Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Financement 2012 - 2015 : La Bid accorde 680 milliards de francs Cfa au Sénégal

A l’issue de sa visite de 48 heures au Sénégal, le président du groupe de la Banque islamique de développement (Bid) a signé un accord-cadre portant sur 680 milliards de FCfa avec le ministre de l’Économie et des Finances.



Financement 2012 - 2015 : La Bid accorde 680 milliards de francs Cfa au Sénégal
Le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Kane, et le président du groupe de la Banque islamique de développement (Bid), le Dr Ahmed Mohamed Ali, ont signé, hier, un protocole d’accord de 1,360 milliards de dollars, soit environ 680 milliards de francs Cfa. Ce financement concerne les secteurs stratégiques que sont l’agriculture, l’énergie, le transport, l’assainissement et le développement du secteur privé, a précisé M. Kane. L’accord entre dans le cadre d’un partenariat stratégique qui doit régir les relations entre le Sénégal et la Bid pour la période allant de 2012 à 2015. Au cours des quatre prochaines années, un montant annuel de 340 millions de dollars, soit environ 170 milliards de francs Cfa, devra être décaissé. Selon le ministre des Finances, l’accord de partenariat stratégique comporte des programmes sélectionnés conformément aux projets de développement du Sénégal et pour la réalisation desquels l’appui de la Bid est indispensable.
Au nom de son président, le groupe de la Bid a réaffirmé sa volonté d’assister le gouvernement dans ses efforts de promotion et de développement afin de venir en aide aux couches les plus défavorisées. La coopération entre la Bid et le Sénégal se porte bien. Cela se reflète d’ailleurs dans les interventions des différents démembrements de cette banque islamique. Selon son président, le partenariat se fera avec des structures comme la Société islamique pour le développement du secteur privé, la Société islamique pour l’assurance des crédits d’exportation et des investissements et la Société islamique pour le financement du commerce international.
Au cours de son séjour de deux jours qui s’est achevé hier, le Dr Mohamed Ali a été reçu par le président de la République, Macky Sall. Ils ont noté la bonne trajectoire de la coopération entre la Bid et le Sénégal qui a pris récemment une nouvelle dimension sur la période 2010-2011. Pendant cette période, les approbations de la Bid totalisent plus de 300 millions de dollars, soit environ 1,5 milliard de francs Cfa. Le portefeuille en cours d’exécution reflète la vitalité de la coopération. Le portefeuille actif en cours de réalisation est constitué de 17 projets dont le montant total approuvé s’élève à 363,8 millions de dollars, soit environ 180 milliards de francs Cfa. Avec 36 % du total des approbations, le secteur des transports arrive en tête. Il est suivi de celui de l’énergie (29 %), de l’Hydraulique et de l’Assainissement (15 %). L’éducation et l’agriculture constituent respectivement 8,8 % et 4 % des approbations.

100 millions FCfa pour les victimes des inondations

Le président de la Bid a exprimé sa compassion avec les victimes des inondations. Il a annoncé que cette banque va mettre à la disposition des sinistrés 200.000 dollars Us, soit 100 millions de FCfa.
A cela s’ajoutera une aide de 75 millions de FCfa de la Holding Tamweel Africa Holding, filiale du groupe et de Bank Asya de la Turquie, pour éradiquer les inondations au Sénégal.

SOLEIL Aly DIOUF

Samedi 8 Septembre 2012




1.Posté par moussa le 08/09/2012 15:23
veuillez relire vos textes il est des erreures qui ne refletent que la paresse et le manque de professionnalisme de dans son travail l'equivalent de 300 millions ne peut etre a 1,5 milliards de cfa ni 15 milliards mais plutot 150 milliards de nos francs wa sallam

2.Posté par solange le 10/09/2012 11:36
Solange jeune fille propose des séances de massage doux et relaxant dans un cadre convivial et discret !
pour tous infos contacter le 766509259 OU 775502017

3.Posté par JEAN LEFEBVRE le 11/09/2012 14:23
De grace PAYER à l'entreprise Jean lefebvre ces 10 millards pour qu'il puisse payer à son tour ses 18 mois sans salaires pour ses employers . une action est en gestation d'ici les ouvertures de classe si rien n'est fait que personne ne dit qu'il n'etait pas au courant . C'est pas des menaces mais une personne avertit en vaut deux.....ces soutiens de familles , peres et meres de familles sont dans tout leur etat car personne ne imaginer dans ce pays qu'un salarié puisse rester ...18 , je dis bien 18 mois penible sans salaire c'est inimaginable.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Août 2013 - 13:13 FERMETURE DES ENTREPRISES : Le fond du débat








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés