Référence multimedia du sénégal
.
Google

Foot - Huitième de finale de la Coupe de la confédération : La Linguère recevra le Club sportif sfaxien à Dakar

Article Lu 1590 fois


La Linguère de Saint-Louis jouera son match de huitième de finale de la coupe de la Caf contre le Cercle Sportif Sfax de Tunisie à Dakar. Ainsi en a décidé la Confédération africaine de football (Caf).

Le président du club nordiste, Ababacar Sedikh Sy, a annoncé la nouvelle, hier à Dakar, lors d’une conférence de presse. C’est vrai que l’état de la pelouse du stade Me Babacar Sèye de Saint-Louis ne se prête pas à un football de qualité et les Ivoiriens de l’Entente Sportive de Bingerville l’avaient déploré lors de leur venue dans la capitale saint-louisienne au tour précédent. « Nous allons recevoir l’équipe tunisienne à Dakar, car le stade Me Babacar Sèye n’est pas fonctionnel. C’est la Caf qui en a décidé ainsi. Cela nous posera beaucoup d’inconvénients si l’on se réfère à notre public. Et qui parle de public pense forcément aux recettes. Cela chamboule donc tout le programme de préparation qu’on avait mis en place », a souligné M. Sy.

Maintenant, Amara Traoré et sa bande réfléchissent sur la possibilité de rester à Saly, comme avant le match retour contre les Ivoiriens, ou de venir à Dakar pour se préparer. Mais, ce qui torture actuellement le plus l’équipe saint-louisienne, c’est justement la manière de préparer cette manche aller contre le Cs sfaxien. A ce sujet, le président de la Linguère a déclaré que la réflexion se poursuit sur les matches amicaux à livrer contre Yeggo et d’autres équipes sénégalaises. « Mais, nous pensons également disputer un match amical retour contre l’équipe guinéenne du Kaloum qui était venue nous affronter au Sénégal. Et sur la route de Tunis, nous sommes en train d’étudier aussi la possibilité de disputer un autre match amical au Maroc. Ces matches pourront nous aider dans notre préparation, car il nous faut de la compétition dans les jambes avant d’aborder les Tunisiens », a déclaré Ababacar Sedikh Sy.

Une telle préparation demande toutefois des moyens et, selon M. Sy, les autorités doivent aider son club à les trouver. Pour cela, un clin d’œil a été lancé au Conseil régional et à la mairie de Saint-Louis. La Linguère, qui a dépensé pas moins de 15 millions de francs pour le match aller contre l’Es Bingerville, devrait donc casquer plus. « Il faut mettre la Linguère dans de bonnes conditions de préparation avec des matches amicaux de qualité ; pour cela, nous avons besoin d’être soutenus, car nous voulons aller loin dans cette compétition », a-t-il dit.

Un plan de développement pour accompagner l’équipe

La Linguère a retrouvé l’élite du football sénégalais à l’issue de la précédente saison de foot qu’elle avait bouclée avec la coupe nationale en prime. Après avoir passé le premier obstacle en coupe de la Caf (Es Bingerville), le club nordiste s’est découvert des ambitions continentales. Même si son futur adversaire n’est autre que le Club sportif sfaxien de Tunisie, détenteur du trophée. Mais, à plus long terme, la Linguère se veut un club moderne et bien structuré. Et son président, Ababacar Sedikh Sy, a révélé, hier à Dakar, lors d’un point de presse, un pan du plan de développement de son équipe avec notamment la construction du futur complexe sportif aux normes innovantes. La création d’une section sport-étude pour mieux former les joueurs, la mise sur pied d’un fonds de solidarité, sorte de plan social, pour les anciens et ceux qui sont en fin de carrière figurent aussi en bonne place dans le programme de développement des « Samba Linguère ». « Nous comptons mettre en place un football professionnel et être un club exemplaire. Nous ne faisons aucun complexe là-dessus, car nous avons envie d’aller loin », a dit le président du club.

45ème au classement Fifa : Les « Lions » perdent encore une place

Conséquence de la date Fifa du 26 mars dernier qu’ils avaient ratée ? En tous cas, le Sénégal a encore reculé d’un rang au classement de la Fifa publié hier. Entre mars et avril, les « Lions » sont en effet passés de la 44ème à la 45ème place mondiale, alors que l’Argentine est tout en haut suivi du Brésil et de l’Italie. Au plan africain, ils sont 7ème derrière le Ghana leader du classement continental et 14ème mondial, le Cameroun (17ème), la Côte d’Ivoire (22ème), l’Egypte (30ème), le Nigeria (39ème), la Guinée (41ème) et le Mali (44ème).

Source: Le Soleil

Article Lu 1590 fois

Jeudi 10 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:15 Ligue 1 16ème journée : Nice reste leader

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State