Référence multimedia du sénégal
.
Google

France: Le chef de l’appareil logistique de l’Eta arrêté

Article Lu 1536 fois

Le chef présumé de l’appareil logistique de l’Eta a été arrêté hier en France, en compagnie d’un couple d’autres etarras, une arrestation qui inflige une "perte importante" à l’organisation séparatiste basque, selon les autorités espagnoles.



Paris - Dans la matinée à Rodez (sud-ouest), des policiers venus de Toulouse et de la police antiterroriste de Paris, qui surveillaient un appartement où se trouvaient les trois etarras, ont décidé d’intervenir lorsque deux d’entre eux sont sortis "avec des sacs, pouvant laisser supposer un déménagement imminent", a-t-on expliqué à l’Afp de source proche du dossier. Le couple, Iker Iparraguirre Galarraga et Galder Bihotz Cornago Arnaez, était interpellé aussitôt, sans opposer de résistance, et les enquêteurs pénétraient dans l’appartement où ils arrêtaient Juan Cruz Maiza Artola, un "gros poisson" de l’Eta. Selon l’agence Vasco Press, Juan Cruz Maiza Artola, 57 ans, est accusé d’avoir fait partie du "commando Vizcaya" dans les années 80, responsable d’au moins six assassinats. Il serait actuellement le responsable des caches d’armes et d’explosifs de l’organisation qui a tué plus de 800 personnes en près de 40 ans de violence.

Le ministre espagnol de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba s’est félicité devant les médias espagnols de cette "perte importante" pour l’Eta.

Il a qualifié Juan Cruz Maiza Artola de "militant vétéran" avec de "très hautes responsabilités" au sein de l’Eta, selon l’agence Europa Press. "Toutes les forces de sécurité françaises collaborent activement dans la lutte" menée par l’Espagne contre l’Eta, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il "remerciait et félicitait la Police française". Au cours de la perquisition de l’appartement occupé par les trois etarras, les policiers ont trouvé du "matériel utilisable pour des engins explosifs", a-t-on appris dans la soirée de sources proches du dossier.

Des "systèmes électroniques" utilisables pour la mise à feu d’engins et d’autres "matériels du même genre" ont été saisis, en présence des intéressés. Ces derniers devaient être placés en garde à vue à Rodez avant d’être transférés à Paris "dans les 48 heures", selon la source proche du dossier.

Cette triple arrestation fait suite à celle, la veille à Lannemezan, une ville au pied des Pyrénées françaises, d’un autre etarra présumé, celle-ci due au seul hasard. L’homme, observé par des riverains dans une attitude qui leur laissait supposer qu’il s’apprêtait à voler une voiture, a été désigné à des policiers municipaux qui l’ont interpellé. Il leur a déclaré être de l’Eta, ce qui lui a valu d’être remis à la gendarmerie où il a confirmé ses dires, avant d’être pris en charge par la Police judiciaire. Depuis qu’elle a annoncé, le 5 juin, qu’elle rompait la trêve observée depuis mars 2006, l’Eta a subi plusieurs revers, dont la saisie de 300 kilos d’explosifs et l’arrestation de 18 des siens, dont 14 en France.

L’organisation séparatiste s’est toutefois manifestée mercredi en faisant exploser deux petites bombes le long du parcours du Tour de France cycliste, qui faisait une incursion en Navarre, dans le nord de l’Espagne.

En place depuis plus de vingt ans, la coopération franco-espagnole dans la lutte contre l’Eta a pris une nouvelle tournure en 2002, avec la rencontre deux fois par an, alternativement à Paris et à Madrid, des directeurs généraux des deux polices nationales. La prochaine, le 16 octobre, aura lieu en Espagne.


AFP
Source: AFP / Le Soleil

Article Lu 1536 fois

Vendredi 27 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State