Référence multimedia du sénégal
.
Google

Hommage au combat de Wade contre les APE

Article Lu 1694 fois


Plusieurs universitaires africains ont rendu hommage au chef de l'Etat pour son combat mené contre les Accords de partenariat économique (APE), soulignant qu'il a fait preuve à l'occasion de courage et démontré qu'il a des ambitions pour son pays et l'Afrique.

Même si le Sénégal n'est pas directement concerné par les APE, le président Wade en se mettant en première ligne a prouvé qu'il a à cœur de se battre pour ‘'la défense dans l'unité des intérêts du monde noir'', soulignent les universitaires réunis récemment au Centre d'études des mondes africains (CEMAF) à Paris autour d'un forum sur ''Quel partenariat stratégique entre l'Europe et l'Afrique''.

Les travaux étaient organisés samedi dernier par la Convergence citoyenne et panafricaniste (CCP), conduite par son président en France, Aboubakry Bâ, en partenariat avec le laboratoire d'anthropologie juridique et politique de Paris I Panthéon-Sorbonne.

Le constat du danger de la signature des APE et de ses conséquences néfastes sur le tissu industriel encore très fragile des Etats africains a été unanimement souligné par les panélistes.

La plupart des Etats africains tirant près de 80% de leur budget des recettes fiscales, le principe ‘'libre-échangiste'' que l'Union Européenne voudrait imposer au continent en avançant comme prétexte les exigences de l'OMC, engendrerait pour l'Afrique une déstabilisation des économies et des crises sociopolitiques en chaîne.

Les participants forum ont toutefois relevé que si le fait d'avoir dit non aux APE est un geste innovant à saluer, il reste que les Africains devraient poursuivre la logique du refus de l'injustice en oeuvrant à asseoir les bases d'un développement durable dont l'une des conditions reste l'instauration d'Etats de droit.

Le forum a eu comme modérateur le professeur de droit Abdel Kader Boye, ancien recteur de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et actuel ambassadeur, délégué permanent du Sénégal auprès de l'UNESCO.

On y a noté la présence de Amadou Ciré Sall, député des Sénégalais de l'extérieur, et de Tidjane Guèye, président du Collectif anti-APE.

Le panel du jour, très relevé, composé des professeurs de sciences politiques Mwayila Tsiyembé de l'université de Nancy, de droit Alioune Badara Fall de l'université de Bordeaux, de Mamadou Ly professeur de commerce international ainsi que du Docteur Aimé Miazenza économiste, consultant pour le FIDA et la Banque mondiale, a tenu en haleine pendant plus d'un tour d'horloge le public venu nombreux participer à cette facette du débat sur les APE soulevé par le Président Wade

Source: APS

Article Lu 1694 fois

Mercredi 20 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State