Référence multimedia du sénégal
.
Google

HOMMAGE A EL HADJ MANSOUR MBAYE: Youssou Ndour casse la baraque

Article Lu 11531 fois

L'antre du théâtre national Daniel Sorano a renoué ce vendredi, 27 juillet, avec l'ambiance des jours mémorables. Il s'est agi de l'hommage que Youssou Ndour a rendu à Elhaj Mansour Mbaye. Celui que d'aucuns surnomment affectueusement, "maître du verbe fécond". Ce, dans une salle archicomble. Une soirée somme toute réussie. Eu égard à l'avalanche d'artistes, notamment Fatou Guéwel, Kiné Lam, Youssou Ndour et son orchestre, pour ne citer que ceux-là. Lesquels se donneront à fond, sous une "pluie" de billets de banque, pour rendre hommage à l'illustre héritier du regretté Amadou Mbaye Maodo.



HOMMAGE A EL HADJ MANSOUR MBAYE: Youssou Ndour casse la baraque
Des soirées réussies, l'achalandé théâtre Sorano en a connues, mais celle du vendredi 27 juillet dernier restera à jamais gravée dans les mémoires. Et pour cause, le public sélect, dont la configuration cosmopolite était dominée par la gent féminine, a massivement répondu à l'appel. "Cela fait un bon bout de temps qu'on n'a pas accueilli autant de monde. Comment faire avec ceux-là", lâche, visiblement débordée, une des ravissantes filles, préposées à l'accueil du public, qui ne sait à quelle... place s'asseoir. La dame, gérante de la salle, lui conseillera de faire monter les gens à l'étage. Il était vingt-et-une heures passées d'une poignée de minutes. Même les marches des escaliers seront occupées par des dames. Lesquelles s'étaient parées de leurs plus beaux atours. On aurait dit qu'elles s'étaient passé le mot de l'élégance. Des effluves de bonnes senteurs rendront l'atmosphère agréable. Aucune place n'était disponible pour les retardataires. Qui se rabattront sur les ...rabatteurs. Ces derniers saisiront l'opportunité pour céder le billet d'entrée à 30.000 CFA ( le double du prix initial).

Quand les griots rivalisent de générosité

Il était 1 heure du matin lorsque Youssou Ndour, flanqué de son orchestre, montera sur scène. Sous une salve d'applaudissements. Avec "Pithie Mi", l'enfant prodige de la Médina, sanglé d'un beau "Trois Pièces" (rouge bordeaux) démarra en douceur la soirée. Il saisira le premier titre pour expliquer les raisons qui l'ont incité à initier une telle soirée. "Je tenais comme tout citoyen Sénégalais à rendre un hommage largement mérité à Haj Mansour. Je n'évoquerai pas ici les relations personnelles qui me lient à lui et les relations historiques qui l'unissent à ma famille", dira le Roi du Mbalax. Avant d'ajouter : "je dirai tout simplement que c'est mon oncle, et aussi et surtout mon ami. D'une manière générale, l'homme que nous fêtons ce soir est le gardien de la tradition sénégalaise, et l'infatigable médiateur dans nos conflits sociaux et culturels. Même si nous vivons dans la modernité, nous ne devons point oublier nos racines ; et Haj Mansour en constitue une". Des propos appréciés par le public, qui applaudira à tout rompre. C'est ainsi que la soirée démarra sous les chapeaux de roue. L'interprète de "Xaliss" revisitera son riche répertoire, entrecoupé par les discours, entre autres témoignages dont celui de Mbagnick Diop, Président du Meds, qui saluera de vive voix les vertus du "maître du verbe fécond". Aux yeux de "Souche", comme le surnomment affectueusement ses proches, "Haj Mansour demeure et restera un modèle pour la nation sénégalaise". Pour toute réponse, le Président des communicateurs traditionnels, visiblement ému, répondra par des "merci mon frère, merci mon ami", à n'en plus finir. Toutefois, le clou de la soirée a été, sans conteste, l'attitude, pour le moins inédit, des griots. Qui ont renversé la tendance de "la main qui reçoit". En effet, les “ maîtres du verbe ”, qui ont littéralement assailli l'antre de Sorano, rivalisaient de générosité en offrant des billets de banque, en veux-tu en voilà. Ce ne sont pas Fatou Guéwel, Kiné Lam, Samba Diabaré Samb (qui ont assuré la première partie de la soirée) et Haj Mansour Mbaye qui diront le contraire. Assurément, soirée ne pouvait être plus réussie que celle-là !

Ousmane LY
Source: L'office

Article Lu 11531 fois

Lundi 30 Juillet 2007





1.Posté par khaya le 07/08/2007 18:33
merci a youssou tous mes encouregements a boubs*

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State