Référence multimedia du sénégal
.
Google

Huitième édition de la grande nuit Serere : Yékini et Baboye en super stars

Article Lu 11514 fois

La tradition, consistant pour l’Ong Ndef Leng ‘Union en Sérère’ à organiser chaque année, la grande nuit culturelle Sérère, a été respectée. Ainsi, ce samedi, la salle des spectacles, du Théâtre national Daniel Sorano, s’est montrée très petite pour accueillir la communauté Sérère, fidèle au rendez-vous. Mais cette année, ce sont les champions de lutte Yékini et Baboye qui ont ravi la vedette aux ténors de la chanson Sérère, pour se révéler en super-stars d’une soirée riche en couleurs.



Ce samedi la culture, notamment la musique traditionnelle Sérère, et le sport le plus populaire chez nous, à savoir la lutte, ont fait cause commune pour magnifier le cousinage à plaisanterie entre Sérère et Hal Pulaar. Ainsi, après leur confrontation le 10 juin dernier au stade Demba Diop et dont l’issue du combat continue d’alimenter les conversations des grand’places, Yakhya Diop ‘Yékini’ et Mamadou Sow ‘Baboye’ ont choisi le Théâtre national Daniel Sorano pour montrer que le sport unit les ethnies et les peuples.
Ainsi, le natif de Joal et le Pikinois se sont présentés à Sorano, le sourire aux lèvres. Yékini, sanglé dans un Jeans bleu et un habit traditionnel en cotonnade, et un Baboye, habillé d’un grand boubou bleu chic, étaient debout côte-à-côte échangeant des tapes amicales. Ces gestes se sont déroulés au grand bonheur du public qui les a vivement applaudis. Ils ont même électrifié la salle au rythme de pas de danse servie dans des styles propres aux deux lutteurs.

A cet instant, le président de Ndef Leng, Mbagnick Ndiaye, s’est demandé à qui revenait le titre de roi et celui de l’esclave entre le Sérère et le Toucouleur. Une question qui n’a pas laissé le public indifférent. Mais l’essentiel était pour les organisateurs de magnifier ce cousinage à plaisanterie qui cimente l’unité nationale. Les deux lutteurs ont exprimé leur fierté de participer à la grande Nuit Sérère, expliquant que leur combat était placé dans un cadre strictement sportif. Et que le plus important, c’est le renforcement des liens entre Sérère et Hal Pulaar.

Après le départ des guest-stars et des officiels, l’ambiance fut belle, rythmée et colorée. L’honneur est revenu à Mansour Ndour, ‘Ndoucoumane’, d’ouvrir le bal pour faire apprécier toutes les richesses de la culture Safène. Ce jeune homme et son orchestre, qui allient instruments traditionnels et modernes, ont séduit plus d’un.

Aussi, Ndick Sène à travers son Taxuraan du Sine, accompagné d’une batterie de tam-tam et d’un Riti a chauffé la salle. Il a cédé la scène à Sophie Doucoura Guèye qui a fait découvrir au public le folklore du Diobass. Mbaye Ndiaye ‘Kam Ndick’ a également donné de la voix en revisitant des morceaux de son répertoire.

Ensuite, le public a été bercé au son d’un Yéla, composé par une troupe Hal Pulaar. L’artiste Alioune Diouf de la troupe Bagar Waly de Diouroup, avec sa guitare et ses percussions, était chargé de tenir en haleine le public après la pause. Et ce fut le délire, lorsque Marcel Gabia Ndong est monté sur scène.

Ce natif de Joal est un talentueux guitariste. Sa prestation a été d’une belle facture avec des mélodies et des chorégraphies remarquables. La diva, Marie Ngoné Dione, a fait étalage de tout son talent pour revisiter son répertoire qu’elle puise de sa culture Noon. La boucle a été bouclée avec la manière par la cantatrice Coumba Ndiouck Ndiaye de Diakhao.

Présidant la soirée, le ministre de la Culture, Mame Birame Diouf, a promis d’élever aux palmes académiques (au nom de l’Ong Ndef Leng) le président Mbagnick Ndiaye, pour sa contribution à la promotion de la culture Sérère plus que jamais vivante et dynamique.

Mamadou SARR
Source: Walfadji

Article Lu 11514 fois

Lundi 9 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State