Référence multimedia du sénégal
.
Google

Gaston Mbengue porte plainte contre la RTS

Article Lu 1313 fois

Le promoteur de lutte avec frappe, Gaston Mbengue, a déclaré, dans un entretien exclusif avec l'APS, ‘'avoir porté plainte'' contre la Télévision nationale qui a utilisé ses images ‘'sans autorisation''. ‘'Au cours d'une signature de contrat, la RTS a pris mes images de la 3-ème journée de mon championnat. Or je n'ai jamais donné d'autorisation à utiliser mes images'', a expliqué le promoteur de lutte.



Les images incriminées concernent les combats Balla Diouf-Zoss et Lac de Guiers 2- Issa Pouye, a précisé le promoteur de lutte, soulignant que ‘'comme la RTS a boycotté mes combats, elle n'avait pas à diffuser mes images''.

Pour tout cela, Gaston Mbengue a dit avoir ‘'porté plainte contre la RTS pour diffusion sans autorisation d'images appartenant à autrui''.

‘'Je suis un privé. Mes images m'appartiennent. Mon organisation m'appartient'', a insisté le promoteur qui faisait le bilan de la saison de lutte qui doit se terminer en début août.

Interrogé au sujet de la plainte du promoteur de lutte, le directeur de la télévision nationale, Mamadou Baal affirme que sa structure n'a ‘'à ce jour, reçu aucune plainte de la part de M. Mbengue''.

Mais aussi la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS) ne saurait être tenue responsable pour la diffusion d'images d'une bande annonce fabriquée par un promoteur de lutte, a expliqué Mamadou Baal.

‘'Les bandes annonces nous arrivent dans le cadre d'un contrat, d'un partenariat. Et ce sont les promoteurs eux-mêmes qui fabriquent leurs bandes annonces et nous les amènent pour diffusion'', a indiqué Mamadou Baal, répondant à une interpellation au sujet de cette plainte.

Le directeur de la Télévision publique tient à préciser que ‘'si nous avons diffusé une bande annonce où se trouvent des lutteurs ayant participé à un gala de M. Mbengue, c'est parce qu'un promoteur a fait fabriquer sa bande annonce et nous l'a amenée pour diffusion''.

‘'La RTS ne peut-être dans ce cas de figure impliquée'', a insisté M. Baal, relevant que ‘'nous ne contrôlons pas l'origine des images des promoteurs ou des sociétés de consommation qui nous amènent des bandes à diffuser''.

Et, poursuit Mamadou Baal, ‘'M. Mbengue est bien placé'' pour savoir que ce sont les promoteurs qui rapportent leurs bandes prêtes à diffuser.

Par ailleurs, le directeur de la Télévision nationale précise qu'il n'y a pas ‘'d'exclusif quant aux images de la lutte''.

‘'Les promoteurs utilisent des images pour faire la promotion de combat de lutte. Et dans le cas de figure où ils vont organiser un combat entre deux lutteurs avec lesquels ils n'ont pas encore travaillé, forcément, ils vont utiliser les images d'un combat organisé par un autre promoteur'', a-t-il expliqué.

Selon lui, ‘'aucun promoteur ne peut se prévaloir de n'avoir jamais utilisé les images d'un combat organisé par un autre de ses collègues''.


Source: APS

Article Lu 1313 fois

Mercredi 18 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State