Référence multimedia du sénégal
.
Google

GUINEE - REMBOURSEMENTS DES FONDS DETOURNES: Quatre ex-ministres sommés

Article Lu 11520 fois

La junte militaire guinéenne a exigé de quatre anciens ministres des Mines qu’ils reversent plus de cinq millions de dollars qu’ils les accuse d’avoir détournées des coffres de l’Etat, a déclaré hier dimanche 8 mars un haut responsable à Conakry.



GUINEE - REMBOURSEMENTS DES FONDS DETOURNES: Quatre ex-ministres sommés
Voici moins d’un mois, les forces de sécurité ont arrêté le fils de l’ancien président Lansana Conté, qui a par la suite avoué publiquement être impliqué dans le trafic de drogue. A l’époque, des défenseurs des droits de l’homme se sont déclarés préoccupés par les méthodes utilisées par les nouveaux dirigeants guinéens, qui ont pris le pouvoir en décembre après la mort de Lansana Conté.

Une commission de la junte chargée d’un audit a déclaré, lors d’une séance d’interrogatoires retransmise par la télévision nationale samedi soir, que les anciens ministres des Mines Ahmed Tidiane Souaré, Ousmane Sylla, Ahmed Kanté et Louceny Nabé devaient rembourser au total l’équivalent de 5,3 millions de dollars. Près de la moitié de cette somme est due par Souaré, qui fut ministre des Mines en 2005 et 2006 et était Premier ministre lorsqu’un groupe d’officiers conduit par le capitaine Moussa Dadis Camara a pris le pouvoir. "Ces fonds étaient destinés à la promotion et au développement des mines, et ils ont été entièrement détournés« , a accusé Mouctar Baldé, vice-président de la commission d’audit. »Ils (les ministres) nous ont donné des explications, mais dans l’ensemble, ne nous ont pas convaincus", a-t-il ajouté.

L’industrie minière est une importante source de revenus pour la Guinée, premier pays exportateur au monde de bauxite, le minerai à partir duquel on fabrique l’aluminium, et des compagnies minières internationales comme Rio Tinto, AngloGold Ashanti et RUSAL sont implantées dans le pays. S’exprimant à la radio nationale, hier, Souaré a affirmé que l’argent avait servi à gérer le ministère des Mines lorsque les fonds du budget de l’Etat venaient à manquer.

(Reuters)
Source SudQuotidien

Article Lu 11520 fois

Lundi 9 Mars 2009





1.Posté par SAMORY le 09/03/2009 05:53
... TOUT FINIT PAR FINIR...

2.Posté par Fatou le 09/03/2009 06:40
No Yambars National doivent prendre lecon. Ils doivent avoir honte.

3.Posté par fgt le 09/03/2009 10:12
way fatou boul sonal sa bop: wade defarna sene affaire en augmentant leur salaire; ce qui n'est que de la corruption. Au lieu de delivrer le peuple, ils passent leur temps à se souler la gueule et à baiser tout ce qui bouge. Niak fayda

4.Posté par Moise le 09/03/2009 13:54
Venez retrouver Toutes les videos du sénégal sur afrostube.com

5.Posté par ngor le 10/03/2009 12:24
Rembourser ou être guillotiné. Comme ça nos dirigeants auront cette leçon. Nos militaires aussi penseront à éradiquer ces malversations politiques.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State