Référence multimedia du sénégal
.
Google

France : Le fils aîné du président tchadien est mort asphyxié

Article Lu 1917 fois

Brahim Deby, 27 ans, le fils aîné du président tchadien Idriss Deby Itno, a été retrouvé asphyxié lundi dans le parking de son immeuble à Courbevoie (Hauts-de-Seine). Brahim Deby a été asphyxié ‘probablement par la poudre blanche dont il a été aspergé, la poudre provenant vraisemblablement de l'extincteur trouvé à proximité’ du corps, a indiqué lundi soir à l'Afp le parquet de Nanterre, ajoutant que ‘la plaie à la tête paraît sans lien avec son décès’. L'autopsie a été effectuée à l'Institut médico-légal de Paris (Iml) où le corps avait été acheminé.



France : Le fils aîné du président tchadien est mort asphyxié
Le corps de Brahim Deby a été découvert lundi vers 7 heures par le gardien dans le parking souterrain de son immeuble, à proximité des escaliers qui mènent aux étages: il ‘portait une plaie à la tête’, selon le parquet, qui a précisé que le procureur de la République de Nanterre (Hauts-de-Seine) s'était rendu sur place vers 9 heures. Une source proche de l'enquête a précisé à l'Afp que le corps de Brahim Deby, qui portait une plaie à la tempe droite, était ‘recouvert de poudre d'extincteur’, et qu'un extincteur se trouvait à proximité du cadavre. Les policiers de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, lors de leurs constatations sur place, se sont intéressés à la Mercedes noire immatriculée en Allemagne stationnée au premier niveau du parking souterrain qu'utilisait M. Deby. Une tache de sang était visible devant une sortie de secours du parking au même étage, selon une journaliste de l'Afp.
La victime habitait un appartement situé au septième étage de cet immeuble moderne de 17 étages situé rue Baudin à Courbevoie, non loin du quartier d'affaires de La Défense. Selon certains riverains rencontrés sur place, ‘il organisait souvent des fêtes’ chez lui dont certaines étaient ‘assez bruyantes’. Brahim Deby était connu des services de police français, entre autres pour des affaires de stupéfiants. Il avait été condamné en juin 2006 à six mois de prison avec sursis pour ‘port d'arme’ et ‘détention’ de drogue par le tribunal correctionnel de Paris. Quelques jours plus tôt, il avait été interpellé à la sortie d'une boîte de nuit parisienne en possession d'une arme de poing. Lors d'une perquisition, les policiers avaient découvert à son domicile 250 grammes de cannabis et 2 grammes de cocaïne. Son père avait alors immédiatement mis fin à ses fonctions de conseiller technique à l'aménagement du territoire, à l'urbanisme et à l'habitat à la présidence de la République Tchadienne.

Ce meurtre n'a apparemment pas de motivation politique, a déclaré à l'Afp une source diplomatique tchadienne à Paris. ‘Je ne pense pas que ce soit politique’, a-t-elle indiqué, sans plus de précisions. Le président Deby, selon cette source, a été informé dans la matinée de la mort de son fils par l'ambassadeur du Tchad en France, Moukhtar Wawa Dahab. La France, par la voix de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Pascale Andreani, a adressé ses ‘condoléances aux familles et aux proches’ précisant que ‘s'agissant d'une affaire criminelle, cela relève des autorités judiciaires’.

Le Tchad est un proche allié de la France, qui y a déployé environ 1 100 militaires dans le cadre de l'opération ‘Epervier’, en place dans ce pays depuis 1986.

Source: Walfadji

Article Lu 1917 fois

Mercredi 4 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State