Référence multimedia du sénégal
.
Google

GREVE ILLIMITEE A DAKAR DEM DIKK: Les travailleurs « affrontent » les autorités

Article Lu 1704 fois

Dakar a renoué hier, lundi 10 novembre, avec les grèves dans le secteur des transports urbains. En effet, les travailleurs de la société Dakar Dem Dikk, ont paralysé une partie du secteur des transports avec un mot d’ordre de grève illimitée, décrété depuis hier lundi. Ils réclament ainsi de meilleures conditions de travail, de la révision de leurs statuts et du reversement de leurs cotisations sociales.



GREVE ILLIMITEE A DAKAR DEM DIKK: Les travailleurs « affrontent » les autorités
La journée d’hier, lundi, a été marquée de nouveau par une grève des travailleurs de Dakar Dem Dikk. Ils ont mis ainsi à exécution leur menace. Conséquence, tous les bus de Dakar Dem Dikk étaient aux arrêts. Les travailleurs de la société des transports Dakar Dem Dikk, estiment avoir « éprouvé d’énormes difficultés dans l’exercice de leur fonction ».

Difficultés marquées entre autres par « des immobilisations de bus dans le parc automobile de Dakar Dem Dikk, lié au manque criard de pièces de rechange , la non révision du statut juridique de l’entreprise, des retards de paiements des salaires récurrents , des problèmes liés au reversement des cotisations sociales (Ipres , Css et Ipm ), et au non reversement des compensations financières par l’Etat ». En dépit des nombreux appels lancés en direction de l’Etat et des autorités de la société et des actions menées dont le débrayage observé durant le mois de septembre dernier, ces derniers estiment être « laissés sur leurs sorts » .

Et c’est ce qui a fait dire à Mamadou Goudiaby, un des représentants du syndicat de l’Union démocratique des travailleurs de Dakar Dem Dikk (Udt/3D) « Nous ne léverons pas le mot d’ordre sans qu’il y ait de garantie. » Et d’ajouter « si rien n’est fait le mouvement se poursuivra avec l’appui de la Cnts /fc, de la Cnts et de toutes les intersyndicales du transport. »

Quant à Christian Salvy, directeur de Dakar Dem Dikk, joint hier au téléphone il déclare ;« j’approuve la démarche parce que les travailleurs se sont prononcés face à la situation dans la plus grande légalité. l’Etat connaît leurs problèmes, et des solutions sont entrain d’être trouvées . Quant à moi je travaille dans la discrétion sur cette affaire. » Il a confié par ailleurs qu’« on est entrain de travailler pour le grand avenir et j’assure que d’ici peu Dakar aura la plus belle société de transport », a-t-il conclu

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1704 fois

Mardi 11 Novembre 2008





1.Posté par saker le 11/11/2008 10:59
Christian bayil doul yi,tu sais ce qui t attends si tu parles mal,car notre guorgui,te foutra un coup de pied uu c......,si tu ne le defend pas.et pourquoi le d.g s appelle Christian et non Mohamed,Way,Ousmane ect............

2.Posté par hghfkl le 11/11/2008 13:41
xanna saker toi tu viens de mars keske Mohamed ou ousmane ou christian a avoir avec le probleme de ddd.bayiléne yé fitna

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State