Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



GUEDIAWAYE - MEURTRE Le film de l’arrestation de Aïdara Chérif qui a poignardé à mort son ami Pape Mbaye Ndong

Les rapports entre Pape Mbaye Ndong (33 ans) et son ami Aïdara Chérif Mouhamadoune Traoré (28 ans) sont subitement devenus exécrables. Le premier n’ayant pas du tout apprécié que le second utilise sa chambre pour roucouler avec sa petite amie. Dans la nuit du vendredi au samedi, excédé par les remontrances de son ami, Aïdara C.M. Traoré le tue à coups de couteau. Le présumé meurtrier a été arrêté par les limiers de la police de Guédiawaye.



GUEDIAWAYE - MEURTRE Le film de l’arrestation de Aïdara Chérif qui a poignardé à mort son ami Pape Mbaye Ndong
Du sang sur le trottoir et sur l’étal d’un marchand. Au rond-point «Dial Mbaye» de Guédiawaye, les riverains sont hébétés. Les rares témoins qui ont assisté à la bagarre sont encore sous le choc. Tous peinent à comprendre la violence avec laquelle Aïdara C.M. Traoré, également appelé Pape Aïdara, s’est acharné sur Pape Mbaye Ndong. Une violence aveugle, inouïe, qui n’a laissé aucune chance de survie à Pape Mbaye Ndong, malgré les secours qui se sont vite organisés pour tenter de le sauver. Et selon des blouses blanches qui se sont relayées sur P.Mb. Ndong, le défunt présentait de larges entailles à l’épaule gauche, au cou, sur le nez et sur l’arcade gauche. Pourquoi toute cette violence et comment tout cela est arrivé ? Pourquoi une vieille amitié a pu voler en éclats et se muer en une haine si féroce ? En réalité, c’est trois jours avant le drame du vendredi que les rapports entre les deux amis se sont détériorés.

Mardi 20 août dans la nuit, accompagné de sa petite amie, Pape Aïdara débarque au domicile de Pape Mbaye Ndong. En l’absence de celui-ci, il tente de s’enfermer dans sa chambre pour roucouler et passer du bon temps avec sa petite amie. Seulement, mise au parfum, la mère de Pape Mbaye Ndong s’y oppose. Et même lorsque les deux tourtereaux se retirent sur la terrasse de la maison des Ndong pour assouvir leur libido, la mère de Pape Mbaye Ndong se dresse sur leur chemin. Le cœur gros, Pape Aïdara se résout finalement à quitter la maison des Mbaye l’injure à la bouche. A son retour, informé des agissements de son ami, Pape Mbaye Ndong pique une vive colère et décide d’aller le rabrouer. Depuis, les deux amis n’ont cessé de se toiser, de s’injurier chaque fois que leurs chemins se croisent. Il en sera ainsi jusqu’au vendredi 23 août, tard dans la nuit. Cette fois, en lieu et place d’une simple dispute, c’est plutôt la bagarre. Une rixe à laquelle Pape Aïdara, moins costaud que son «ami», s’était préparé en dissimulant dans ses habits un couteau qu’il n’a pas hésité à utiliser. D’abord un coup de couteau à l’épaule gauche de Pape Mbaye Ndong, puis lorsque ce dernier tente de s’enfuir pour sauver sa peau, il est vite rattrapé par Pape Aïdara qui lui flanque à nouveau un coup de couteau au cou. En voyant son ami s’affaler de tout son long, gisant dans une mare de sang, Pape Aïdara comprend vite que ce dernier ne pourra pas s’en tirer. Il s’affole, garde le couteau par devers lui et décide d’aller se réfugier de l’autre côté de la banlieue, au domicile de ses grands-parents, situé dans une zone à cheval entre Pikine et Thiaroye. Hélas, à son arrivée sur les lieux, la maison était fermée à double tour et les occupants plongés dans les bras de Morphée. Il ne lui restait plus qu’à errer dans les rues de Pikine, gagner par le remords. C’est dans l’une de ces rues qu’il va être chopé par des éléments de la police de Thiaroye qui, en compagnie de leurs collègues des autres commissariats de la banlieue, menaient une opération de sécurisation. D’abord arrêté pour une simple vérification d’identité, Pape Aïdara a été finalement identifié au moment des interrogatoires comme étant le présumé meurtrier recherché par la police de Guédiawaye. Il a été remis aux enquêteurs du commissariat de police de Guédiawaye qui ont immédiatement démarré son audition.

ALASSANE HANNE
SOURCE LOBSERVATEUR

Lundi 26 Août 2013




1.Posté par Abdoun le 27/08/2013 08:48
La peine de mort rek

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés