Référence multimedia du sénégal
.
Google

Gaston Mbengue sur l'éventuel verdict entre Balla Gaye 2 et l'écurie Fass: « Fass ne doit pas souhaiter une sanction contre Balla Gaye 2… »

Article Lu 1933 fois

L'affaire a défrayé la chronique depuis le 09 décembre dernier, date de la confrontation entre Balla Gaye 2 de l'école de lutte qui porte le nom de son homonyme, et Mbaye Diouf de l'écurie Fass. Ce combat devait se disputer, la saison passée, lors de la troisième journée du mini-championnat lancé par Gaston Mbengue, et regroupant plusieurs jeunes champions. La confrontation entre Balla Gaye 2 et Mbaye Diouf, qui devait compléter la journée, sera reportée, car ce dernier était indisponible pour cause de blessure. Ainsi, lors de leur face-à-face du mois de décembre, le fils de Double Less était sorti vainqueur du duel en moins de cinq minutes. Cependant, lors de l'entrée de Balla Gaye 2 dans le stade, des incidents se sont produits avec l'écurie Fass, entraînant la blessure d'un de leurs membres du nom de Thierno Diop. Les partenaires du président Momar Ndiaye avaient alors saisi le Comité national de gestion de la lutte pour trancher le problème. Depuis lors, mystère et boule de gomme sur l'affaire. Pour le promoteur Gaston Mbengue, l'écurie Fass ne doit pas souhaiter une sanction contre Balla Gaye 2.



Gaston Mbengue sur l'éventuel verdict entre Balla Gaye 2 et l'écurie Fass: « Fass ne doit pas souhaiter une sanction contre Balla Gaye 2… »
« Jamais dans l'histoire de la lutte sénégalaise, verdict n'a été aussi attendu », a professé Gaston Mbengue, abordant les incidents qui ont découlé du combat entre le fils de l'ancien champion d'Afrique de la lutte gréco-romaine, Double Less, et l'écurie de Fass. Précisant que le verdict a vraiment duré, « depuis décembre, les amateurs attendent un verdict qui tarde à sortir. Cela a vraiment duré ». Pour lui, même le meurtre de Me Babacar Sèye a connu son épilogue ; et que le Cng doit délivrer les amateurs de lutte en ce qui concerne cette question. Interrogé sur le combat Balla Gaye 2 - Tyson Junior du mois prochain, qui risque d'être hypothéqué, Gaston Mbengue pense qu'il n'en sera rien. « Aussi bien le Cng que la commission n'ont aucune preuve que c'est Balla Gaye 2 qui a blessé Thierno Diop. Il jouit du bénéfice du doute. Il ne peut pas être sanctionné », soutient-il d'un ton ferme. Ajoutant que Fass ne doit pas souhaiter une sanction contre Balla Gaye 2 ; car, « c'est ce dernier qui les fait vivre », souligne-t-il. Pour sa part, le Cng, par l'intermédiaire de Armand Ndiaye, président de la commission règlements et discipline, croit mordicus qu'il restait un complément d'information, et que le dossier est ficelé et transmis au bureau du Cng, qui ne va pas tarder à se prononcer. « Nous sommes tous dans l'attente d'une décision, car on a bouclé le dossier qu'on a transmis au Cng. Il appartient à ce dernier de se prononcer devant le public », a-t-il asséné. Répondant à certaines personnes qui pensent que le traitement du dossier a été long, Armand Ndiaye soutient : « Ils peuvent dire tout ce qu'ils veulent, nous sommes mus par la recherche stricte de la vérité, et rien d'autre ». Soulignant que dans cette affaire, le mis en cause n'est pas dans une position de flagrant délit, comme dans l'affaire Mouhamed Ndao Tyson-Bombardier ; « un tel cas de figure serait résolu depuis belle lurette », ajoute-t-il. Et comme pour anticiper sur une éventuelle décision du bureau du Cng, il déclare : « Personne ne peut attester aujourd'hui que Balla Gaye 2 a commis un tel acte ». Comme quoi, une décision est déjà prise, qui reste simplement à être l'officialisée. Qui disait que le protégé de Gaston Mbengue ne sera pas sanctionné ? Du côté de Fass, une plainte au niveau du procureur a été déposée, en plus de celle introduite au niveau de l'instance nationale chargée de gérer la lutte. Selon le secrétaire général de l'écurie de Fass, Malick Guèye, cette agression dessine les caractères d'un délit. « Nous sommes dans un Etat de droit », avait-il déclaré. Ainsi, la plupart des supporters de Fass attendent que justice soit faite ; sinon, « la saison de lutte risque de ne pas se terminer », menace un supporter de Fass, qui préfère garder l'anonymat. Ce dernier d'asséner qu'ils sont au courant de tout ce que Gaston Mbengue a fait autour de ce dossier. « Le moment venu, nous le dénoncerons », martèle-t-il. Nul doute que les prochains jours nous réserveront des surprises sur le développement de ce dossier. Mais en tout état de cause, les férus de lutte attendent avec impatience le dénouement de ce dossier.

Source: L'office

Article Lu 1933 fois

Samedi 15 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State