Référence multimedia du sénégal
.
Google

HUMEUR - Pour réclamer le paiement de leurs indemnités de stage : Les Normaliens séquestrent un bus de Dakar Dem Dikk

Article Lu 1498 fois

Les élèves de l’Ecole normale supérieure ont appliqué hier la vieille recette estudiantine pour se faire entendre des autorités. Pneus brûlés sur la route, circulation bloquée, jets de de pierres contre les policiers dans le but de rentrer dans leurs indemnités de stage. Toutefois, hier ils n’ont pas casser des bus, mais en ont pris un en otage. Finalement ils ont pu obtenir un accord du ministre de l’Education, Moustapha Sourang, un accord.



Des normaliens face à des forces de l’ordre, la scène a refait surface ce mercredi. Pour protester contre le retard du paiement des indemnités de stage et des subventions de mémoire, les pensionnaires de l’Ecole normale supérieure ont investi la rue, hier, vers les coups de 10 heures, interdisant, du coup, toute circulation aux abords immédiats de l’établissement. Et pour décourager les automobilistes les plus téméraires, les protestataires n’ont pas hésité à brûler quelques pneus . Entre-temps, la police est intervenue. S’en est suivi une véritable intifada : Aux tirs de grenades lacrymogènes de la police, les grévistes ont répondu par des jets de pierres. Les forces de l’ordre ont, cependant, réussi à les repousser jusque dans l’enceinte de l’Ecole normale supérieure (Ens). Dans la mêlée, il y aurait eu deux normaliens blessés et évacués par leurs camarades grévistes.

Ce mouvement, explique Papa Samba Bessane, à la tête des grévistes, par ailleurs président de la commission des finances et des matières de l’Amicale des étudiants de l’Ens, est le second après celui de lundi dernier. Et c’est pour réclamer le paiement intégral des huit mois d’indemnités de stage qu’on leur doit. «Jusque là, le ministre ne nous a payé que cinq mois. Nous réclamons les trois mois restants et les subventions de stage.» Ces subventions, à en croire toujours Papa Samba Bessane, s’élèvent au minimum à 30 000 f Cfa et ce, sur huit mois, soit 240 000 f par étudiant. «On nous fait savoir qu’il n’y pas de caisse d’avance pour nous payer», martèle-t-il. «Nous ne négocions pas quelque chose de nouveau. Ces indemnités que nous réclamons sont un acquis signé dans un protocole qu’ils se doivent d’appliquer», précise notre interlocuteur.

Alors hier, la colère est montée d’un cran et un jalon de plus est posé. Ainsi, les grévistes dans leur furie ont pris en otage un bus de la ligne 12 de Dakar Dem Dikk. Le conducteur, pris de court, fera descendre les passagers avant d’être contraint lui-même par les étudiants à se garer bien à l’intérieur de l’Ecole normale supérieur et de remettre les clés du véhicule au leader du mouvement. «Un trophée de guerre» que les grévistes comptent utiliser comme moyen de pression sur les autorités académiques pour obtenir satisfaction.

La réaction des autorités ne s’est pas faite attendre. Moustapha Sourang, le ministre de l’Education, actuellement en tournée à Fatick, a joint les responsables des élèves normaliens sur le téléphone portable du Doyen de l’Ecole normale supérieure. La conversation téléphonique aura duré une bonne quinzaine de minutes loin des oreilles indiscrètes. Et aussitôt après, une Assemblée générale a été convoquée. La quintessence de la discussion avec le ministre est livré : «Nous avons parlé avec lui et il dit avoir donné des instructions fermes pour que les paiements se fassent aujourd’hui même (Ndlr : ou au plus tard demain jeudi). En contrepartie, il nous demande de libérer le bus et que le dialogue frontal avec les forces de l’ordre soit arrêté.» Le calme est revenue peu après et la circulation rétablie. Pour le bus, il faudra encore attendre. Les étudiants avaient pris le soin de mettre à plat ses deux roues avant.


Par Simon FAYE (Première FM)
Source: Le Quotidien

Article Lu 1498 fois

Jeudi 26 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State