Référence multimedia du sénégal
.
Google

HARCELEMENT SEXUEL Un élève de Terminal déféré pour avoir proposé des rapports à un gérant de cyber

Article Lu 13194 fois

Un élève en classe de Terminal a été déféré au parquet lundi par la police des Parcelles Assainies pour harcèlement sexuel. Il avait jeté son dévolu sur un jeune garçon, gérant d’un cybercafé, à qui il a proposé des rapports sexuels.



Babacar Ndiaye, un garçon de 21 ans domicilié à Sicap Bourguiba, élève en classe de Terminal G, a été arrêté ce week-end par la Police des Parcelles Assainies. Au terme de sa garde à vue, il a été déféré au parquet lundi dernier. Il est accusé d’avoir abordé un jeune homme à qui il a proposé des rapports sexuels. Accusations que le mis en cause a reconnues avant de demander la clémence de la police.

Selon le plaignant I.N (gérant d’un cybercafé), il a fait la connaissance de Babacar Ndiaye, il y a trois mois. «Il était passé au cyber que je gère à la Sicap Dieuppeul. Il sentait un bon parfum de classe et je lui en ai fait la remarque. Il m’a remercié du compliment et a promis de m’en offrir un flacon. A son départ, nous avons échangé nos numéros de téléphone», raconte-t-il. Mais depuis que Babacar a le numéro de I.N, il ne cesse de lui envoyer des Sms pour recueillir le maximum d’informations sur sa vie privée. Il a ainsi su qu’I.N est célibataire et qu’il loge à la cité Soprim où il a pris une chambre en location. De fil en aiguille, ils ont sympathisé et sont devenus de bons amis. C’est du moins ce qu’I.N croyait, mais Babacar avait d’autres idées en tête.

Le vendredi dernier, Babacar appelle I.N au téléphone. Au fil de la discussion, il lui balance tout de go qu’il souhaitait entretenir des relations sexuelles avec lui avec usage de préservatif pour se protéger des maladies. I.N n’en croyait pas ses oreilles. Choqué par cette proposition, sa première réflexe a été d’injurier son interlocuteur et de lui raccrocher au nez. Malgré tout, I.N ne se calme pas pour autant. Il s’en ouvre à ses amis qui lui suggèrent de tendre un piège à Babacar. Suivant les recommandations de ses amis, I.N joint Babacar Ndiaye au téléphone le samedi 11 juillet dernier et met le téléphone en main libre pour permettre à ses amis d’écouter la discussion. Babacar a ainsi réitéré sa proposition. I.N fait mine d’accepter et lui donne rendez-vous à l’arrêt du bus, sis à un jet de pierre de la police des Parcelles Assainies, pour qu’ils se rendent ensuite à sa chambre à la cité Soprim. Dans la nuit du samedi au dimanche, Babacar Ndiaye se pointe au lieu du rendez-vous. Il est immédiatement ceinturé par I.N, aidé par ses amis, et conduit au commissariat de police. Il est immédiatement jeté dans le violon après les déclarations faites par I.N et consignées dans la main-courante.

Interrogé, Babacar Ndiaye reconnaît les faits, confirmant à la lettre la version servie par I.N. Il ajoute, néanmoins, que lorsque le gérant de cyber l’a appelé pour lui dire qu’il accepte sa proposition, c’est pour lui réclamer ensuite 50 000 FCfa avant de passer à l’acte. «Je lui ai dit que je n’avais pas cette somme, mais que je pourrais, chaque mois, l’aider à payer sa location. Il a accepté. C’est pourquoi je suis arrivé au lieu du rendez-vous pour qu’il me conduise dans sa chambre», avoue Babacar Ndiaye. Au terme de sa garde à vue, il a été déféré au parquet avant-hier, lundi 13 juillet 2009.

Source: L'observateur

Article Lu 13194 fois

Mercredi 15 Juillet 2009





1.Posté par dizi le 15/07/2009 19:31
Pitié le sénégal du jamais vu.

2.Posté par Gakou le 15/07/2009 19:46
J'ai peur pour mes frères et neveux, que Dieu les épargne de l'homosexualité.
Qu'Allah nous guide tous dans le droit chemin et nous préserve de la perversité.
Amiine!

3.Posté par kouakou le 15/07/2009 19:50
mais il est ou le delit?

4.Posté par matar.style le 15/07/2009 20:44
a mort lé pédé ga yi djihad pédé lagnou wax réndi séne ndey gnom gnep

5.Posté par free le 15/07/2009 21:13
Et voilà ça recommence avec ces SODOMISTES, ces pervers d'HOMOSEXUELLES

Et nos journalistes n'ont même plus le courage d'appeler l'acte par son nom. Le titre de l'article "harcèlement sexuel" pourquoi ne pas m'être clairement ce qui indigne dans l'acte : HARCELEMENTS HOMOSEXUELLES.

Personne n'est plus à l'abri dans la société sénégalaise et nos enfants sont les plus exposés. Aucun ONG ne se lève pour le dénoncer seulement parce que le bailleur de fond est de cette tendance. Devant un phénomène aussi ignoble qui gangrène notre société, l'hypocrisie est partout chez nos soit disant leader. Pareil chez les hommes politiques
.
A nos peuple sénégalais de n'attendre personne pour dénoncer et condamner les pratiques homosexuelles par tous les moyens nécessaires. Il faut qu'on se protège, nos familles et la société sénégalaise de valeurs que nous ont laissé nos grands hommes

Que Dieu nous assiste !!!

6.Posté par free le 15/07/2009 21:15
Et voilà ça recommence avec ces SODOMISTES, ces pervers d'HOMOSEXUELLES

Et nos journalistes n'ont même plus le courage d'appeler l'acte par son nom. Le titre de l'article "harcèlement sexuel" pourquoi ne pas m'être clairement ce qui indigne dans l'acte : HARCELEMENTS HOMOSEXUELLES.

Personne n'est plus à l'abri dans la société sénégalaise et nos enfants sont les plus exposés. Aucun ONG ne se lève pour le dénoncer seulement parce que le bailleur de fond est de cette tendance. Devant un phénomène aussi ignoble qui gangrène notre société, l'hypocrisie est partout chez nos soit disant leader. Pareil chez les hommes politiques
.
A nous, peuple sénégalais de n'attendre personne pour dénoncer et condamner les pratiques homosexuelles par tous les moyens nécessaires. Il faut qu'on se protège, nos familles et la société sénégalaise de valeurs que nous ont laissé nos grands hommes

Que Dieu nous assiste !!!

7.Posté par omega le 15/07/2009 21:25
moi j'ai chercher mais je n'arrive pas a trouver pourkoi babacar est arrete sur ce cas il n'y a pas de delit car il n'a fais qu'une demande de courtoisie au cotraire il y'as d'autre cas plus important a traite exemple karim wade et les fond de l'oci donc lasisser ce mec vivre en paix

8.Posté par Sidi le 15/07/2009 21:45
ça ne m'intéresse pas cette histoire

9.Posté par babacar le 15/07/2009 22:40
mais je ne sait pas pourquoi la police a arrete ce gas car il n'a pas fait de delis celui qu'on devait arreter c'est le gas qui a demande de l'argent en tout cas ces mouches ce problemes mais que sa reste sur vous espece d'hommosexsuels allait vous faire foutre fils de pute

10.Posté par boula le 15/07/2009 23:32
reellement il y a de quoi avoir peur dans ce monde
- que vont devenir nos enfants malgré l' education inculquée
-il y a des tentations chaque jour
-est ce quíls pourront resister avec ce monde devenu materiel ou le sexe est banalisé, il faut juste avoir de l'argent peu importe ou on la pris.
que DIEU NOUS EN PRESERVE,

11.Posté par waarou le 15/07/2009 23:52
Wa mais l'Obs " sa première reflexe" moye bane français !!!! Boulène gnou fonto way.

12.Posté par omzo le 16/07/2009 00:05
Merci de jeter un coup d'oeil sur le site: www.aoes-asso.org

Ce site vient d'être créé par une association de jeunes diplômés installés à l'étranger. Nous avons pour objectif d'aider les sénégalais de l'extérieur à trouver du travail au Sénégal.

13.Posté par souley le 16/07/2009 00:35
arrestation illegal, aucun procureur ne l'inculpera... du n'importe koi!

14.Posté par De Montreal le 16/07/2009 01:38
Avant quand j'allais en vacances à Dakar ma famille me demandait de ne pas parler aux filles car Dakar avait changé, quelques annees plus tard je ne devais pas etre gentil avec les enfants risquant d'etre pris pour un pédophile, aujourd'hui je risque de ne plus parler aux gars. J'avoue que je ne me reconnais plus dans ma ville de naissance.

15.Posté par swa claire le 16/07/2009 11:29
c du nem porte koi une demande prison tu demande de l'argent tés libres c de la merde ça si le délit est harcèlement sexuel la demande de l'argent c koi foutese laisse enfant vous avé corompu votre pays maintenant recolté les fruits de votre labeur

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State