Référence multimedia du sénégal
.
Google

Frénésie répressive des éléments de la police : Le Ps dénonce le recrutement politicien des calots bleus

Article Lu 1410 fois


Frénésie répressive des éléments de la police : Le Ps dénonce le recrutement politicien des calots bleus
L’agression des journalistes, samedi dernier, a été un prétexte pour le bureau politique de faire la genèse des violences policières depuis l’accession de Me Abdoulaye Wade. Et c’est pour lui trouver un lien avec le « recrutement politicien des calots bleus, connus pour leur violence, autant que pour leur ignorance ».


Le bureau politique du Ps s’est exercé à la méthode de stratification afin de trouver les causes des répressions policières depuis l’accession de Me Wade au pouvoir. Cette démarche sociologique a permis aux camarades d’Ousmane Tanor Dieng d’identifier les causes de la flambée de la violence policière. Elle serait, si l’on en croit les socialistes, « liée à l’infiltration des calots bleus dans la police ». Et pour cause, explique Youssouf Mbow, porte-parole du jour, « la frénésie répressive des éléments de la police est liée au recrutement politicien des calots bleus, connus pour leur violence autant que pour leur ignorance ».

Allusion faite à la mort de Balla Gaye… Ce qui lui faire dire que l’agression des journalistes, en l’occurrence, Boubacar Kambel Dieng et Karamokho Thioune n’est qu’un élément « de la furie répressive ambiante qui porte la signature du pouvoir en place (…), et qui a dévoyé la mission de la police ». Le bureau politique du Ps a, toutefois, dénoncé « les méthodes et les instruments de répression inadmissibles dans un Etat de droit », avant de condamner avec la dernière énergie, « la frénésie répressive des éléments de la police qui se sont, une nouvelle fois, illustrés par un acte de lâcheté et de barbarie avec l’agression injustifiée et inqualifiable de journalistes dans l’exercice de leur profession ».

Aussi, tout en manifestant leur solidarité aux journalistes Boubacar Kambel Dieng et de Karamokho Thioune, victimes de la bêtise des éléments de la Bip , les « Verts de Colobane » exigent, avant toute enquête au fond pour situer les responsabilités, la mise en œuvre des mesures administratives pertinentes par la mise aux arrêts de tous les éléments identifiés sur les lieux de cette agression ».

Dans le même registre, ils invitent la police « à renouer avec la légalité républicaine afin de préserver sa crédibilité auprès des citoyens ». Non sans mettre en garde le régime d’Abdoulaye Wade contre « toute tentative d’instrumentalisation des forces de l’ordre dans une répression gratuite des citoyens ». Ils ont, également, appelé « à la mobilisation de l’opinion pour éradiquer la spirale de la violence légalisée décrétée et inspirée par de hautes autorités de l’Etat afin de faire droit à la protection de l’intégrité physique des citoyens garantie par l’article 6 de la constitution ».

Source: Ferloo.com

Article Lu 1410 fois

Vendredi 27 Juin 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State