Référence multimedia du sénégal
.
Google

Fraude record à la carte bancaire aux Etats-Unis

Article Lu 13682 fois

- Déjà arrêté pour piratage, un homme est suspecté d'avoir orchestré le détournement de 130 millions de comptes bancaires.

Albert Gonzalez, emprisonné depuis 2008, était déjà suspecté d'avoir détourné plus de 40 millions de comptes bancaires. Il vient de battre son propre record, sans sortir de prison. Lundi, les autorités américaines ont découvert que cet homme déjà poursuivi pour des intrusions dans des systèmes de paiement était aussi au coeur de la plus vaste fraude à la carte bancaire jamais décelée aux Etats-Unis.



Fraude record à la carte bancaire aux Etats-Unis
Elles le soupçonnent d'avoir piraté entre 2006 et 2008, c'est-à-dire avant son arrestation, quelque 130 millions de comptes. Epaulé par deux complices russes, Albert Gonzalez aurait opéré des intrusions dans les bases de données de Payment Systems, une plate-forme de paiement, des magasins 7-Eleven et Hannaford Brothers, ainsi que deux autres entreprises dont le nom n'a pas été révélé.

Gonzalez aurait mis au point un système pour pénétrer les réseaux et y placer des mouchards. Les données pillées étaient ensuite envoyées sur des serveurs en Californie, dans l'Illinois, mais aussi en Lettonie, aux Pays-Bas et en Ukraine, pour y être vendues.

Il risque la prison à vie Albert Gonzalez encourt 20 ans de prison pour ces nouvelles charges. Il devait déjà comparaître devant la justice le mois prochain pour avoir pénétré dans le système informatique de la chaîne de restauration Dave & Buster's, une affaire qui avait conduit à son arrestation en mai 2008. Il était également accusé d'une intrusion massive dans plusieurs chaînes de magasins, pour laquelle il risquait une condamnation à perpétuité. Dans cette affaire, les dommages ont été évalués à plus de 400 millions de dollars. Habitant la Floride, Albert Gonzalez avait été arrêté une première fois en 2003, dans le New Jersey, pour une affaire de piratage. Mais il avait accepté de travailler avec les services secrets pour traquer ses complices pirates informatiques. Ce n'est qu'ensuite que les autorité ont découvert qu'il jouait un double jeu, travaillant avec les criminels recherchés et les informant parfois sur les enquêtes en cours les concernant.

Paiements bancaires : prudence à l'étranger

Les rentrées s'accompagnent parfois de mauvaises surprises, certains touristes découvrant que leur carte a été utilisée pour payer des achats à l'autre bout du monde. 59 % des fraudes à la carte bancaire portent sur des transactions internationales. Quel moyen de paiement privilégier pendant ses vacances ? Payer avec sa carte bancaire à l'étranger pose-t-il des problèmes ? À l'heure des grands départs en vacances, vous êtes nombreux à vous poser ces questions. Les rentrées s'accompagnent parfois de mauvaises surprises, certains touristes découvrant que leur carte a été utilisée pour payer des achats à l'autre bout du monde. C'est particulièrement vrai pour ceux qui ont passé leurs vacances hors de nos frontières. Le taux des fraudes réalisées à l'étranger avec des cartes françaises a d'ailleurs sensiblement augmenté en 2008, selon le rapport annuel de l'Observatoire de la sécurité des cartes de paiement. «59 % des fraudes portent sur des transactions internationales», précise le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. «Le taux de fraude est beaucoup plus important dans les pays qui n'ont pas encore développé l'utilisation de la puce électronique et du standard EMV (Europay Visa MasterCard)», poursuit-il. Ce standard renforce la sécurité des transactions et est déjà majoritairement appliqué en Europe de l'Ouest et du Nord.

Victimes remboursées

Les paiements à distance en France ou à l'étranger (par courrier et téléphone) sont également de plus en plus la cible des escrocs. Ils représentaient en 2008, 51 % du montant total des fraudes. Certains secteurs, comme la téléphonie et les voyages, sont plus vulnérables que d'autres. «La situation varie fortement d'un commerçant à l'autre selon les mesures de sécurité mises en œuvre» , souligne l'Observatoire. En revanche, les escroqueries liées aux paiements par Internet diminuent. Même si leur nombre a quelque peu augmenté en 2008 (+ 19 %), les fraudes à la carte bancaire n'ont représenté l'an dernier que 0,069 % des transactions réalisées avec une carte, soit 320,2 millions d'euros, selon l'observatoire. Ceux qui passent leurs vacances en France, ne devraient pas rencontrer plus de problèmes que d'habitude avec leur carte.

Le taux de fraude sur les transactions réalisées dans l'Hexagone est d'ailleurs resté stable en 2008. Payer avec sa carte chez un commerçant (0,015 % des fraudes) ou dans un automate (une station-service par exemple) ou encore retirer de l'argent dans un distributeur (0,018 % des fraudes) pose de moins en moins de problèmes, même si de très mauvaises surprises sont encore possibles. Ainsi, la semaine dernière certains ont découvert que leur carte avait servi à réaliser des achats en dollars… au Panama ! Mieux vaut donc lire de près son relevé de compte. Heureusement, dans la grande majorité des cas (98 %), la victime est intégralement remboursée par sa banque, qui prend en charge les agios éventuels. Les sommes détournées ne sont pas toujours très élevées. L'an dernier, le montant moyen d'une transaction frauduleuse était de 131 euros.

Source Sununker.com

Article Lu 13682 fois

Mercredi 19 Août 2009





1.Posté par Comptable le 19/08/2009 16:50
Jeter en taule un individu comme ce gars en prison me paraît un sacré gachis.A mon avis la justice devrait trouver un moyen pour exploiter son talent car ne pirate pas un système de paiement qui veut. A plus forte raison un mec qui en a traficoté des dizaines.......

2.Posté par Mouha le 19/08/2009 20:53
tu as parfaitement raison ce gars là est un génie, "lou loxo déff, loxo key din di"

Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State