Référence multimedia du sénégal
.
Google

HABILLEMENT DES LIONS - ''AMY BOUTIQUE'' DISQUALIFIE: Comment Diouf et Henry ont imposé ''Soufyno''

Article Lu 13997 fois

Habilleur officiel des Lions depuis l'édition de 1990, Pape Fall a été disqualifié pour l'édition ghanéenne au profit de la star montante Soufyno qui, au lende­main de sa première expérience avec l'équipe nationale, traînerait un conten­tieux lié au retard de livraison des tenues reçues seulement à quelques heures de la cérémonie protocolaire du Palais. Seulement, moins cet impair technique, c'est la disqualification de Pape Fall, gérant de Amy Boutique, qui reste une énigme tant le président de la Convention du Baol avait affiché depuis le retour en force des Lions sur le plan africain sa volonté d'habiller le onze national à ses propres frais. Diouf et Henry seraient passés par là.



HABILLEMENT DES LIONS - ''AMY BOUTIQUE'' DISQUALIFIE: Comment Diouf et Henry ont imposé ''Soufyno''
En effet, depuis le retour des « Lions » au plus haut niveau africain, en 1986 en Egypte, « Amy Boutique », s'était engagé à poursuivre l'opération, d'ailleurs renouvelée à chaque édition de la Can. Pape Fall, par ailleurs président de la Convention du Baol, affirmait d'ailleurs qu'il habillera gratuitement l'ensemble des joueurs qui disputeront la CAN au Ghana, le staff technique de l'équipe et les dirigeants. Tout cela, au nom du président de la République, parce que, avait t-il argumenté, au-delà du football, tout ce qui touche notre nation emporte mon entier engagement. Un élan de patriotisme jamais démenti jusqu'à ce que la boule tourne, la nuit après la rencontre contre le Burkina Faso remporté 5 buts à 1 par le Sénégal qui se qualifiait ainsi pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) prévue au Ghana en janvier 2008.

L'IRRUPTION DE SOUFYNO OU LE DICTAT DE DIOUF ET HENRY

Avec l'euphorie de la victoire, il était beaucoup plus question d'espoirs spor­tifs que de sape, surtout dans la tête des dirigeants sportifs, décidés encore en ce moment à sacrifier à la même tradition. Mais c'était sans compter avec les joueurs qui, certainement, ont fait peser leur choix. En tout cas ce soir de sacre, pour se libérer, vider le trop plein de stress longtemps contenu, des «fétards» du groupe sont allés dans un club de la place. Et là, ils ont dû céder à la ténaci­té d'un jeune créateur qui tenait absolu­ment à ce qu'ils défilent avec ses créa­tions. Bamalick Thiombane, de son nom de créateur, Soufyno, venait de taper dans l’œil des joueurs. Sur les faits, El Hadji Ousseynou Diouf, Ferdinand Coly, Henry Camara entre autres, certainement séduits par le talent du jeune créateur, ont tout de suite dit oui. Et c'est vraiment à l'occasion du dernier défilé international organisé à Dakar par la styliste Adama Paris, le Fashion Week, que les lions franchiront le pas avec des modèles griffés «Soufyno Moda ». La fibre patriotique ayant retenti, surtout du fait que c'est un produit local pur, Diouf et Henry don­neront leur accord pour la griffe Soufyno. D'ailleurs les deux frangins diront à ce propos qu'ils veulent sincè­rement s'habiller avec une marque sénégalaise, demandant au moins qu'on leur pose la question de savoir chez qui. C'était parti pour une opéra­tion de Dialgaty. Une manière bien singulière de faire leur choix. Savaient-ils seulement, en ce moment, qu'ils disqua­lifaient Pape Fall enterrant du coup des années de franches collaborateurs ? En tout cas, « Amy Boutique » enterré, Soufyno qui est rentré au bercail après des années passées dans le milieu de la mode particulièrement en Italie, vient aux commandes. Pour quel montant ? Allez savoir. Toujours est -il qu'après avoir fini d'imposer sa marque, le conseiller et « professeur en habille­ment » au Cesag, qui avait donné aux Sénégalais un rendez-vous national pour la remise du drapeau, est passé à l'acte, même si sur les talons des lions en terre ghanéenne, l'épisode Soufyno n'est pas encore terminée avec une menace de plainte qui plane sur sa tête pour retard d'exécution et de livraison.

Samba THIAM

Source: PIC Hebdo

Article Lu 13997 fois

Jeudi 24 Janvier 2008





1.Posté par ooofffffffffff le 24/01/2008 08:26
samba thiam tu es vriament une or....24 karats celle qu'on met dans les poubelles .Tu as quoi contre soufyno un createur bien de chez nous .les lions ont raison de l'apuyer c'est du 100% senegalais pour un costume tu fais un article pareil .a la pauvreté on le sens de plus en plus dans le millieu de la presse dommage

2.Posté par Na saf le 24/01/2008 14:08
Mon gars, Pape Fall t'a torché le cul ou quoi? C'est pas parce qu'il est là depuis des années qu'il faut le maintenir, surtout avec des produits importés. Donnons la chance aux jeunes créateurs, il n'y a pas de chasse gardée, les jeunes doivent take the power dans ce pays, car ce ne sont pas les talents qui manquent. Quant à cette race de journalistes alimentaires qui passent leur temps à publier des articles tendancieux, je leur fous mon doigt dans dans le dérrière de babouin.

3.Posté par max le 24/01/2008 14:54
diouf et henry n ont qu a joue au lieu de s occuper de sap ce qui montre l incompetance de nos dirigeants .demander a diouf a bolton s il a un avis a donner sur le malliot ou la couleur neamoins c est bien la concurrence mais avec appel d offre et qu on arrette de meler le president wade de ces choses la .que chaqu un prenne ces responsabilites et les competances bien etablies -en equipe de france y a un intendant et ailleurs aussi .

4.Posté par Dégouté le 24/01/2008 17:39
TOUS CES HABILLEURS SONT DES TRUANDS. ILS ACHETENT DES CHINOISERIES EN TAILLE STANDARD QU'ILS FONT RETOUCHER PAR DE BONS TAILLEURS SENEGALAIS ET ILS Y METTENT LEURS GRIFFES. ES CE DE LA CREATION ? C'EST DE L'ESCROQUERIE. LES SENEGALAIS DOIVENT OUVRIR LES YEUX ET LES DEMASQUER TOUS. FAITES COMME COLLE ARDO, DIOUMA OU LES TAILLEURS SENEGALAIS QUI FONT DE BELLES CHOSES.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State