Référence multimedia du sénégal
.
Google

Feu Me Babacar Sèye : l’âme du magistrat hante toujours la République.

Article Lu 13423 fois

XIBAR.NET (Dakar, 9 Aout 2009) -« Les morts ne sont pas morts ». On peut le dire à propos de feu Me Babacar Sèye. Au centre de la bataille des politiciens, malgré une loi d’amnistie, il hanterait même la conscience du premier des Sénégalais.



Feu Me Babacar Sèye : l’âme du magistrat hante toujours la République.
Magistrat exceptionnel, Me Babacar Sèye a été abattu lors d’une élection en 1993. Il était, à l’époque, le vice-président de la Cour constitutionnelle. Dame justice désignera le célèbre Clédor Sène et sa bande comme étant ses meurtriers. Ils seront emprisonnés, sans livrer leur(s) commanditaire(s). Élu président de la République en l’an 2000, Me Abdoulaye Wade posera un acte fort : il les graciera, avec, dit-on, espèces sonnantes à la clef. Puis, il indemnisera, grassement, la famille de la victime. Comme pour boucler la victime, un député du groupe parlementaire de son parti, Isidore Ezzan, proposera une loi qui portera son nom. Cette loi, votée lors de la dixième législature, rangera dans les calendes grecques tous les crimes politiques commis de 1993 à l’an 2004 ; donc celui de Me Sèye compris. Bien avant, le leader du Jëf Jël, Talla Sylla, qui avait vu la main de Me Wade derrière l’assassinat de Me Sèye, sera agressé à coups de marteaux. Mais, en dépit de la loi Ezzan, le nom de Me Babacar Sèye est toujours sur les lèvres. Il hante tant la République qu’il est à craindre que Dame justice ne recherche, un jour, ses meurtriers et leurs commanditaires. Pour preuve, Me Wade dans sa lettre à l’opposition, qui évoquait dans sa réponse au dialogue auquel il l’a conviée le nom de Me Sèye, a comme accusé les socialistes d’être derrière l’assassinat du magistrat. Chasser le naturel, dit l’adage, « il reviendra au galop. Le temps de la probable réouverture de ce procès, le leader de la Ligue démocratique, Abdoulaye Bathily, a soutenu que « l’assassinat de Me Sèye continue de hanter Abdoulaye Wade » ; qui a été arrêté, emprisonné et blanchi à ce propos. Ligotée par la loi proposée par feu Izidore Ezzan, Dame justice assiste au jeu de ping-pong sans pouvoir réagir.

La Redaction

Article Lu 13423 fois

Dimanche 9 Août 2009





1.Posté par dofbi le 09/08/2009 05:26
redacteur ramenez nous mbaye shaolin
djilo es a dakar contactez le
soneunaniou

2.Posté par Abdelth le 09/08/2009 09:43
Assassins et complices de Me Seye vous serez toujours poursuivis vous n,aurez jamais la paix vous serez toujours hantes ,ni la loi ezzan ni aucune autre loi ne pourra empêcher la vérité d'eclater un jour. A votre mort devantL'Eternel vous subirez un châtiment indescriptible en réalité vous sentez déjà la mort car la peur vous travaille au quotidien honte et malheur a vous

3.Posté par NDIOCK SERERE le 09/08/2009 14:27
MOI JE ME REFAIRE AUX PAROLES DE ABLAYE MACTAR DIOP C EST LE P S QUI ETAIS AU POUVOIR SI ABLAYE WADE ETAIT LIE IL Y SERAIT PASSER AU TREPAT AVEC LEUR FORCE LEUR COMBINE D ALORS MAIS LES GARS WADE N EST RIEN SUR LA MORT DE ME SEYE AU CONTRAIRE CEUX QUI ETAIS AU POUVOIR ET CE LUI QUI VOULAIS QU O LE PARACHUTE EN L OCCURENCE TANOR TEUG DIENG LE BOROM THIERE AVEC MAGETTE DIOUF FRERO DE ABDOU

4.Posté par cool le 09/08/2009 17:16
Que le malheur s'abatte sur les satans qui ont assassiné Me Babacar Sèye.

Que le sommeil de ses assassins soit toujours perturbé jusqu'à la fin de leurs jours. D'ailleurs Serigne Abdoul Aziz Sy DABAGH l'avait dit. Ils ne dormiront jamais tranquilles.


5.Posté par wanted le 09/08/2009 19:02
ou est ezzan il est mort juste après sa loi voté à l'assemblée .
le pire reste à venir pour les assassins et son COMMANDITAIRE.
que Dieu vous maudisse,assassin.

6.Posté par ndiock serere le 09/08/2009 20:50
toi wanted tu suivra avec ceux du regime socialiste

7.Posté par familles de victimes du naufrage du Joola le 10/08/2009 14:50
LE NAUFRAGE DU JOOLA HANTE LA REPUBLIQUE et LE MINISTRE DE LA JUSTICE AU SENEGAL (Madické Niang ancien avocat d'Hissène Habré, les familles de victimes s'interrogent)
Le NAUFRAGE DE LA HONTE... tous du Président, son fils, aux ministres savaient que le bateau coulerait....
les morts ne sont pas morts, naufrage du Joola survenu le 26/09/2002 près de 2000 victimes 13 nationalités.
sur Youtube des images inédites le lien :
http://www.youtube.com/watch?v=TF06z6QJOvk
MERCI POUR LES VICTIMES ET LEURS FAMILLES
Dieu est grand et il saura rétablir vérité et justice pour le drame du Joola comme pour feu Me BABACAR SEYE

8.Posté par familles de victimes du naufrage du Joola le 10/08/2009 14:53
merci à Maitre Daouada Seck, 2ème prix à Caen en 2009 sur les droits de l’homme pour sa remarquable plaidoirie dénonçant l’irresponsabilité du gouvernement sénégalais", une vidéo qui fait le tour du monde le lien sur site web

9.Posté par pape birahim seye le 07/04/2011 23:43
Bonjour , je suis le petit fils de BABACAR SEYE .Je ne l'ai jamais vu mais je l'apprécie déjà . Je suis né le 29/02/2000 .

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State