Référence multimedia du sénégal
.
Google

GESTION DES FINANCES PUBLIQUES DE LA VILLE DE DAKAR: Beaucoup d’insuffisances malgré une discipline budgétaire

Article Lu 1942 fois

Les résultats de l’évaluation de la gestion des finances publiques municipales ont été rendus public hier, mercredi 28 janvier à l’hôtel de ville de Dakar. Le rapport révèle que de « nombreuses » insuffisances ont été identifiées par une évaluation que certains partenaires techniques et financiers expérimentent pour la première fois dans un pays africain.



GESTION DES FINANCES PUBLIQUES DE LA VILLE DE DAKAR: Beaucoup d’insuffisances malgré une discipline budgétaire
La manière dont les finances publiques sont gérées au niveau de la ville de Dakar n’est pas exempte de reproche. Au terme d’un exercice conjoint lancé en février 2008 et piloté par la ville de Dakar et des partenaires techniques et financiers comme le Ppiaf-Banque mondiale, l’Agence française de développement (Afd), les deux experts ayant produit un rapport sur « la performance de la gestion des finances publiques de la ville de Dakar » ont signalé de « nombreuses insuffisances ».

Ceci au niveau des six dimensions d’un système de gestion de finances publiques municipales dont plusieurs ne relèvent pas de la responsabilité de la ville. Les experts ont également signalé que « la faible performance de ce système dans son ensemble ne conforte que très partiellement les trois objectifs budgétaires, c’est-à-dire la discipline budgétaire, l’allocation adéquate des ressources et la prestation efficace des services municipaux et dans ce cas encore une fois la ville n’a qu’une responsabilité partielle ».

Selon eux, les insuffisances constatées ne sont pas nouvelles. Il s’y ajoute que dans ce contexte, elles pourraient représenter une opportunité pour les autorités municipales qui n’ont jamais caché leur désir de mieux servir la communauté. Ils estiment que des mesures rectificatives pourraient en fait être élaborées par la Ville et conduire à une plus grande discipline budgétaire de même qu’à une meilleure allocation des ressources disponibles.

En dernière instance, ont-ils estimé que, « ces mesures pourraient avoir un impact positif sur l’efficacité de la prestation des services ainsi que sur la qualité des mêmes services destinés à la communauté dakaroise ».

Pour rappel, l’évaluation PEFA de la ville de Dakar est la première expérimentation en Afrique de l’utilisation de la méthode pour une municipalité. Ces initiateurs estiment que le partage des tâches entre la collectivité qui décide de l’utilisation des fonds et les fonctionnaires de l’Etat central qui manient les fonds publics ou émettent l’impôt entraîne un partage des responsabilités alors qu’au niveau d’un Etat, par définition, toutes ces tâches lui reviennent.

Selon eux, cette situation, caractéristiques d’un système financier francophone, sans dégager totalement la responsabilité de la collectivité, en atténue le degré. Ils précisent que c’est à la lumière de ces quelques remarques qu’il convient d’apprécier l’évaluation PEFA et les notes des indicateurs : pour d’aucuns d’entre eux, la ville est entièrement responsable. Pour certains, le jugement porte sur chacun des maillons d’une chaîne de décision. Pour d’autres, la ville n’y peut rien.

Le chargé de programme « Développement urbain » à la Banque mondiale, M. Christian Diou, assure que l’institution financière prête une attention au suivi du programme pour mesurer les avancées. Il a ainsi salué la participation d’une délégation de la mairie de Cotonou qui est venue s’imprégner de cette démarche.

Sur cette lancée, l’un des représentant de l’Agence français de développement (Afd) estime que cet exercice novateur cherche à l’amélioration de l’autonomie financière et le renforcement de l’outil de gestion financière de la ville de Dakar. Ce qui amène le maire Pape Diop a rappelé l’intérêt que constitue les finances publiques et la transparence dans ce contexte de crise mondiale internationale.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1942 fois

Jeudi 29 Janvier 2009





1.Posté par boks le 29/01/2009 07:46
pauvre de nous quand est ce on verra des projets avec des aboutissants benefiques pour notre pauvre jeunesse senegalaise
on n'es toujours sur le (vol, detournement et autres de negatifs ) pour ce peuple qui souffre.
Dieu vous rendra la monnaie de votre piece.

2.Posté par ah bon!!! le 29/01/2009 10:08
Ah bon macky blanchisseur d'argent!
Et comment devront nous appeller les 500 000 000 FCA que notre chere et généreux prési à donnée au gouvernement guinnéen du temps de lanssana conté?
C'est du blanchiment? du vol du contribuable senegalais? du détournement du denier public? .......
Que la DIC ou la gendarmerie nous édifie sur ce cas avant de nous tympaniser avec ces histoires à raconter aux enfants de la maternelle.
Bonne journée!

3.Posté par Al le 29/01/2009 10:54
« tout, dans la démarche du président Abdoulaye Wade, nous ancre profondément dans la République.» ( Macky Sall dans sa lettre à Mamadou Dia le 27 Juin 2006)

4.Posté par diopsy le 29/01/2009 12:16
pape Diop est le plus Grand voleur du siecle

5.Posté par lili le 29/01/2009 16:21
pape diop diapalèle étudiant yi nguirr yalla nga fay lènn sènn bourse yi, les étudiants sont trop fatigué, avec ces conditions comment ils pourront avoir la conscience tranquille et la tête sur leurs études ? non ça marchera pas mon cher, étude = conscience tranquille = " bonne condition ", mais rien de toutes ces choses, c'est vrément dommage pour un sénégal prospère. It's a pity !

6.Posté par molack le 30/01/2009 13:13
Pape Diop n'a de compte à rendre à personne, il est l'amis de l'empéreur et sa famille.Il est prët à tout pour cette famille donc,il est normal qu'il soit payé à sa juste valeur. Pape Diop n'a aucune disposition pour gérer la commune de Dakar,mais il est là, avec des jeux en à pas finir; allez-y demander à Fadel Gaye comment ce Pape Diop l'a débauché au profit de Farba et Diopsy.Pape Diop mome....

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State