Référence multimedia du sénégal
.
Google

France - « Arche de Zoé » : Paris confirme demander le remboursement des frais de nourriture

Article Lu 1533 fois


Le ministère des Affaires étrangères a confirmé, hier, demander aux familles et à « l’Arche de Zoé » le remboursement des frais de nourriture des six membres de l’association détenus au Tchad.

Le ministère a "demandé aux représentants de l’association « Arche de Zoé » de prendre en charge, en accord avec les familles, certains frais liés à la détention de leurs proches tels que la restauration externe et des produits d’hygiène", a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay Pascale Andréani.

Elle a précisé que cela correspondait à "la pratique habituelle concernant l’aide apportée aux détenus français à l’étranger". "Un récapitulatif des dépenses a été transmis par le ministère à l’avocate de « l’Arche de Zoé ». Ce récapitulatif comprend également le montant des rations alimentaires dont le paiement est demandé par l’armée française", a-t-elle ajouté. "Une partie de cette somme a d’ores et déjà été réglée par l’association. Nous sommes en contact avec l’avocat pour le règlement du solde", a poursuivi la porte-parole.

L’avocate de « l’Arche de Zoé », Mme Céline Lorenzon, avait indiqué jeudi que ces frais de nourriture, qu’elle a chiffrés à près de 5.000 euros, étaient avancés par le ministère des Affaires étrangères, qui se retourne ensuite vers leurs familles en France.

« L’Arche de Zoé » a réglé une partie des frais, a expliqué l’avocate, sans en préciser le montant, mais depuis "les comptes de l’association sont bloqués". Selon Me Lorenzon, les six Français interpellés le 25 octobre dans l’est du Tchad "ont été nourris jusqu’au 8 novembre par les rations de l’armée française" pour un coût de 15,60 euros par personne et par jour.

Depuis cette date, les détenus ont demandé à un restaurant français de N’Djamena de leur livrer les repas, a-t-elle ajouté, facturés 30,30 euros par jour et par personne. Les six Français sont accusés d’"enlèvement de mineurs en vue de compromettre leur état civil" et d’"escroquerie". Ils avaient été interpellés alors qu’ils s’apprêtaient à faire embarquer 103 enfants depuis le Tchad dans un avion à destination de la France.

Source: Le Soleil

Article Lu 1533 fois

Samedi 8 Décembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 23:56 En Allemagne, la police roule... en Ford Mustang

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State