Référence multimedia du sénégal
.
Google

Forum avec les émigrés : Les ‘modou modou’ de Louga rappellent à Wade ses engagements

Article Lu 1707 fois

En organisant la deuxième édition du Forum avec les émigrés, le président du Conseil régional de Louga, Moustapha Ndiaye, et ses services ont permis à ces derniers de rappeler au chef de l’Etat son engagement d’aider les Sénégalais de la diaspora ‘pour un retour positif au pays’. A ce titre, Ali Sy et ses amis ont insisté sur le cas de la région de Louga qui reçoit pas moins de 12 milliards de francs Cfa par an en termes de rentrées financières grâce aux émigrés. Ce forum a été aussi l’occasion pour le ministre des Sénégalais de l’extérieur et du Tourisme de procéder au lancement de la campagne nationale de lutte contre l’émigration clandestine.



Le Conseil régional de Louga a organisé ce week-end, au centre culturel de Louga, la deuxième édition du Forum avec les émigrés en présence du ministre des Sénégalais de l’extérieur et du Tourisme, Mme Aminata Lô Dieng. Dans son intervention, le ministre des émigrés a, d’emblée, relevé ‘la nécessité mondiale (que constitue l’émigration) qu’il s’agit de gérer et de rationaliser’. D’autant que, précisera-t-elle, ‘le Sénégal (qui) compte plus de deux millions de ses fils disséminés à travers le monde principalement en Europe et en Afrique’, reçoit ‘officiellement plus de 140 milliards de francs Cfa’ en termes de transfert d’argent. Cependant, pour le ministre, ‘l’enjeu réside dans la canalisation de cette manne financière et dans son orientation vers des investissements productifs’.
Pour autant, soutient le ministre, ’en cette période où l’actualité est dominée par les questions de migration, je ne peux m’empêcher de penser aux tristes images que nous renvoie la presse, de pertes de vies humaines le long des côtes africaines et méditerranéennes sur des pirogues de fortune. De tels évènements nous interpellent tous et exigent des gouvernements et des organisations internationales de la société civile et de l’ensemble de la Nation des efforts constants pour trouver des solutions pratiques’.

D’ailleurs, précise le ministre des Sénégalais de l’extérieur, ‘le Sénégal a pris des mesures importantes en vue de trouver des solutions pérennes aux causes qui sont à l’origine de l’émigration clandestine (…) De ce point de vue, la formation des jeunes est un passage obligé pour le développement économique et social de notre pays’.

Auparavant, le président du Conseil régional, Moustapha Ndiaye, avait affirmé que ‘ce forum avec les émigrés ambitionne de créer un espace de convergence pour mieux visualiser l’option irréversible de faire de cette région aux potentialités insoupçonnées, un exemple dans le cadre de la politique de décentralisation’. Aussi, au sortir de ce conclave, il a été retenu avec les concernés ‘une meilleure organisation des émigrés pour bénéficier de financements et de formation’, mais aussi, ’une prise de conscience des émigrés pour un changement d’orientation des investissements vers des secteurs productifs comme l’agriculture qui compte 70 % de la population et qui ne bénéficie d’aucun apport provenant des ressources tirées de l’émigration’. Les intervenants, dont la plupart sont des ‘modou-modou’, ont tous souhaité une co-gestion des investissements entre eux et le gouvernement du Sénégal.

Source: Walfadjri

Article Lu 1707 fois

Lundi 18 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State