Référence multimedia du sénégal
.
Google

HAUSSE INCONTROLÉE DU PRIX DES LOYERS A DAKAR: Iba Der veut une enquête sur la mafia des courtiers

Article Lu 1381 fois

Le professeur Iba Der Thiam nous a fait parvenir un document hier dans lequel il demande au Président de l'Assemblée nationale, M. Macky Sall, la constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur le prix des loyers à Dakar. Le professeur a auparavant fait le constat et déploré la spéculation dans le domaine du logement.



« Existe-t-il un barème légal à partir duquel, le prix des logements doit être déterminé ? De quel droit, une pléthore d’intermédiaires impose-t-elle ses propres conditions, comme si nous n’étions pas dans un Etat de droit ? Pourquoi les usagers sont-ils abandonnés entre les mains de trafiquants et de marchands de sommeil, qui ne se soucient, pour la plupart, que de leurs seuls intérêts » ? Ce sont autant de questions qui ont été posées par le professeur Iba Der Thiam. Elles sont contenues dans le communiqué qu'il nous a fait parvenir hier. Il a ainsi interpellé le président de l'Assemblée nationale, M. Macky Sall, sur le coût du loyer dans la région de Dakar, pour demander la constitution d'une commission d'enquête parlementaire.
Tout est parti d'un constat que le professeur a fait sur le prix des loyers dans la région de Dakar : « Le prix des loyers à Dakar a subi, ces temps derniers, des variations anormales, qui portent atteinte au pouvoir d’achat des populations, en général, de celles à faible revenu, en particulier ». Il a alors porté un doigt accusateur sur certains individus du milieu du logement à Dakar. Il dira : « Des groupuscules plus ou moins mafieux s’installent en dehors de toute réglementation, s’attribuent des pouvoirs indus, fixent les règles du jeu et s’enrichissent sur le dos des usagers, singulièrement, des individus nécessiteux ».
Selon le communiqué du professeur Thiam, l'objet de cette commission sera entre autres de « faire toute la lumière sur les prix pratiqués pour louer un logement dans la région de Dakar et déterminer les causes exactes des hausses anormales enregistrées ces temps derniers ». Cette même commission, selon lui, devra également, s’intéresser « aux agences de location formelles et informelles, aux réseaux de rabatteurs, aux conditions d’accès à ces fonctions, aux exigences qu’elles imposent aux usagers pour vérifier si les normes fixées sont compatibles avec la loi ou le règlement, aux fins de moraliser ce secteur, si le besoin s’en fait sentir ». Parlant de la commission proprement dite, il a fait observer que, celle-ci sera composée de neuf membres. Ces derniers seront issus des différents groupes parlementaires que compte actuellement l'hémicycle.

Abdou Gilbert NIASSY
Source: Le Matin

Article Lu 1381 fois

Mardi 10 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State