Référence multimedia du sénégal
.
Google

HISTOIRE DE SONGE ET DE LISTIKHAR : Le charlatan ramasse une carte de visite et tente d’arnaquer son propriétaire

Article Lu 11722 fois

Ousmane Bâ voulait s’enrichir sans suer. Pour son premier coup d’essai, il est complètement passé à côté. Après avoir ramassé la carte de visite d’un homme d’affaires, le bonhomme le contacta par téléphone pour lui faire avaler une histoire de songe prometteuse. Mais la séance de divination a fini mal pour l’escroc.



Ousmane Bâ croyait faire une affaire en or le jour où il eut l’idée d’exploiter à d’autres fins une carte de visite ramassée à Diamniadio. Ayant bien concocté son plan, il contacta le propriétaire de la carte, le sieur A.K.G., à l’aide des coordonnées téléphoniques mentionnées sur la carte de visite. Alors qu’il était à Mbour, il fit croire à son pigeon qu’il l’appelait depuis la ville de Sédhiou. A.K.G. était intrigué puisqu’il ne connaissait pas son interlocuteur qui se mit à dérouler savamment son plan. Ousmane Bâ, qui se faisait passer pour un marabout, expliqua au bonhomme qu’il avait pris connaissance de son numéro de téléphone lors d’un... songe. Il lui fixa rendez-vous à Diamniadio dans un premier temps avant qu’il ne jetât son dévolu sur la ville de Mbour où il se trouvait en réalité.

A.K.G. se pointa pour le fameux rendez-vous. Conduit dans une maison où le faux marabout a pris une chambre en location, l’homme d’affaires thiessois, loin d’être né de la dernière pluie, écouta attentivement Ousmane Bâ. Ce dernier lui parla de « listikhar » (une forme de voyance) qu’il devait faire nuitamment à son profit. Selon lui, après le fameux songe, c’est à partir de cette divination qu’il lui fera toutes les révélations le concernant. Mais, le Thiessois devait au préalable s’acquitter d’une certaine somme réclamée par l’escroc. A.K.G., sentant le coup tordu, lui demanda de patienter quelques heures, juste le temps d’aller chercher de l’argent. Mais, c’était en réalité pour aller directement au commissariat urbain en vue de prévenir un policier. Et c’est ainsi que le charlatan fut cueilli et traduit devant le juge du tribunal régional de Thiès pour le délit d’escroquerie.

Dans son réquisitoire, le procureur de la République a indiqué que le prévenu est un grand escroc à l’imagination fertile. Il a demandé au tribunal de le condamner à six mois ferme de prison. Ousmane Bâ, qui s’attendait à sa relaxe, a même failli tomber à la renverse en entendant la peine requise par le parquet. Heureusement pour lui que le président a revu cette peine à la baisse. Il va purger deux mois ferme à la maison d’arrêt et de correction de Thiès.

Source: Le Soleil

Article Lu 11722 fois

Samedi 1 Mars 2008





1.Posté par kaw le 02/03/2008 12:31
Mais pourkoi??? Proposer a une personne des prieres et n est pas oscroquer cette personne meme si ce sont des mensonges. Je me demande vraiment parfois quel genre de justice on a.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State