Référence multimedia du sénégal
.
Google

HOMICIDE INVOLONTAIRE : 6 mois avec sursis contre l’Italienne Marta Imarisio

Article Lu 11776 fois

Marta Imarisio, ressortissante italienne et monitrice de l’école de surf de Malika, est condamnée à une peine de 6 mois assortie du sursis. Le juge des flagrants délits l’a déclarée coupable d’homicide volontaire au préjudice de deux mineurs qui étaient engagés dans son école de surf. Dans les débats d’audience, la coupable a nié les faits expliquant qu’elle était absente au moment des faits.



HOMICIDE INVOLONTAIRE : 6 mois avec sursis contre l’Italienne Marta Imarisio
Six (6) mois assortis du sursis, c’est la peine infligée à l’Italienne Marta Imarisio, monitrice de l’école de surf de Malika. Le tribunal des flagrants délits de Dakar l’a reconnue coupable du délit d’homicide involontaire. En fait, deux mineurs S.B.G et M.S, élèves dans son école de surf, se sont noyés en marge de ses cours. La coupable devra, en outre, allouer aux parents de S.B.G la somme de 5 millions FCfa en guise de dommages et intérêts. Les intérêts civils des parents de M.S sont réservés jusqu’à production d’un certificat d’hérédité.

Au cours des débats d’audience, Marta Imarisio a fait savoir que, le jour du drame, elle s’était rendue en ville. Comme les cours de surf débutent à 16 heures, les élèves ont commencé à se baigner en attendant le début du cours. « À mon arrivée, les enfants étaient dans l’eau en train d’être emportés par le courant. C’est ainsi que j’ai pris ma planche, mais je n’ai pu sauver que B.S, les deux autres sont morts noyés », a confessé l’Italienne. Elle a également soutenu qu’elle considère ses petits comme les siens et qu’elle venait d’être au courant qu’ils étaient à son école sans l’aval de leurs géniteurs, puisqu’ils sont dans l’école depuis 2008. Mais elle est démentie par le rescapé B.S qui a dit que les baignades faisaient partie des cours et que leur monitrice n’était pas absente ce jour-là.

Le représentant du ministère public a expliqué que la prévenue avait fait preuve de négligence et de légèreté impardonnables. Ainsi, il a requis une condamnation ferme de 3 mois. Les conseils des parents des deux victimes ont fait part de l’attitude de la prévenue qui, selon eux, n’affiche aucun regret. Pour eux, l’autorisation que détient l’Italienne se limite à l’ouverture d’une école de surf et non à l’apprentissage aux baignades qui sont interdites là-bas. Ils ont affirmé que Marta est coupable à tous les niveaux. Ils ont réclamé la somme de 40 millions FCfa en guise de dommages et intérêts.

Me Malal Barry qui a défendu les intérêts de l’Italienne a demandé que les débats soient dépassionnés. Il s’est aussi inscrit en faux contre les déclarations du Procureur, en expliquant que le surf se fait dans les plages où la mer est constamment agitée, comme à Malika. Il a plaidé la relaxe de Marta.

Marta Imarisio a ouvert une école de surf à Malika. Plusieurs jeunes y sont inscrits. Au cours d’une séance, deux jeunes, S.B.G et M.S sont noyés. La responsabilité de Marta étant engagée, elle a été arrêtée, placée sous mandat de dépôt depuis le 5 janvier dernier et jugée le 19 de ce même mois par le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Source Sen24heures.com

Article Lu 11776 fois

Samedi 23 Janvier 2010





1.Posté par bizz le 24/01/2010 13:58
Le procés équitable a été garantie comme l´italienne a été jugé en présence de son avocat. La responsabilité de Marta est engagée ici civilement. Mais je ne sais pas comment le code pénal sénégalais punit cette manque de responsabilité. En tout cas je trouve le jugement n´est pas lourd si on compare au fait que cette responsabilité a engendré deux victimes civiles.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State