Référence multimedia du sénégal
.
Google

GARDÉE A VUE AU COMMISSARIAT CENTRAL POUR LE MEURTRE D’UNE FRANçAISE: La dame Aïda Camara avoue et se suicide

Article Lu 14932 fois

La présumée meurtrière de la Française Marie-Claude Emonet s’est suicidée hier jeudi 27 novembre 2008, dans le violon de la police centrale de Dakar. Des sources policières renseignent qu’elle s’est pendue à la porte de la cellule. Avant de passer à l’acte, elle a écrit des mots d’adieu adressés à sa famille, sur les murs du violon. Le corps sans vie a été déposé à la morgue de l’hôpital Le Dantec et une autopsie a été ordonnée pour révéler les causes exactes de la mort.



« Pardon mon mari, pardon mes enfants ». Ce sont les derniers mots qu’Aïda Camara a laissés sur les murs de la cellule du commissariat central de Dakar où elle était gardée à vue. Avant de mettre fin à sa vie, Aïda Camara s’est bandée les yeux avec un tissu blanc. Sans doute, pour affronter ces terribles moments qui accompagnent la fin d’une vie qui a brusquement basculé dans le noir. En fait, le destin d’Aïda Camara a commencé à basculer le jour même où le corps sans vie de la Française a été découvert au petit matin de la journée du vendredi 21 novembre aux Hlm Grand-Yoff. La Française, Marie-Claude Emonet, a été trouvée morte à l’intérieur de sa voiture 4X4, étalée sur la banquette arrière de sa Land Cruiser garée devant une villa non loin du stade Léopold Sédar Senghor. Les commissaires de Grand-Yoff et des Parcelles assainies ainsi que les sapeurs-pompiers de la Caserne des Parcelles assainies, appelés, rappliquent sur les lieux. Aucune trace de blessure n’a été retrouvée sur le corps. Ce qui a d’ailleurs fait penser à un empoisonnement. Pas une goutte de sang encore moins de désordre notés dans le véhicule. Après les constatations matérielles d’usage effectuées par les policiers, les sapeurs-pompiers ont acheminé le corps à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec. L’Observateur qui avait enquêté sur cette mort évoquait d’ailleurs dans son édition du samedi 22 novembre le mystère qui entoure cette affaire. En effet, Marie Claude Emonet, âgée d’une cinquantaine d’années, habite à la Gueule Tapée. Mais elle a été retrouvée morte dans un quartier où on ne la connaît pas. Par contre Marie-Claude Emonet connaît bien le Sénégal. Elle qui était associée à un Sénégalais dans un célèbre restaurant bien couru établi au quartier résidentiel de Dakar, le Point E. Badou Bèye, avec qui elle était en affaire. Qui est en même temps le beau-frère d’Aïda Camara n’en revient toujours pas. « Je suis consterné. Je ne comprends pas », lâche-t-il au téléphone, sur fond d’un long soupir désespéré. Visiblement, l’enquête ouverte par la police est allée très vite. Soixante-douze heures après les faits, les enquêteurs de la Sûreté urbaine tenaient déjà une piste sérieuse : celle qui a mené tout droit à Aïda Camara. Qui a sans doute été trahie par ses empreintes digitales et…ses derniers coups de fil. Coincée par les enquêteurs, elle se met à table et explique comment elle a attiré la Française à Bel-Air pour ensuite mettre fin à ses jours en…l’empoisonnant.

Un mystère en chasse un autre…

Si le mystère de la mort de la riche Française a été élucidé, les circonstances dans lesquelles elle est passée à cet acte de désespoir suprême restent encore floues. Et la désolation se lisait hier sur les visages de policiers du Commissariat central où régnait un silence de Cathédrale dans la matinée d’hier. Quid des raisons de ce développement tragique de l’affaire du meurtre de la Française Marie-Claude Emonet ? Qu’est ce qui a poussé Aïda Camara à mettre fin à sa vie. « Elle était dans un désarroi total depuis son arrestation », nous confie une proche de l’enquête. Qui ajoute que « la femme a craqué ». Mais des sources plus sérieuses avancent qu’elle n’a pas supporté de voir son conjoint être mêlé à l’affaire alors qu’elle a tout fait pour prouver son innocence. Elle a même refusé de signer le procès-verbal d’interrogatoire, de même que son époux. Tous les deux jugeant que leurs propos n’avaient pas été fidèlement rendus lors de l’enquête préliminaire.

En tout cas, l’enquête ouverte pour faire la lumière sur cette affaire ne devrait pas tarder à révéler la vérité sur cette affaire. « Les policiers qui étaient de garde dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 seront entendus dans les jours à venir sur procès-verbal pour les besoins d’un rapport sur la mort de la femme », expliquent les mêmes sources.

Il faut du reste dire que le commissaire central qui a été informé des faits a alerté les Sapeurs-pompiers pour les besoins du constat. Après ces formalités, le corps a été acheminé à la morgue de l’hôpital Dantec. Une autopsie a été ordonnée pour se faire une religion…scientifique sur les causes réelles de sa mort.

Source: L'observateur

Article Lu 14932 fois

Vendredi 28 Novembre 2008





1.Posté par xi le 28/11/2008 14:47
c est a cause de wade.
mes condoléances a la famille..

2.Posté par fiii le 28/11/2008 15:03
NOUS ON PARLE DE KARIM MEISSA WADE,IL EST LE MEILEUR POUR LE PEUPLE SENEGALAIS.VOTONS POUR LUI

3.Posté par Un sénégalais de la Diaspora. le 28/11/2008 15:30
MAIS OÙ ÉTAIENT LES POLICIERS DE GARDE CETTE NUIT-LÀ ? QUE FAISAIENT-ILS ? QUELLE POLICE AVONS NOUS?

4.Posté par Baaye Niass le 28/11/2008 15:42
Je ne crois pas a l'argument du suicide car le violon de la police centrale est toujours rempli de monde et est a 2 metres du poste de police. Donc personne ne peut se suicider la bas en silence. C'est faux. Certainement une enieme bavure policiere qu'on essaie de voiler avec l'argument du suicide. Si j'etais son mari, je demande l'ouverture d'une enquete.

5.Posté par FALL le 28/11/2008 15:51
N'allez pas chercher plus loin c ABDOULAYE WADE

6.Posté par AMAYE le 28/11/2008 16:10
Baaye Niass, l'enquête que tu aurais commanditée n'aboutirait à rien. J'en suis certain car dans ce pays, la loi est bafouée en premier lieu par les tenants du pouvoir.

7.Posté par martine le 28/11/2008 16:28
mais expliquez nous pourqoui la francaise a été tué .

8.Posté par Doudou Diop le 28/11/2008 16:37
C est une preuve de la negligence, du desordre et du manque de discipline qui regne dans la police. La responsabilite des elements du poste garde est impliquee au premier chef. S il vous plait, chers flics, prenez exemple sur vos collegues pandores. Des lors, une reorganisation et une restructuration de ce corps est plus que necessaire; afin de debarrasser la police d agents vereux,corrompus et indisciplines. Vive la Gendarmerie !

9.Posté par zudaper le 28/11/2008 16:52
on parle d'un drame,vous nous parlez de wade.soyez sérieux.quand meme,wade n'est pas à l'origine de tous les maux.l'internet,c'est plutot facile;bande de cons.

10.Posté par galien le 28/11/2008 17:26
le mobile du crime?

11.Posté par DEGUENE le 28/11/2008 18:03
ON PARLE DE MEURTRE VOUS ,VOUS PARLEZ DE WADE.

12.Posté par self le 28/11/2008 19:52
Bravo a nos flics qui n'ont pas mis du temps pour choper la meurtriere.

13.Posté par dada le 28/11/2008 20:41
xi fii et fall vs éte béte on parle du sérieu et vs bleufé lé 2 di k c a coz de wad et lotre parle de politik soyé résonabl c la perte de deu vi.pour lé garde fo lé intérojé sino lé jujé pour no assistance pr personne en danger il fo k justice se fasse hé lé flik fét normalmen vos job fo bien survéyé lé détenu way dan kl mond som ns

14.Posté par gendarmerie le 28/11/2008 22:02
qui peut m'informer sur le mobile du crime? on entend parler d'escroquerie, comment peut-on assassiner une personne que l'on tente d'escroquer? l'enjeu n'en vaut pas la chandelle. n'oublions pas à qui profite le crime de cette tenancière d'un établissement convoité peut-être par un autre que je ne serai dénoncer mais publiqementbien connu. j'insiste donnez nous le mobile qui justifierai un tel acte.

15.Posté par Wi le 29/11/2008 10:51
bilaye niakeu fayda rek la guiss mane, li yeuppa pour béneu toubab, combien de noirs laniouy raye bittim réw té kéneu doussi wakh. mané sou fékénè policier yi gnoko raye kéneuna-gnou xéet, wayé sou fékénè mom si bobame mo kharou da niakeu fayda, mane mom douma kharou pour noppa xong pff

16.Posté par al le 29/11/2008 15:04
doudou diop va te faire voir tous les corps se valent

17.Posté par BOY BOU TACK le 30/11/2008 09:23
que'es ce que c'est que cette mascarade la? avec tout les gaillards on guard, comment ca fait quelle c'est fait tuer? give a break. j'ais dautres chats a fouetter.

18.Posté par pape sene le 09/05/2009 00:51
karim wade a le droit d'etre ministre .cest un homme de coeur et il a la dignité de faire de ce pays ce qu'on revé depuis des temps .il faut du temps pour que les senegalais le connait il sera inchallah ce qu'il vaut etre dans son pays .

19.Posté par pape sene le 09/05/2009 00:56
celui qui se suicide verras devant son seigneur sa lecon rien ne me pousera a le faire .yen nit gnou bone yi boulene yakar mouke ajana sen dieuf you bone done fo fou ngalow safara oubekou di khare ndigalou boreme bi.yala balgnou

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State