Référence multimedia du sénégal
.
Google

I-FINALES CAN 2008 : GHANA-CAMEROUN (17H)/ RCI-EGYPTE (20H 30): Le choc des “Galactiques“

Article Lu 11245 fois

Plus que 90 minutes voire 120 pour atteindre la finale de la Can 2008. Après quarante huit heures de repos, les compétitions reprennent aujourd’hui avec les affiches mettant aux prises, les quatre meilleures formations du continent. D’une part Ghana-Cameroun à Accra ou une finale avant la lettre. De l’autre à Kumasi, Côte d’Ivoire-Egypte pour la revanche de la finale de la Can 2006.



I-FINALES CAN 2008 : GHANA-CAMEROUN (17H)/ RCI-EGYPTE (20H 30): Le choc des “Galactiques“
Duels des “Quatre Fantastiques“ ! Choc des Titans ou encore bataille des “Galactiques“ ! Plusieurs superlatifs sont utilisés dans la presse pour désigner les deux demi-finales de la Can 2008 prévues ce jeudi 7 février au Ghana. Ghana-Cameroun au stade d’Accra et Côte d’Ivoire-Egypte à Baba Yara Stadium du Kumasi. C’est tout simplement la crème du football africain qui forme ces affiches.

D’ailleurs, ces quatre nations cumulent à elles seules 14 titres sur les 25 dernières éditions. L’Egypte (cinq), le Ghana (quatre), le Cameroun (quatre) et la Côte d’Ivoire (une). Autant dire que la hiérarchie a été respectée et que les favoris de la Can 2008 ont tous répondus présents.

Ghana –Cameroun :finale avant la lettre

S’il n’y avait pas la Côte d’Ivoire super-favorite de la Can 2008, certains observateurs auraient certainement misé sur ce match. Le Cameroun est considéré comme un favori historique. Les “Lions indomptables“ ont aussi la réputation d’équipe briseuse de rêve des pays-hôtes. La Côte d’Ivoire en 1984, le Maroc en 1988, le Sénégal en 1992, le Nigeria en 2000, le Mali en 2002 en sont une parfaite illustrative. Ces statistiques démontrent simplement le mental des coéquipiers de Rigobert Song. Un mental qui fait la force de la sélection camerounaise. Battus (4-2) par l’Egypte en match de poule, les “Lions indomptables“ que certains observateurs ont très tôt enterré se sont relevés en démontrant qu’il s’agissait-là que d’un simple faux-pas.

Mais, cette qualité intrinséque du Cameroun risque d’être aliéné par sa fébrilité défensive. Les “Lions Indomptables“ ont sans conteste la plus mauvaise défense des quatre équipes demi-finalistes. Les hommes d’Otto Pfister ont encaissé sept buts.

Toutefois, cette fébrilité défensive est compensée par une énorme efficacité offensive sous la direction de Samuel Eto’o Flis, meilleur buteur de la compétition avec cinq réalisations.

Le golédor des “Lions indomptables“ devrait pouvoir bénéficier de l’absence de John Mensah dans la défense ghanéenne. Le défenseur central et capitaine des “Black Stars“ avait vu rouge lors des quarts de finale face au Nigeria. Mais il s’en est bien sorti avec juste un match de suspension.

Son absence avait obligé Michael Essien à décaler d’un cran face au Nigeria. Reste maintenant à savoir si l’entraîneur Claude Leroy va faire replier son moteur de jeu dans la défense alors que la bataille au milieu de terrain s’annonce ardue avec notamment Jean II Makoun, Alexandre Song Billong, Gérémi Njitap et Achille Emana.

Sur le plan offensif, le technicien français peut à son tour compter sur la puissance de Manuel Junior Agogo et la vitesse d’Asamoah Gyan pour créer des difficultés à Rigobert Song, André Bikey et Timothée Atouba. D’autant plus que les “Blacks Stars“ auront plus de fraîcheur physique que les “Lions indomptables“ qui ont été contraints de passer par les prolongations pour éliminer les teigneux “Aigles de Carthage“ de la Tunisie.

Côte d’Ivoire–Egypte : la revanche de la finale 2006

Dans ce second choc prévu dans la soirée (20h 30 Gmt), il y aura certainement de la revanche dans l’air. Les “Pharaons“ d’Egypte s’étaient adjugé du trophée continental en s’imposant aux tirs au but (4-2) devant les “Eléphants“. Dans cette rencontre soldée par un match nul vierge, les Ivoiriens avaient décrié l’arbitrage-maison dont les Egyptiens ont bénéficié chez eux.

Deux années plus tard, les deux sélections se retrouvent. Mais cette fois, la Côte d’Ivoire part largement comme favorite. Sa “Dream team“ est en action. 13 buts marqués contre seulement un but encaissé, la sélection ivoirienne est la plus complète mais aussi la plus soudée de la Can. Ça chambre partout. L’ambiance du groupe est appréciée par toutes les stars amenées par un Didier Drogba en véritable leader même s’il n’a pas encore joué sur sa vraie valeur. Toutefois, la sortie au vitriol du capitaine des “Eléphants“ contre les autorités de la Caf suite à l’attribution du ballon d’or à Frédéric Omar Kanouté du Mali risque de plomber l’envol de la Côte d’Ivoire.

Sa défense composée probablement par le tandem Kolo Touré et Abdoulaye Meïté devrait se méfier de l’audace de la jeune attaque égyptienne caractérisée par la vélocité et force de frappe d’Abo Treika et autre Ahmed Zidan.

Elle a déjà dynamité la charnière centrale camerounaise (4-2). Même les solides défenseurs angolais n’ont pas pu résister à la force de frappe des “Pharaons“ qui vont jouer sans la moindre pression contrairement aux “Eléphants“.

Reste maintenant à savoir si les Egyptiens parviendront à démentir les pronostics qui démontrent que les pays maghrébins ont souvent du mal à se frayer un chemin lorsque le Can est organisée en Afrique subsaharienne.

Mais, il importe aussi de signaler la fraîcheur physique des Ivoiriens qui, non seulement se sont qualifiés en se baladant devant le Syli national de la Guinée, mais aussi ont eu 24 heures de repos de plus que leur adversaire du jour. Le suspense reste entier !

Source: Sud Quotidien

Article Lu 11245 fois

Jeudi 7 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 14:08 Ronaldo-Messi, des échanges surprenants

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State