Référence multimedia du sénégal
.
Google

Habib Sy : le directeur de cabinet du président perd goût à son fromage et souffre au palais

Article Lu 14114 fois

XIBAR.NET (Dakar, 07 Février 2010) - Le président Wade entendait-il prendre sa revanche sur son actuel ministre d’État et directeur de cabinet, Habib Sy, pour l’avoir lâché du temps où il était opposant ? Toujours est-il que celui-ci commence à se désintéresser d’un fauteuil, qui ne lui permet plus d’entretenir son monde ; encore moins de rayonner devant tous.



Habib Sy : le directeur de cabinet du président perd goût à son fromage et souffre au palais
Le ministre d’État, directeur de cabinet du président de la République, Habib Sy, se demande, selon ses proches, s’il n’est pas tombé dans le piège de son employeur, actuel, Abdoulaye Wade. Quand celui-ci, opposant, était devenu ministre d’État dans le gouvernement du socialiste Abdou Diouf, il fut son directeur de cabinet. Quand Wade sortira du gouvernement, Habib le lâchera. Mais, Wade devenu président de la République, le rappellera à ses côtés, dès les premières années de son exercice du pouvoir. Ainsi, Habib Sy, qui dirigeait le Conseil sénégalais des chargeurs deviendra ministre, puis super ministre d’État. Ce qui lui permit de caser bon nombre de ses parents et des militants de la commune de Linguère, dont il est le maire depuis 2002.

Nommé ministre d’État, directeur de cabinet en mai dernier, il pensait être bien parti pour être l’oreille, le pied, la langue et le bras du président Wade. C’était sans compter avec l’entourage du président et le goût prononce de celui-ci de doubler ses collaborateurs : le président Wade passe plus de temps avec son chef de cabinet, Pape Samba Mboup, qui ne l’a jamais quitté. S’il ne se barricade pas avec celui-ci, c’est avec la secrétaire générale de la présidence de la République, Mme Aminata Tall, qu’il s’enferme. Un isolement qui a fini d’attrister Habib Sy. Non seulement, il considère que sa fonction est dévaluée, mais son nouveau rôle auprès de Wade commence à entamer sa base politique : il ne peut plus offrir des emplois, comme du temps où il était le ministre de l’agriculture, puis des transports aériens.

Conscients de la limite de son nouveau fauteuil, ses affidés d’antan commencent à le déserter. Maire de Linguère, ses concitoyens se désolent de la décadence de sa force de frappe. Ses descentes dans sa ville natale n’ont plus leur envergure des années d’exercice de plein ministère. D’ailleurs, ces proches se demandent s’il n’est pas devant la porte de sortie, si Wade ne s’est résolu à le mettre en veilleuse que pour le pousser à battre campagne pour lui, avant de le jeter à la poubelle, comme un citron usé, quand il rempilera à la tête du Sénégal. Ses affidés ajoutent même que l’allié de Wade, Djibo Kâ, ministre d’État, ministre de l’Environnement, est désormais plus côté que leur mentor dans le département de Linguère, dont ils sont tous natifs.

La Redaction

Article Lu 14114 fois

Dimanche 7 Février 2010





1.Posté par moussa le 07/02/2010 08:32
il faudra reflechir .............car ton boureau n a pas d ami........il peut se reveilller un jour pour te coller des motfs.................la preuve ou sont les gens qui etiez a la place que tu occupe....................

2.Posté par le lillois le 07/02/2010 09:49
revois tes sources, habib sy n'a jamais quitté le pds. C'est domage pour un journaliste de dire des conneries

3.Posté par Linguere le 07/02/2010 10:36
Mais le lillois il n'est pas écrit dans l'article que grand Habib a quitté le PDS mais plutot abdoulaye quand ce dernier était sorti du gouvernement sous Abdou diouf. Grand Habib c pas la peine de t'accrocher a ce poste si tu te sens pas bien avec eux, va t'en dignement. Pa bi amoul koleré.

4.Posté par linguerois le 07/02/2010 10:53
lillois toi tu sais bien que habib avait abadonné wade avant les elections de 2000. il n'est revenu qu'au second tour de l'election quand il savait que wade allait gagner .
mais au premier tour c'est plutot mme ndeye farma niang et aussi des responsable de la LD qui ont battu campagne .
je sais bien ce que je dis ,et je prefere taire des chose .

5.Posté par AZERTY le 07/02/2010 13:54
Cela n'est pas un article. Il n'y a aucune information dans ca, mais des suppositions mensongères destinées plus à créer des problèmes entre Wade et un collaborateur qu'autre chose, en somme du diakhassé! Opposez-vous à Wade, attaquez le, mais, par respect pour des Sénégalais comme vous (car les proches du pouvoir que vous vilipendez dans vos articles sont aussi des Sénégalais) et par respect pour vos lecteurs, arrêtez de mentir et informez vrai!

6.Posté par ndiaga le 07/02/2010 14:03
Habib sy wade veut t'achever politiquement et toi mm tu le sais

7.Posté par Birane le 07/02/2010 16:48
Bravo, “Rédaction“ ! Je confirme l’exactitude des propos que vous avancez dans cet article. J’y ajoute simplement que le dictateur Habib SY (dans le vrai sens du terme !) manque de courage pour démissionner de la Mairie de Linguère. Car la Municipalité de la ville natale du Ministre souffre de ses incohérences en dépit des cris de détresse des Conseillers du Benno Siggil Senegaal. L’Heure n’est plus aux gonflements des biceps de s’être prévalu d’une certaine majorité locale. Et de quelle majorité encore ? Simple ! D’une majorité difficilement acquise à travers des gymnastiques politico-politiciennes avec les transferts d’électeurs (ou d’électueurs) venus de Mbacké et autres contrées du pays. “Ku xam xam, ku xamul xamul“, aboie le chien !
A bon entendeur, salut !

8.Posté par logement-durable-afrique le 07/02/2010 19:12
C'est pas comme cela que le sénégal se construira...

9.Posté par desser le 07/02/2010 20:07
bien fait pour Habib Sy ! à chacun son tour chez le coiffeur !
Birane a raison ;c,est un véritable dictateur quand il tient le bon bout.Il pensait que Wade ne pouvait pas se passer de lui mais c'est mal connaître le vieux ! niaw ! et puia Aminata Tall les connaît tous............

10.Posté par M Fall le 08/02/2010 12:12
Habib disagoo dara, dagaye diayne né ya mana khèkhe yalla moy sougniou borom. Poses toi bien des questions sur les gens que tu as combattu, vas leur demander sinon la sentence tombera plus sévèrement à bon entendeur salut

11.Posté par Mbeuleukhé le 08/02/2010 13:34
Lillois, il n'est pas dit dans l'article que Habib sy avait quitté le pds. Mais une chose est sûre et vérifiable : Habib sy était Conseiller technique au Ministère du commerce que dirigeait Khalifa Ababacar Sall (maire de dakar) de 1998 à 2000. Le reste c'est le problème du pds vomi aujourd'hui par la majorité des Sénégalais.

12.Posté par diop le 08/02/2010 13:47
tu na encore rien vu skiè sur cke tu finiras tres mal.un voleur ,un corrupteur,un lache com toi dieu te punira ici bas avant tte chose.combien de gens tu as fè du mal par ta soif d'argent et de pouvoir.

13.Posté par Mbol le 08/02/2010 14:15
Au moins tu pourrait signé ton soit disant article, qui n'est rien d'autre que tes analyses subjectives gratuites pour essayer de nuire mais tu te trompe, Habib est et restera l'homme de confiance du Président car il n'a une constance: ce que veut Wade. Et pour ce que tu as fait pour linguére merci monsieur le maire, on cessera jamais d'être à tes côtés pour t'accompagner à rendre grâce à maitre wade, Linguére lui doit beaucoup. Habib thia kaw thia kaname.

14.Posté par LIG le 08/02/2010 15:04
SVP C'est quel MBOL?

15.Posté par Mbol le 08/02/2010 15:41
et toi c kel LIG

16.Posté par capsone le 09/02/2010 13:57
cet homme est un des plus grands salopards de ce pays. mesquin doublé d'une insolence sans pareille, il est la honte des djoloff djoloff. son incompétence n'a pas fini de plonger tout un terroir dans une léthargie administrative et économique.

17.Posté par Badiane le 09/02/2010 14:13
En politique, les perdants doivent apprendre à digérer démocratiquement leur défaite. Aux détracteurs de M. Habib Sy tapis dans l'ombre, les élections municipales sont derrière nous. L'enjeu aujourd'hui pour le maire de Linguère, c'est l'essor de la commune et la rélection de Maître wade en 2012. Habib Sy militant des premières heures du PDS n'a jamais quitté le Pds encore moins Maître Abdoulaye Wade et ne s'est en aucun moment senti marginalisé. Ceci étant, pour ceux qui ne le savent pas, entre Messieurs Abdoulaye Wade et Habib Sy, c'est plus des relations filiales que politiques. Cela dit, je conseille à ces désemparés politiques de ne pas perdre leur temps en essayant de mettre en mal le Président Wade et son Directeur de Cabinet, M. Habib Sy qui est très fier et satisfait de sa nomination à ce poste. Aucun militant ou responsable politique encore moins un proche de Habib Sy, ne se plaint de sa situation professionnelle. Au contraire, ces derniers considèrent qu'à cette station, M. Sy a beaucoup plus d'opportunités pour aider les gens. Je demande à ses adversaires politiques pour, pour ne pas dire des ennemis, d'arrêter. Cette façon de vouloir nuire ne peut pas ébranler un homme d'Etat de la trempe de M. Habib SY.

18.Posté par deug le 10/07/2012 12:39

19.Posté par deug le 10/07/2012 12:42
wakhou none diaroula déglou LIG yaw nonou habib gua

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State