Référence multimedia du sénégal
.
Google

HIVERNGAGE 2008 : Mbour renoue avec la saleté

Article Lu 1427 fois

Les premières pluies de l’hivernage 2008 ont fini par ramener sur la table dans la commune de Mbour l’épineuse équation de l’insalubrité et de l’assainissement du centre ville. Les quelques gouttes d’eau tombées au cours de la semaine ont transformé le centre de la ville ou quartier Escale en pataugeoire par endroits. Les faits sont récurrents et reviennent à chaque saison des pluies.



HIVERNGAGE 2008 : Mbour renoue avec la saleté
Un tour de ville permet de faire le constat aux alentours du marché central où l’insalubre règne. Les ruelles qui y mènent dans leur globalité sont envahies par le sable et la poussière en saison et le poto-poto en hivernage. Pis encore, flaques d’eau et mares aux canards dégagent des odeurs fétides. Des automobilistes qui s’y déplacent causent des désagréments multiples aux usagers de la circulation. Il n’est pas rare de voir dans le centre ville des piétons portant des tenues claires salies par des charrettes ou des taxis.

Le comble, l’occupation anarchique de la voie publique ne facilite pas les déplacements. Certains magasiniers ont transformé une partie de la chaussée en lieu de stockage de marchandises. A leurs abords, on trouve des charrettes, des taxis clandos qui se disputent la route ou du peu qui en reste. Les ruelles et artères du centre ville qui convergent vers le marché central restent encore sous la coupole de la saleté et des eaux de ruissellement.

Des personnes interrogées reconnaissent les efforts accomplis dans la mise en place sectorielle d’un réseau d’assainissement intéressant certains quartiers de la ville. En partie, les eaux pluviales sont en partie évacuées ou drainées dans des canaux vers la mer de même les eaux usagées des ménages. Au niveau de l’avenue Demba Diop, un point bas entre deux stations d’essence et d’une banque reste un lieu de collecte des eaux de pluie qui mettent des heures à s’infiltrer dans des canards qui les évacuent.

Celles-ci louent les efforts de la délégation municipale mise en place qui a fait depuis quelques jours, une ville éclairée. Elles pensent que la reprise correcte des artères du centre ville reste la solution idoine pour rompre avec l’ensablement et l’insalubrité.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1427 fois

Samedi 5 Juillet 2008





1.Posté par zame le 05/07/2008 14:46
je salue cet article car je travaille en pleine ville mais je souhaite vraiment que le nouveau maire prenne le centre ville comme priorité car il ya beaucoup a faire.
le probleme des eaux les routes inexistantes en ville oubien on fait des perrons
la ville de mbour n'est pas du tout présentable
je prie pour que le nouveau maire prenne conscience de cela
Merci

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State