Référence multimedia du sénégal
.
Google

GUINEE- RETRAIT DES LICENCES MINIERES: Dadis menace

Article Lu 11036 fois

Le président auto proclamé la la Guinée-Conakry, le capitaine Moussa Dadis Camara, a annoncé la récupération de toutes les licences de prospection des ressources minières du pays au cours d’une rencontre avec des investisseurs retransmise, hier jeudi, par la Radio nationale.



GUINEE- RETRAIT DES LICENCES MINIERES: Dadis menace
S’exprimant devant des investisseurs évoluant dans le secteur de la bauxite en Guinée, le capitaine Dadis a indiqué que le retrait des licences a pour but de séparer les licences complaisantes accordées par des ministres malhonnêtes des vraies licences détenues par ceux qui veulent le bonheur des Guinéens. Il a demandé aux responsables des sociétés conviés à la rencontre de présenter « dans un bref délai » au gouvernement un plan d’investissement qui lui permettra de rendre compte au peuple de Guinée.

« Les Guinéens ne sont pas responsables. Nous sommes nous-mêmes des impérialistes (…) C’est une malédiction qui nous frappe à cause de notre malhonnêteté », a dit le chef de la junte, qui a rencontré, mercredi, des investisseurs de « Global Alumina » et de « Ruski Alumina » (Rusal) implantés en Guinée. Le président Camara a indiqué que la récente arrestation de trois anciens ministres des Mines est consécutive à « un détournement massif » de deniers publics lors de leur passage à la tête du ministère des Mines.

Les anciens ministres, Dr Ahmed Tidiane Souaré, dernier Premier ministre du général Lansana Conté, décédé le 22 décembre dernier, Dr Ousmane Sylla et Loucény Nabé, ont été interpellés, lundi dernier et conduits au PM3, une garnison de la Gendarmerie de la capitale. Le chef de la junte a annoncé la résiliation des contrats des sociétés qui ne travaillent pas conformément aux intérêts de la Guinée et l’innovation dans la signature des nouveaux contrats qui ne se fera plus dans le bureau du président de la République ou du ministre des Mines, mais devant la Commission chargée de la révision des conventions.

Lors d’un récent forum minier, le chef de la junte a nommé les membres de cette commission, composée de leaders politiques, de syndicalistes et de membres de la Société civile. « N’acceptez plus les trafics d’influence (…) Si un membre de ma famille ou d’un ministre vous approche, dénoncez-le et je vais le faire comparaître à la télévision nationale comme je l’ai fait pour les narcotrafiquants, les prédateurs de l’économie nationale », a-t-il dit à ses interlocuteurs.

Source SudQuotidien/ PANA

Article Lu 11036 fois

Vendredi 27 Mars 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State