Référence multimedia du sénégal
.
Google

Hausse du tarif des mini-bus de 25Fcfa: Les passagers crient leur ras-le-bol et interpellent l’État

Article Lu 1382 fois

Les habitués des lignes de mini-bus « Tata » ont vu ces derniers jours les tarifs connaître une hausse de 25F sur le prix initial, suivant les différentes sections. Ces ajustements non programmés à l’avance, ont fini de soulever l’ire des passagers qui crient à l’injustice et anarchie qui caractérisent le secteur. À travers notre petit reportage réalisé à bord d’un mini-bus de la ligne, nous avons mesuré la réaction des passagers, tous unanimes à dire que l'État doit prendre ses responsabilités.



11 heures 16 minutes à bord d'un mini-bus (Gie Transport Mboup) de la ligne 4 (Petersen-Yoff en passant par la Vdn). À la surprise de tous les passagers, on peut lire sur les affiches : " Très chers clients, à compter du 4 août 2007, le tarif est établi comme suit : Petersen-Yoff 175 Fcfa; Yoff-Canal 4 150 Fcfa…". Ces affiches sont estampillées « Administrateur Diamil Ndiaye ». Cependant, cette décision de la hausse des prix a fait couler beaucoup d'encre et de salive car elle n'a pas été bien accueillie par les clients.
Et cela a entraîné de vives réactions des passagers jusqu'à la limite de la violence. Selon des témoignages, la population, notamment les usagers du petit bus, ne sont pas préparé au changement. À l'exception du receveur et des deux contrôleurs à bord, tous les passagers sont unanimes à dire que l'État doit prendre ses responsabilités. " Les transporteurs veulent nous compliquer la vie. C'est inadmissible d'augmenter le prix de 25 Fcfa. Il faut que les autorités étatiques interviennent. Si le transport de Dakar Dem Dikk coûte 175 ce n'est pas une raison pour les responsables de Tata de fixer le prix de transport Petersen Yoff à 175", lance notre premier interlocuteur, un enseignant d'une quarantaine d'année.
M. Bakary Sagna est monté à bord au niveau de l'Université Cheikh Anta Diop pour se rendre à Yoff. " Le receveur m'a obligé de payer 150 Fcfa au lieu de 125 comme d'habitude", nous confie M. Sagna. Et de poursuivre " les deux sociétés de transport n'ont pas les mêmes distances. Dakar Dem Dikk a sa gare au bout de Dakar et pourtant, Tata a sa gare à l'entrée de Dakar. Il faut que les gens fonctionnent avec les règles de l'art". Sous l'anonymat, un contrôleur de ticket dans le bus calme les ardeurs des uns et des autres. " C'est normal que les gens réagissent de cette manière. Je pense que c'est aux receveurs d'informer nos clients. C'est vrai que nous avons augmenté le tarif, mais il faut faire une campagne d'information.
Et c'est ce que nous sommes en train de faire", explique le jeune homme. Malgré cette explication, les colères ne sont pas dissipées. " On ne peut continuer à être victime de l'injustice. C'est excessif. Vous savez, chaque jour on nous réveille avec des hausses à n’en pas finir. Quelle est cette manière de faire. Avant le gouvernement avait augmenté les tarifs de transport parce que le prix du carburant a augmenté. Mais pour le moment quelles raisons ils peuvent nous donner pour justifier cette hausse de tarif?", fulmine Mme Astou Ndiaye, assise juste à côté de nous. Cette mère nous révèle que tous les jours elle emprunte la ligne 4 pour vaguer à ses occupations.
Aux dernières nouvelles, on apprend que la hausse concerne toutes les lignes « Tata », aussi bien en centre ville qu’en banlieue. La décision instaurant la nouvelle tarification serait entrée en vigueur depuis le 1er Août et la mesure est progressive selon les lignes. Renseignements pris, on constate que la hausse des tarifs serait liée à l’augmentation du pris du carburant ces deniers jours. Tout compte fait, les hausses commencent à agacer plus d’un.

Éric GUELRO
Source: Le Matin

Article Lu 1382 fois

Vendredi 10 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State