Référence multimedia du sénégal
.
Google

GESTION DURABLE DE L’EAU : Mme Viviane Wade prône les « petits gestes »

Article Lu 1532 fois


GESTION DURABLE DE L’EAU : Mme Viviane Wade prône les « petits gestes »
L’épouse du chef de l’Etat, Mme Viviane Wade, a invité faire les « petits gestes » de gestion durable de l’eau, vendredi, lors du premier des « grands débats de Echos Sud International », organisé à Dakar sur le thème des « Changements climatiques : impacts et solutions ».

« Je suis désolée que nous n’avons pas en ce 21e siècle le geste de la gestion de l’eau », a dit Mme Wade qui donnait ainsi son avis sur les solutions pour la disponibilité durable du liquide vital sous hypothèque à cause notamment des effets des changements climatiques. Elle a appelé dans la même veine à sauvegarder les nappes phréatiques des pollutions diverses.

En outre, face à la rareté des pluies, autres conséquences des changements climatiques, Viviane Wade a suggéré l’amélioration des techniques agricoles par le recours au système du goutte-à-goutte. Elle a de même prôné la reforestation et la restructuration de la mangrove pour contrer la désertification et la perte de fertilité des sols. Mme Wade a fait savoir qu’il appartient à chacun de prévenir les actions humaines « responsables des bouleversements des changements climatiques qui sont déjà là et qui touchent plus les pays émergents ».

A sa suite, le ministre des Biocarburants et des Energies renouvelables, Christian Sina Diatta, a ajouté que plusieurs facteurs contribuent aux dérèglements climatiques dont les phénomènes physiques naturels (éruptions volcaniques, cyclones, révolution de la terre, etc.), certes, mais aussi l’action de l’homme.

« L’Afrique doit se préparer à répondre » aux conséquences comme la rareté des énergies fossiles (dont le pétrole et le gaz) a indiqué le ministre en présentant une communication sur « La dynamique de la planète et le futur africain : points critiques et promesses des énergies alternatives ».

Le Dr Macoumba Diouf de l’Isra lui a emboîté le pas en présentant une communication indiquant que « les biocarburants (constituent) une chance pour l’Afrique (et une) solution pour atténuer les changements climatiques, assurer l’indépendance énergétique et créer des emplois ».

Il y a eu au total 7 communications autour de la thématique des changements climatiques dont il s’est agit de présenter les impacts et de dégager des solutions. De quoi réjouir la directrice exécutive de « Echos Sud international » à l’initiative de ce débat qu’elle a appelé, considéré comme « un nouveau concept » du magazine sur les questions de l’heure. « C’est le premier mensuel international indépendant qui est entièrement conçu en Afrique et qui traite en priorité des questions relatives au développement durable, à la mondialisation, au partenariat bilatéral, à la diversité culturelle », a fait savoir son directeur de publication, Adel Arab.

Source: Le Soleil

Article Lu 1532 fois

Lundi 21 Janvier 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State