Salll qu’il est impliqué dans une histoire de blanchiment d’argent pose problème. « Il n’y a aucune preuve fournie au public. Ce ne sont que des accusations que le pouvoir a formulées. On est habitué à cela venant de ces gens. On avait raison de ne pas tomber dans cette perspective d’accusation publique avec Idrissa Seck, car le pouvoir est en train de le blanchir » indique t-il.

Et de préciser : « c’est juste pour nous divertir et briser l’élan de Macky. La meilleure façon de répondre aux agissements de ce pouvoir, c’est de les battre lors des prochaines élections »

En sa qualité d’ingénieur agronome, Ibrahima Sène n’a pas manqué d’aborder l’échec de la campagne agricole. « Depuis que le Sénégal produit de l’arachide, c’est la première fois que les paysans produisent sans qu’il y ait une campagne de commercialisation. L’Etat a fait faillite dans sa gestion », constate le camarade d’Amath Dansokho.

Et M. Sène de fustiger le train de vie fastidieux du chef de l’Etat : « Abdoulaye Wade utilise le peu d’argent que nous avons dans des périples inutiles. Il néglige les recommandations du Fmi pour pouvoir assurer son train de vie très élevé ».

Source Nettali

Article Lu 1714 fois

Dimanche 1 Février 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State