Référence multimedia du sénégal
.
Google

Gouddi Town - Imam Faty: « Portons des brassards rouges pour dénoncer la dépravation des mœurs »

Article Lu 1789 fois

L’imam de la mosquée des HLM Grand-Yoff Shelter a dressé un sévère réquisitoire contre la dépravation des mœurs au Sénégal avant d’appeler ses compatriotes à profiter de l’affaire ’’Goudi town’’ actuellement pendante devant la justice pour exprimer sous toutes les formes, y compris même le port du brassard rouge, leur désapprobation devant un phénomène qui gangrène la société sénégalaise.



Gouddi Town - Imam Faty: « Portons des brassards rouges pour dénoncer la dépravation des mœurs »
’’Il est inconcevable pour un musulman digne de ce nom de se taire devant pareille situation. Il faut dénoncer avec la dernière énergie ce qui se passe sous nos yeux, y compris même pourquoi pas, faire comme les ouvriers en grève dans les usines, en portant des brassards rouges’’, a martelé l’imam Faty, dans un sermon prononcé vendredi à la mosquée des HLM Grand-Yoff, pleine à craquer au huitième jour du Ramadan.

Très remonté contre ’’les danses obscènes’’ et autres comportements frisant l’indécence, l’homme de Dieu a souligné pour s’en désoler qu’il a du mal à reconnaître certains de ses compatriotes qui se disent musulmans, mais s’adonnent de jour comme de nuit à des actes loin des recommandations divines.

’’Comment quelqu’un qui se dit musulman et vivant dans un pays peuplé à 95 pour cent de musulmans peut se permettre d’exhiber son corps devant des millions de personnes ?’’, s’est interrogé l’imam avant de souligner que de telles personnes font que le Sénégal, un pays où sont enterrés des saints comme Cheikh Ahmadou Bamba ou El Hadj Malick Sy, est devenu la risée des infidèles.

La faute de la dissolution progressive des mœurs est également à rechercher chez certains faux dévots qui, ’’toute honte bue’’, a asséné l’imam, prennent d’assaut les radios de la place pour y débiter de faux hadiths du Prophète (PSL), puisés on ne sait d’où. Ces derniers, experts en calomnie, prennent Mouhammed (PSL) pour un ’’doomu bajan’’ (cousin à plaisanterie) avec qui on peut se permettre toutes les libertés, s’est désolé l’homme de Dieu, avant de lancer en arabe cette mise en garde tirée de la bouche du Sceau des Prophètes : ’’ceux qui m’attribuent des paroles que je n’ai pas dites dans le but de tromper les musulmans, iront en enfer’’.

Il a rangé dans le même lot de condamnations les parents et proches des danseuses incarcérées dans l’affaire ’’Goudi town’’ et qui, au vu de la désapprobation générale, se posent en victimes inconsolables. Pour l’imam, tout cela n’est que mise en scène, car il faut réagir et mettre son enfant dans le droit chemin dés qu’on sent qu’il prend la mauvaise pente et non attendre qu’il ait maille à partir avec la justice pour se mettre à jouer aux pleureuses.

Tout en réaffirmant sa détermination à poursuivre la croisade contre les errements de ses compatriotes musulmans, l’imam qui souhaite être relayé par des voix plus autorisées que la sienne a terminé son sermon en rappelant que Dieu a dit que toute société humaine se bonifie ou tombe en décadence grâce à la vitalité ou à l’apathie de ses deux principaux socles : ’’les autorités spirituelles et les autorités temporelles’’.

Aps
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1789 fois

Samedi 22 Septembre 2007





1.Posté par Imam Mbaye Niang le 22/09/2007 09:47
THIAGA DJI YAKK NEGN SU NIOU SOUFOUP MAME SI REK

2.Posté par Kafir le 22/09/2007 10:10
Cet imam devrait prendre de la hauteur et ne pas se mêler d'histoire de bas étage. Mais puisqu'il s'interesse tant à ces faits, quel est son avis sur les détournements des fonds publiques? Que pense-t-il des marabouts qui blanchissent l'argent détourné? Quel est son avis sur les marabouts vicieux qui utilisent le désarrois des sans papiers aux USA et en Italie? Les Autorités politiques, religieuses... ont des comportements peu exemplaires. Les fonds publiques détournés et affichés en richesse et sans pudeur aux yeux des citoyens illustrent avec violence l'état des moeurs. Ce n'est pas en s'acharnant sur les pauvres que l'on changera les choses. Ayez le courage de dénoncer toutes les injustices et on vous écoutera. Nous vivons dans un monde moderne et évolué. L'avis d'un Imam reste un avis comme un autre s'il ne s'attaque pas aux véritables maux de la société...

3.Posté par Kafir le 22/09/2007 10:21
J'ai oublié de dire à cet Imam que le Sénégal est aussi la terre d'hommes humbles et vénérables issus d'autres religions qu'il faut respecter et honorer. Le Sénégal ne sera jamais le pays d'une religion sur une autre, d'une famille sur une autre, d'un clan sur un autre.... Le Sénégal est un pays malade de son pouvoir étatique. Changeons le en renforçant les valeurs et le cadre jurique complètement démolis par "Le Chef".

4.Posté par salambaye le 22/09/2007 14:11
imam tant que l'internet est aussi libre et facile d'acces au senegal je vous assure attendez au pire....l'origine c'est l'inernet...

5.Posté par yadikoone le 22/09/2007 15:03
NOT COMMENT


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State