Référence multimedia du sénégal
.
Google

GOUVERNEMENT FEDERAL AFRICAIN: Cheikh Tidiane Gadio se prononce

Article Lu 1532 fois

Les dirigeants africains ont une occasion historique, lors d’un sommet début juillet au Ghana, de commencer à concrétiser le vieux rêve de l’avènement des Etats-Unis d’Afrique, afin de permettre au continent de régler ses propres problèmes et de s’exprimer d’une seule voix, juge le chef de la diplomatie sénégalaise.



GOUVERNEMENT FEDERAL AFRICAIN: Cheikh Tidiane Gadio se prononce
"C’est le seul sujet au programme du sommet d’Accra", a déclaré Cheikh Tidiane Gadio à Reuters dans une interview réalisée mercredi soir. Le sommet de l’Union africaine les 1er et 2 juillet au Ghana doit permettre de progresser vers la concrétisation d’un gouvernement fédéral africain imaginé par Kwame Nkrumah, premier président ghanéen et pionnier du panafricanisme, a-t-il ajouté. Ce débat sera chargé d’une forte valeur symbolique car le Ghana fut en 1957 le premier pays d’Afrique à accéder à l’indépendance, a poursuivi le ministre sénégalais.

Gadio reconnaît toutefois que certains dirigeants africains nourrissent des doutes sur la viabilité de ce projet ambitieux pour un continent de 54 pays, divisé selon des frontières artificielles issues de la colonisation et déchiré par des différences ethniques, politiques et religieuses à l’origine de guerres et de massacres. Le président sénégalais Abdoulaye Wade propose la transformation de la commission de l’Union africaine, organe purement administratif, en un embryon de gouvernement africain doté d’un pouvoir de décisions dans certains domaines importants comme l’environnement, la santé et l’éducation, ou encore la défense et le maintien de la paix.

Pour Gadio, un gouvernement continental permettrait aux 800 millions d’Africains de défendre avec force et d’une même voix leurs intérêts dans les négociations commerciales internationales. Il leur fournirait aussi une administration capable de s’attaquer à certains problèmes continentaux comme l’illettrisme, le sida ou encore la crise humanitaire au Darfour.

Source: Reuters / Sud Quotidien

Article Lu 1532 fois

Vendredi 8 Juin 2007





1.Posté par dieng le 08/06/2007 14:42
SI sa ce réalise se sera une bonne chose pour le continent sa va nous permettre de défendre nos intérêts et de fixer des prix pour les matiéres premiéres, de régler nos problémes internes on n'a pas besoin des occidentaux pour régler notre probléme.Et ensuite il faudra harmoniser certaines lois et crée une monnaie unique pour se défendre contre les risques de change.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 23:56 En Allemagne, la police roule... en Ford Mustang

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State