Référence multimedia du sénégal
.
Google

Fronde à And Jef : Decroix jette de l'huile sur le feu

Article Lu 1307 fois

La tournée d'explication entamée hier par Mamadou Diop Decroix et certains membres de la direction du parti ne va qu’envenimer la situation de crise que vit And Jëf. En effet, elle n'a pas l'heur de plaire aux ‘frondeurs’ qui soutiennent que le bras droit de Landing Savané cherche à faire condamner les signataires en servant des explications biaisées aux militants. Ils ne comprennent pas autrement le but d’une telle tournée après que le Bureau politique de leur parti a décidé de créer un Comité des sages chargé de ramener l’unité dans les rangs. En tout cas, certaines fédérations disent l'attendre de pied ferme.



Fronde à And Jef : Decroix jette de l'huile sur le feu
Le secrétaire général adjoint d'Aj/Pads, Mamadou Diop Decroix, a entrepris des tournées d'explication au niveau des différentes fédérations à la suite de la fameuse déclaration intitulée ‘Halte à la capitulation’ qui secoue actuellement son parti. A la tête d'une délégation composée de Moustapha Diouf, secrétaire aux relations extérieures, Seydou Touré, chargé des élus et Seynabou Mbaye, secrétaire général national des jeunesses du parti, Mamadou Diop Decroix a débuté la tournée à Tambacounda où, selon nos sources, il a été mis à minorité par les militants de ladite fédération. ‘Nous avons effectivement eu à rencontrer Decroix en présence de l'ensemble des membres du bureau fédéral qui, du reste, ne jugeaient pas cette tournée opportune’, a révélé d'emblée Alassane Guissé, secrétaire national à l’Intégration africaine et sous-régionale, membre du Bureau politique (Bp), membre du Secrétariat exécutif politique (Sep) et Secrétaire général régional de Tambacounda, membre du Bureau Exécutif Fédéral (Bef) de Tambacounda.
Pour ce cadre d'Aj, par ailleurs signataire de la déclaration des dix, ‘cette tournée que mène Decroix n'a jamais été décidée au cours du dernier Bp étant donné qu'un comité de sages a été mis sur pied pour instruire le dossier’.

Guissé souligne que, chez lui, la délégation conduite par Decroix en a pris pour son grade : ‘Les camarades ont réaffirmé devant eux notre position et posé sur la table toutes leurs frustrations au sein du parti. Mais également en affirmant que l'alternance n'a été d'aucune utilité pour les habitants de Tamba’. Un membre de la délégation, poursuit Guissé, ‘a même tenté de diaboliser les signataires, allant jusqu'à insinuer des sanctions à leur encontre. Mais il en a pris pour son grade parce qu'il a été mis en minorité par les militants. Au point qu'il était obligé de regretter ses propos et de s'excuser’. Et Alassane Guissé d'avertir : ‘Ce genre de démarche ne peut pas prospérer ici à Tamba. Et toutes les autres fédérations vigilantes ne se laisseront pas entraîner par ces démarches’.

Daouda Guèye, signataire de la déclaration, membre du Sep et trésorier du Bef de Ziguinchor, dit attendre la délégation de Mamadou Diop Decroix de pied ferme. ‘Cette tournée est mal venue’, peste-t-il, avant d'indiquer : ‘Cependant, si Decroix juge nécessaire de la faire, il est libre. Seulement, ce n'est pas conséquent par rapport aux décisions du dernier Bp.

Car au moment où nous recevons des convocations du comité des sages, on ne comprend pas que Decroix, accompagné de gens qui pensent comme lui, entreprend des tournées dans les régions. Ca sent quelque chose de malsain’. Le trésorier du Bef de Ziguinchor dit ‘condamner fermement ces tournées qui ne changeront absolument rien dans ce que nous avons dit et signé. Nous avons posé un débat et il faut en discuter’. Daouda Guèye d'avertir Mamadou Diop Decroix et ses amis en ces termes : ‘Si leur déplacement n'est pas un mot d'ordre de la direction du parti, nous n'allons pas les accueillir et nous allons les expulser de notre bureau exécutif fédéral (Bef)’.

Même son de cloche chez Cheikh Mbacké, un autre ‘frondeur’, membre du Sep et du Bef de Saint-Louis. ‘Cette tournée est assez surprenante’, puisque, dit-il, ‘il y a eu beaucoup de Bp à l'issue desquels il n'y a pas eu de tournée d'explication. La tentative de diabolisation ne passera pas. Pour nous, le débat, c'est avec les militants simples afin de les amener à comprendre les enjeux auxquels le pays fait face. Pas autre chose. Sinon, tout le reste n'est que perte de temps’.

Lamine Diagne, le ‘frondeur’ de Mbour, comme ses camarades, ne regrette rien : ‘Je réaffirme ce que j'ai signé dans la déclaration, car c'est l'avenir d'un parti qui est en jeu. Nous ne nous laisserons pas ensevelir par des dirigeants qui ont quelque part renoncé à toute ambition pour le parti’. Décu par l'attitude de Landing Savané et de Mamadou Diop Decroix, ce ‘frondeur’, membre du Sep et ancien responsable de la Fédération de Mbour, martèle qu’’Aj/Pads n'a rien gagné avec l'alternance. Nous avons passé 7 années de gâchis. Nous considérions que le mandat de Wade était un mandat de transition et qu'il fallait entre-temps réaliser l'unité de la gauche. Rien de tout cela n'a été fait. Durant tout ce temps, nous n'avons jamais vu Landing prendre son bâton de pèlerin pour appeler à cette unité’. Au lendemain des élections, ce qui était attendu, révèle Lamine Diagne, ‘c'est plutôt la démission de Landing et de sa direction’.

Daouda Diop, l'un des plus radicaux des signataires, ne passe pas par quatre chemins pour fustiger ces tournées : ‘Elles ne seront d'aucun effet. Ils (les membres de la délégation, Ndlr) veulent passer par les fédérations pour nous faire condamner. Ce n'est rien d'autre qu'une manière de vouloir convaincre les gens qu'on est dans la mauvaise voie. Mais c'est peine perdue, car nous allons créer un courant d'opinion assez fort pour replacer le parti dans sa ligne originelle’. Daouda Diop fait remarquer d'ailleurs que Decroix et sa bande ont laissé tomber le masque : ‘Ils disaient qu'ils étaient majoritaires et les voilà qui font le tour du pays en train de chercher à manipuler les gens. C'est la preuve qu'ils sont minoritaires’.

Quant à l'ancien porte-parole du parti, Madièye Mbodji, emporté par les soubresauts de la crise, il estime la situation ‘triste et grave pour Aj/Pads’. Car, explique-t-il, ‘aucune instance du parti n'a demandé d'envoyer une mission d'explication dans les fédérations. Ce n'est donc qu'une manière d'influencer les militants à la veille du Bp des 8 et 9 septembre. Cela montre que ceux qui prétendaient avoir la majorité, sont en fait minoritaires’. Pour Madièye Mbodji, ‘c'est grave que l'on en arrive à ces méthodes, surtout quand on sait qu'à chaque fois qu'on demandait des moyens pour assurer la liaison entre la base et la direction, on nous a toujours dit qu'il n'y avait de moyens pour ça. Voilà qu'aujourd'hui, on trouve subitement des moyens pour faire le tour des fédérations en présentant la situation de manière unilatérale et baisée’.

Quid des excuses qu'aurait présentées Alassane Guissé au Bureau politique ? L'intéressé nie et précise n'avoir regretté que la forme empruntée par les signataires. ‘Libre maintenant à chacun d'interpréter ces regrets comme il l'entend’, renchérit Guissé. Lamine Diagne, plus catégorique, avertit qu'il n'a d'excuses à présenter à personne. ‘S'il y a une autocritique à faire, c'est à la direction de la faire. Je ne peux pas avoir raison et présenter des excuses’.

Ces frondeurs, au nombre de dix, devraient être entendus tour à tour par le Comité des sages pour trouver une issue à la crise qui secoue le parti de Landing Savané.

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1307 fois

Samedi 1 Septembre 2007





1.Posté par MAX le 02/09/2007 17:01
un foumalade

2.Posté par MAX le 02/09/2007 17:03
il insiste de ses desition c pa la democrasi


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State