Référence multimedia du sénégal
.
Google

HAUSSE DU PRIX D'ÉLECTRICITÉ: Arnaque ou vraie augmentation de 17%?

Article Lu 1913 fois

Au fil des temps, industriels et autres consommateurs ont dû se rendre à l'évidence : l'augmentation annoncée de la Senelec n'est pas de 17%, mais plus au-delà. Pire, la facturation de la Senelec ne respecte pas les 17% d'augmentation. C'est au moment où le débat sur la nouvelle grille tarifaire bat son plein que le Groupe Imprimerie Tandian et d’autres clients contactés par nos soins, qu’ils s’agissent de ménages ou d’industries, nous apportent des preuves.



HAUSSE DU PRIX D'ÉLECTRICITÉ: Arnaque ou vraie augmentation de 17%?
Le groupe Tandian par exemple a constaté que le montant de sa facture n°5499313 du 08/11/2008 a été triplé, alors qu'à cette période, les machines tournent au ralenti. Preuve à l'appui, l'imprimerie nous a présenté une facture à payer (08/12/2008) de 2 545 826 Fcfa. Et pourtant le montant net à payer de l'avant dernière facture (n°4912476 du 06/10/2008) est de 1 048 431 Fcfa. Ces preuves viennent corroborer la révélation du Conseil National du Patronat à l'occasion de la cérémonie officielle d'ouverture des "Assises de l'Entreprise 2008". En effet, M. Baïdy Agne, président de cette organisation avait indiqué clairement que plus de 50% d'augmentation sont constatés dans les factures des industriels au lieu de 17% de hausse du tarif annoncé.

Explications de la Senelec

Or, du côté de la Senelec, les explications sont claires. La nouvelle grille tarifaire, mise en place depuis le 1er août dernier, met en avant la responsabilité du client dans la consommation de l’énergie. « Le client devient responsable de la planification de ses appels de puissances et paye en conséquence, les coûts qu'il engendre pour le système », explique un document de la Senelec. "En juillet 2008, le projet de décision d'augmentation des tarifs de la Senelec de 35% de la Commission de Régulation du Secteur de l'Électricité, a été limité à 17% par le Gouvernement pour protéger les usagers", fait savoir notre source qui explique cette nouvelle grille tarifaire.

Le même document indique que le système incite le client à gérer sa consommation en énergie électrique et à réaliser des gains aussi bien au niveau de l’énergie que de la puissance. La Sénélec signale également que le système tarifaire tel qu’élaboré, encourage les clients à transférer une partie de leurs consommations en dehors de la pointe. Dans le document, la Sénélec souligne que les nouvelles structures de tarification de vente de l’électricité viennent pallier les manquements liés à l’ancienne tarification.

Il s’agit notamment de l’inadaptation des anciens tarifs aux conditions économiques et contractuelles du secteur, se traduisant par une forte différence entre les coûts du système et les tarifs, comme les dispositions tarifaires peu incitatives aux économies d’énergie et à la maîtrise de la pointe: tarifs dégressifs et gestion de la prime fixe. La nouvelle grille tarifaire tient compte des orientations des clients dits « usagers de petite puissance » qui pourront souscrire une puissance maximum de 6 kilowatts (Kw). Qui des deux parties (Senelec et consommateurs) aura raison. Seul l'avenir nous le dira.

Source: le Matin

Article Lu 1913 fois

Samedi 6 Décembre 2008




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State