Référence multimedia du sénégal
.
Google

HYPNOTISEES ET FILMEES A LEUR INSU: Des dames mariées dans les pornos du marabout Assane Aïdara

Article Lu 19235 fois

Assane Aïdara, dit Chérif, ce célébre marabout expert en voyance et couru par les dames des parcelles Assainies, est dans de beaux draps. Il a été gardé à vue depuis lundi soir pour une histoire de films pornographiques. Le faux marabout hypnotisait ses clientes par un bain mystique, les filmait, à leur insu, nues dans des positions obscènes. Les films ainsi produits étaient vendus à des sites Internet.



C'est la panique chez les dames mariées qui sont passées pour une séance de voyance chez le célèbre marabout. Chérif Assane habitant aux Parcelles Assainies Unité 16. En plus d'être devin, le quidam s'est révélé être un fin réalisateur de films pornographiques avec en vedettes des dames mariées venant le consulter, Selon nos informations, Chérif Assane hypnotisait les femmes pour ensuite les inviter à se dénuder et à être filmées au moyen d'un téléphone portable.

Ainsi, Chérif Assane, comme le surnomment ses voisins, risque de briser beaucoup de ménages. Chouchou des dames et réputé pour ses dons de vovance, Assane Aïdara entretenait un business autour de la pornographie. Á ses clientes, il donnait un bain mystique à prendre dans sa chambre. Et c'est là que commence 1a débauche, puisque aprés le bain, les dames obéissaient au doigt et á l'oeil du rnarabout qui les déshabillait et les filmait toutes nues avec son téléphone portable accroché au plafond. Comme des marionnettes, ses actrices malgré elles faisaient tout ce qu'on leur demandait. Selon nos sources, Chérif Assane vendait les images pornographiques ainsi produites a des sites internet. Ainsi la liste provisoire a identifié cinq dames mariées parmi les vedettes des vidéos de Chérif Assane. En attendant que la police termine ses recherches.

A 1'unité 16, c'est la panique. Après l'arrestation du faux marabout, la police a réveillé certaines mariées pour des raisons d'enquête. «Certaines ont été au commissariat, tandis que d'autres ont reçu des coups de fil des limiers qui leur ont posé des questions», nous a t-on informé.

Comment la vidéo est-elle parvenue à la police ? Selon nos sources, tout a été révélé par l'époux d'une des victimes informé des pratiques du charlatan. Avec tact, le monsieur convaincra son épouse de tout faire pour lui ramener le portable de Aïdara. La dame se rendit chez le marabout et lui demande de lui prêter son téléphone juste pour passer un appel. Ce que fit Assane sans arrière-epensée. La bonne dame s'échappera alors avec le téléphone; qu'elle ira remettre à son conjoint, qui vérifiera le contenu de l'appareil. Se sachant découvert, le marabout très en colère, se rend chez sa cliente. Malheureusement, il n'y trouve pas la femme à qui il promet de faire sa fête. Le mari de la victime refuse de lui restituer l'appareil. 1e grand frère de la femme arrivera à convaincre le mari de sa soeur, qui lui remettra finalement le portable. L'appareil sera à nouveau remis aux oncles de la victime et ces derniers ont visionné sur ordinateur le contenu du fameux téléphone. Á les en croire, c'est «l'horreur». Des femmes toutes nues dansant de manière obscène comme des folles sur instruction d'un homme. Les seules paroles audibles dans cette vidéo restent l'ordre verbal du marabout à une de ces victimes pour qu'elle prenne le bain.

Les oncles de la victime n'ont pas voulu laisser passer l'affaire. C'est ainsi qu'ils saisissent un inspecteur de police. Un rendez-vous est ensuite fixé à Assane pour lui remettre son portable. Chérif Assane sera cueilli aux environs de 23h dans la soirée du lundi à hauteur de la boulangerie Mandela des Parcelles Assainies par des policiers en civil et acheminé à la police des Parcelles Assainies oú il est gardé á vue.

Par ailleurs, des messages ont été retrouvés sur le portable et la plupart viennent de l'extérieur. Avec différentes adresses Internet. Une preuve que le marabout vendait ses films sur Internet.



Ndéye Awa Lo Bigué BOB et Théodore SEMEDO

Source: Walf Gran Place

Article Lu 19235 fois

Jeudi 16 Juillet 2009





1.Posté par ani site bi le 16/07/2009 15:51
Si ce que vous dites est vrai donnez le nom des sites pour qu'on puisse visionner les images

2.Posté par deug le 16/07/2009 16:18
j ai vu la video c est incroyable des femmes mariées ki exibent leur **** comme ca c est grave

3.Posté par malcom x le 16/07/2009 16:34
deug
tu peux ns dire c sur quel site stp?

4.Posté par De Montreal le 16/07/2009 17:35
A quand le Ndeup national? ce pays est foutu!

5.Posté par Makhalaa le 16/07/2009 17:55
Makhalaaaa
nonou la sénégalaise yi beugué sérigne
il faut ke gnou si am ay ndiakhoum pour ke gnou wagn
c pas marrant du tout
les Fauw marabouts là fon pire ke ça dans ce pays

6.Posté par kid le 16/07/2009 18:16
c kw l e site

7.Posté par on v le site le 16/07/2009 18:46
donnez le site fo kon le voie pour y croire

8.Posté par PORAOKHANE POKHOTANE le 16/07/2009 20:28
mais ki mo T*************

9.Posté par ndiock serere le 16/07/2009 21:13
meme si c est vrai c est l oeuvre de walf gno yakh askanwi
wa keur sidi prougne niasse

10.Posté par alioune le 17/07/2009 13:41
C'est vraiment du n'importe quoi. C'est dommage pour ce journal qui ne fait que du bidonnage alors qu'il est quand même dirigé par un grand professionnel en l'ocurrence Jean Meissa Diop. Cet article est faux dans tout son contenu. Figurez-vous qu'on peut filmer une scène à partir d'un téléphone portable accroché au plafond. Quelle image sérieuse peut on avoir pour la vendre à des sites internet. Quel est ce site (un seul mesdames les journalistes) qui a diffusé ces images? Comment le marabout peut il être aussi naif, à la limite idiot pour donner son portable avec des images porno de femmes sénégalaises à une de ses clientes pour appeler et de surcroit être incapable de rattraper la femme qui disparait avec téléphone? La femme a t elle aussi hypnotisé le marabout pour qu'il obeisse aussi bêtement? Nos chères journalistes dixent aussi que le marabout s'est rendu au domicile de la femme pour récupérer son portable mais que les parents de cette dernière ont refusé de le lui rendre. Quelle affabulation de la part de ces dames journalistes! Le plus succulent dans cette folie narrative de nos journalistes c'est quand elles racontent que les policiers ont arrêté certaines femmes pour les besoins de l'enquête. Mais d'autres ont été interrogées au téléphone pour les mêmes besoins. Quel est ce policier enquêteur qui procède son enquête sur une affaire aussi sérieuse à partir d'un téléphone. Ce n'est pas du journalisme de salon comme on le fait de plus en plus au sénégal où on reste dans sa chambre ou à la rédaction pour appeler un quidam alors qu'il est à 100 mètres de la rédaction. Enfin nos journalistes disent que le marabout a été cueilli à hauteur de la boulangerie Mandela à 23 h par les policiers en civil qui l'ont appelé pour qu'il vienne récupérer son portable. Faut être malade et écervélé pour accepter une telle bouffonnerie. C'est vraiment triste pour nos journalistes qui ne font aucun effort même pour mentir. Parce que mentir est un art. Il est plus difficile de mentir que de dire la vérité. Parce que facilement on se fait prendre. Comme c'est le cas de nos charmantes dames de Wlf Grand Place. Ce journal répond vraiment maintenant de son nom : grand place. Un lieu où on raconte n'importe quoi et à n'importe qui. C'est dommage pour la presse sénégalaise qui était jadis un fleuron dans la sous région et même en Afrique. Jean Meissa Diop le sait plus que quiconque.

11.Posté par pointini le 20/07/2009 21:01
cette histoire n'a ni queue ni tete

12.Posté par andisey le 07/09/2010 17:14
ca c gravissime ds kel pays sommes nous vraiment. des femmes musulmanes qui montrent leur sexe dans des sabar bou graw. doyna waar. avec ca elles veulent mettre au monde des hommes de dieu. cest impossible. ce marabout est un vrai arnaqueur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State